Volvo Ocean Race, les concurrents entrent dans le Détroit de Malacca

Volvo Ocean Race arrive au Détroit de Malaca

Les participants de la Volvo Ocean Race arrivent au Détroit de Malacca, au large de Singapour, ils devront désormais glisser entre les cargos et les bateaux de pêcheurs non éclairés. Selon Franck Cammas, le skipper chez Groupama, et le deuxième derrière Telefonica la mission ne semble pas évidente.

Franck Cammas


Il a souligné qu’en entrant « dans le détroit de Malacca, je m’attendais à vivre des moments délicats et compliqués, et à une belle bagarre avec le reste de la flotte : il y avait tous les ingrédients pour mettre en valeur la tactique et l’opportunité stratégique en utilisant les courants, les grains, les effets de côte. Et c’est ce que nous avons eu ! La surprise, c’est le trafic même si nous savions qu’il était important, car il y a énormément de pêcheurs avec des bateaux d’un autre temps, parfois pas éclairés la nuit au milieu des cargos… De jour, il y a plein d’obstacles que nous devons éviter, mais la nuit, nous ne savons pas où ils sont ! Et on voit que les écarts se font et se défont extrêmement vite dans ce genre de passage. Il nous reste 1 200 milles après Singapour et il faut que nous sortions au plus près du leader. Après, ce sera une longue remontée contre le vent : nous savons que nous avons progressé dans ces conditions, mais Telefonica reste redoutable à cette allure. Cela va nous changer du détroit de Malacca : la mer va se creuser, ça va taper et le confort va devenir précaire ! »

One Response to “Volvo Ocean Race, les concurrents entrent dans le Détroit de Malacca”

  1. Danny dit :

    Il va falloir être très prudent!!!! Sinon ce sera une catastrophe.
    Je crois que c’est beau, tout de même de voir tous ces cargots de pêche à Singapour!

Leave a Reply

CommentLuv badge