Comment conduire un jet-ski ?

Comment conduire un jet-ski ?

Maintenant que les vacances d’été sont là, vous avez hâte de retrouver la mer et vous bronzer sur la plage. Et si au lieu de paresser sur le sable, vous testiez le jet ski ? Oui, ces motos marines qui filent droit au large et sur lesquelles les gens ont l’air de bien s’amuser. Il faut dire que ces engins donnent une sensation unique que vous avez intérêt à tester. L’aventure vous tente ? Voici les bases à connaître avant de monter en selle.

Quel jet ski choisir ?

Puisque c’est une première expérience pour vous, mieux vaut opter pour une location de jet ski que d’en acheter. On trouve de nombreuses agences qui en louent dans les stations balnéaires. Vous pourrez même réserver un modèle en ligne pour être sûr de pouvoir commencer sitôt arrivé sur place.

Ces agences disposent souvent de nombreux modèles. Pour apprendre facilement à conduire un jet ski, mieux vaut choisir un modèle à 3 places. Ce dernier est plus stable sur l’eau et il vous sera plus facile de le manœuvrer. Une fois les bases acquises, vous pourrez passer au modèle à 2 ou une place.

Quels équipements faut-il porter ?

Quels équipements faut-il porter ?

Même si les chutes dans l’eau ne risquent pas de vous blesser, il faut quand même porter des équipements de sécurité. Parmi eux, le gilet de sauvetage est obligatoire comme pour tout autre sport nautique. Vous devez en porter même si vous êtes un excellent nageur.

Outre le gilet, il est conseillé de porter :

  • Une combinaison en néoprène qui est plus confortable
  • Un T-shirt jet ski en prenant soin de choisir la bonne taille
  • Une paire de lunettes qu’il faudra bien attacher pour que le vent ne l’emporte pas
  • Un casque pour se protéger la tête en cas de chute. Il protègera aussi vos oreilles
  • De vieilles baskets pour se protéger les pieds
  • Des gants pour ne pas avoir les mains glissantes sur le guidon

Il est important que vous portiez une tenue et des accessoires confortables et tous bien en place. On évitera ainsi tout vêtement ample qui va vous gêner sous l’effet du vent.

En savoir plus sur les équipements nécessaires pour faire du scooter de mer. 

N’avez-vous pas besoin d’un permis pour piloter un jet ski ?

Normalement oui, mais puisque vous êtes accompagné d’un moniteur, vous n’en avez pas besoin pour le moment. Mais si plus tard, vous souhaitez passer pro et sortir en mer sans moniteur, renseignez-vous sur le permis sur Permis jet ski : obligatoire ou pas ?

Comment prendre le large avec le jet ski ?

Avant d’en apprendre les rudiments, vous devez d’abord apprendre à vous éloigner du quai. Vous montez alors à bord de l’engin puis vous le détachez du quai. Le véhicule va s’éloigner petit à petit sous l’effet des vagues.

Insérez ensuite la clé puis attachez le cordon sur votre gilet de sauvetage. Cela est essentiel pour une mesure de sécurité.

Tournez la clé pour démarrer la moto marine puis placez vos mains sur le guidon, comme si vous étiez sur un scooter terrestre.

Commencez à pincer doucement sur les leviers de vitesse pour avancer doucement et pour jauger la vitesse de l’engin. Evitez d’appuyer brutalement sur la vitesse, car vous risquez de filer droit devant vous ce qui peut être dangereux pour vous, mais aussi pour les autres usagers de la mer.

Une fois que vous serez au large, vous pourrez apprendre à faire les manœuvres indispensables pour piloter un jet ski.

Quelles sont les manœuvres indispensables pour conduite un jet ski ?

Quelles sont les manœuvres indispensables pour conduite un jet ski ?

Pour piloter un jet ski, voici les manœuvres que vous devez maîtriser :

Le démarrage :

Comme on l’a vu précédemment, il faut insérer la clé, l’attacher au gilet de sauvetage ou à votre poignet puis appuyer-relâcher sur le levier de vitesse ou la gâchette de gaz pour sortir du port.

Notez que la réglementation en vigueur limite la sortie et la rentrée au port à 3 nœuds, soit moins de 6 km/h. Il faudra donc veiller à sortir ou entrer au ralenti.

Lire aussi – Piloter un jet ski : tout savoir sur la réglementation en vigueur

Aussi, il faut savoir que le mode de démarrage peut varier d’un jet ski à l’autre. Pour d’autres, il faudra appuyer sur le levier de vitesse alors que sur certains, il suffira d’appuyer sur un bouton START, une fois que l’on aura inséré la clé.

Pour ralentir et s’arrêter sur l’eau :

Lorsque vous commencerez à avancer, augmentez doucement la vitesse puis ralentissez doucement. Pour ralentir, il suffit de lâcher doucement le levier de vitesse ou de relâcher la pression sur la gâchette de gaz. Lorsque vous l’aurez relâché totalement, le jet ski sera à l’arrêt. Si le jet ski est pourvu du bouton START, il est aussi possible d’appuyer dessus pour s’arrêter. Dans tous les cas, il est conseillé de ralentir d’abord avant de s’immobiliser, car si vous stoppez net en pleine vitesse, vous serez propulsé au loin.

Pour votre confort, il est conseillé de ne pas s’arrêter en étant face aux vagues.

Pour changer de direction :

Pour tourner à gauche ou à droite, il suffit d’orienter le guidon dans la direction souhaitée. Dans les virages, il est déconseillé de décélérer, car vous pourrez passer au-dessus du jet ski. Mais si vous avez peur, décélérez d’abord un peu avant de tourner. Pour prendre confiance, certains pilotes se penchent légèrement vers le côté voulu pour accompagner l’engin.

Pour rouler sur les vagues :

Lorsque vous vous trouvez au large, gardez cette règle en tête : quand la mer est calme, on maintien une position assise pour plus de stabilité. Quand la mer est plus déchainée, avec des vagues, il est conseillé de se lever tout en maintenant bien le guidon. Cela sera plus confortable et le jet ski attaquera mieux les vagues ainsi.

Pour changer de place en pleine mer :

Pour apprendre à piloter un jet ski, vous serez accompagné d’un moniteur qui partagera le même engin que vous. A un moment donné, vous devrez alors échanger vos places en pleine mer. La technique doit aussi être apprise.

Pour changer de place, chacun des deux conducteurs se lèvent en prenant chacun un côté. Il est important de faire cela en même temps pour répartir le poids et éviter de chavirer. Une fois les deux passagers debout, chacun se glisse ensuite à la place voulue en glissant les fesses sur le siège. En même temps, ils font passer l’autre jambe de l’autre côté du siège et voilà.

Avant de redémarrer, celui qui est passé derrière décroche la clé de son gilet et le passe au nouveau pilote pour qu’il le fixe à son tour. Il ne reste plus qu’à démarrer comme on n’a vu plus haut.

Et si on tombe à l’eau ?

Pas de panique, votre gilet vous fera flotter automatiquement. En général, le circuit du jet ski se coupe automatiquement lorsque le passager tombe à l’eau. L’engin s’immobilisera donc un peu plus loin et il ne vous restera plus qu’à nager jusque-là.

Pour remonter dessus, il faut le faire via la « plage » située à l’arrière de l’engin. Posez d’abord un coude sur la plage puis remonter le genou opposé. Remontez ensuite le reste du corps puis saisissez les poignées arrière du siège pour vous relever. Prenez ensuite place.

Si les deux passagers sont tous deux tombés, c’est le pilote qui doit remonter en premier, suivi du passager.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code

CommentLuv badge