Les meilleurs moments de la Banque Populaire V 2O11

Les moments forts de la banque Populaire V

La Banque Populaire V, commandée par Loïck Peyron et ses treize équipiers vient de réaliser un record en parcourant 21 760 milles tout en croisant les trois caps lors du Trophée Jules vernes.
Faisant un petit retour sur les meilleurs moments de ce trophée.

Banque Populaire V

La descente vers l’Atlantique

A peine le départ annoncé, le trimaran maxi Banque Populaire V se lance avec une grande vitesse vers l’ouest en essayant de rencontrer une rotation du vent à l’Est. Loïck Peyron s’est réjouit en déclarant «Si nous avions inscrit cette croisière au programme d’une agence de voyage, les clients seraient mécontents !». Le 28 novembre, 5 jours, 14 heures et 55 minutes, la Banque Populaire V franchit l’Equateur avec un record absolu sur la distance depuis Ouessant. Il arrive au cap de Bonne Espérance après 11 jours, 21 heures et 48 minutes de navigation. Un deuxième record !

Le grand Sud !

Les 14 marins, qui se sont adaptés à une vitesse d’environ 30 nœuds depuis le lancement du trophée, ils ont toutefois connu des coups d’arrêt au grand sud. Selon Loïck, «il ne se passe pas une vague sans que quatorze bonhommes ne se contractent pour que le bateau souffre le moins possible», ainsi que le grand nombre d’icebergs qui les ont rencontré et qui les obligent à changer soit de plan soit de trajet «C’est assez angoissant car le moindre morceau de glace non repérable au radar peut casser une, deux ou trois coques. Les garçons qui dorment le font les pieds en avant car il vaut mieux se fracasser les chevilles que la nuque en cas de choc», a confirmé Peyron.
Enfin, le 23 décembre, le trimaran maxi franchit le célèbre Cap Horn.
Les équipiers de la Banque Populaire V ont décidé de faire le tour de l’anticyclone des Açores afin de préserver le matériel ainsi l’équipage pour retrouver l’Est vers la Bretagne en pleine forme. Ce tour a certainement rallongé la route mais il s’est avéré en fin de compte qu’il s’agit d’un très bon choix. Selon Xavier Revil, le barreur-régleur de la banque Populaire V «on investit pour la suite. On va chercher de bonnes conditions (…) Il y a même un peu de crachin breton pour rafraîchir l’atmosphère sur le pont.»
Ce multicoque océanique, la Banque Populaire V, est le bateau le plus performant à ce jour que Loïck Peyron avait déclaré qu’aux commandes de ce multicoque, il a l’impression de commander un vrai avion de chasse.

3 Responses to “Les meilleurs moments de la Banque Populaire V 2O11”

  1. Paul dit :

    […] le long voyage vers le sud effectué par la Banque Populaire, ce bateau très performant, lors du Trophée Jules Verne, on vous relate les moments qui ont le […]

  2. Jacques dit :

    […] Banque Populaire V est en chemin de retour après avoir remporté le nouveau record du Trophée Jules vernes 2011. […]

  3. Yacht dit :

    C’est magnifique ce qu’ils ont fait…vraiment bravo, cela demande beaucoup de patience et de persévérance!!
    beau parcours

Leave a Reply

CommentLuv badge