À Djibouti, la Marine américaine effectue des patrouilles pour éviter un nouvel attentat terroriste

Rappelez-vous, l’USS Cole de la Marine américaine a subi une attaque terroriste au Yémen et c’est pour éviter que ce genre d’incident ne se répète que les escadrons côtiers fluviaux assurent désormais la sécurité des gros navires de guerre américains qui voguent sur des zones dangereuses comme c’est actuellement le cas au Djibouti.

800px-thumbnail

En effet, c’est au port de Djibouti que l’armée américaine maintient ses drones, ses forces d’opérations spéciales, ses soldats, son éventail de transports aériens et ses navires SeaArk d’où la nécessité de protéger la zone et à plus forte raison parce que c’est emplacement stratégique. Ce port se trouve effectivement entre le Yémen et la Somalie qui sont toujours en guerre contre les USA. Ces engins et soldats ont été maintenus là pour lutter contre les menaces et prêter main forte aux armées partenaires en cas de besoin.

Pour protéger la zone, les marins de la Coastal Riverine Squadron-1 sortent très tôt de la base pour emmener des vedettes pneumatiques jusqu’au port de Djibouti. Leur mission ? Garder les gros navires de la marine et se charger des navires SeaArk tout en faisant attention aux pirogues des pêcheurs qui jonchent la plage.

Le Capitaine de frégate US Coast Guard en la personne d’Alan Tubs a même prévenu les marins déployés sous son commandement qu’il fallait être prudents étant donné que sous les pirogues dorment parfois des gens. Actuellement, le capitaine compte 69 marins sous ses ordres.

Leave a Reply

CommentLuv badge