CORFOU : la plus connue des îles grecques

CORFOU : la plus connue des îles grecques
Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Mis à jour le: 4 février 2019)

Envie de profiter des charmes authentiques d’une île méditerranéenne pour vos vacances ? Corfou est faite pour vous avec son paysage brut, sa végétation typique de la région ainsi que ses plages pittoresques caressées par une mer cristalline. Vous pouvez choisir de visiter l’île par chemin de terre ou bien par voie maritime. De nombreuses agences proposent des randonnées à travers l’île ou diverses balades en bateau pour satisfaire les touristes.

Présentation de Corfou

Corfou est une des sept îles constituant l’archipel au large de la côte nord-ouest de la mer Ionienne. Il fait environ 585 km2 de superficie et en tout, fait 64 km de long. Il se caractérise par ses montagnes escarpées parfaites pour les amateurs de randonnées et ses nombreuses stations balnéaires destinées aux âmes touristiques.

Comme elle était sous domination vénitienne, française, britannique puis grecque à l’époque, son Patrimoine culturel démontre un mélange de ses quatre cultures. La Capitale de Corfou possède deux forteresses imposantes d’architecture vénitienne, des ruelles médiévales assez sinueuses, une arcade à la française et un grand palais de St. Michel et St. Georges servant de demeure aux gouverneurs britanniques.

Découvrir l’île de Corfou

Corfou

De son nom grec Kerkira, Corfou est aussi l’appellation de sa ville capitale, car elle est la plus importante de l’île. On y trouve non seulement son aéroport et les stations de ferry mais aussi la plupart des stations balnéaires et les attractions de l’île. Pourtant, il ne s’agit que d’une petite ville toute simple née d’un mélange de multiples influences culturelles.

En dehors de la capitale de l’île vous pouvez visiter le plus anciens des villages, Benitses. C’est un village de pêcheurs situé au sud, à environ 12 km de la ville de Corfou.

Il y a également le village très traditionnel de Kynopiastes, situé dans la région de Messi à seulement 10 km de la capitale. Ses édifices furent érigés au 17è siècle, cela comprend une église fait de marbre, un monastère, un musée d’olivier et une taverne mondialement connue, la Trypas.

Vous pouvez également pousser votre exploration jusqu’au village de Lakones ou de Roda.

Corfou possède le climat type méditerranéen avec un été chaud, sec et un peu venteux sur les côtes offrant des conditions idéales pour le surf et les sports à voile. L’hiver peut être assez doux mais plus frais dans les montagnes.

Lire aussi :

Transports et déplacements à Corfou

L’aéroport international I. Kapodistrias de Corfou, se situe à seulement 3 km du centre-ville. Il y a une ligne de bus qui fait la liaison en 10 min de trajet. Sinon, vous pouvez prendre un taxi ou même louer une voiture sur place.

 

Sorties à Corfou

Corfou est aussi riche en activités nocturnes. En effet, vous avez une large gamme de choix en matière de discothèque et de bars dans la vieille ville.

 

La gastronomie de Corfou

poissons corfou

Goûtez à la spécialité de l’île, le Sofrito préparé avec de fines tranches de bœuf cuit dans une sauce à base d’ail et surtout, ne manquez pas de déguster la star locale, le kumquat. Vous pouvez le prendre frais, en confit ou en liqueur. Vous pouvez aussi en trouver dans les sorbets et les pâtisseries locales.

 

Se détendre au bord des magnifiques plages de Corfou

Si le Nord de Corfou offre plutôt un paysage montagneux très escarpé avec des plages remplis de galets, le sud quant à lui est moins en relief et bordé par des plages au sable clair et fin.  Les plus fréquentées sont les plages de Sidari, Dasia, Ipsos, Kassiopi, Glifada, Pelekas, Lefkimmi, Barbati, Chalikounas, Issos, Prasoudi et Messonghi,…

La plupart des plages de Corfou sont cachées dans des petites criques sauvages. Elles sont assez difficiles d’accès, sauf en venant par la mer. Voici les plus sublimes d’entre elles :

  • Les petites criques de Paleokastritsa au sable clair bordé d’une mer transparente.
  • La plage de 5 km de sable d’Agios Georgios.
  • La crique sauvage de Mirtidiotissa accessible par un petit trajet d’une vingtaine deminute sur un petit sentier.
  • La plage d’Agio Spiridonas avec sa petite chapelle.
  • La plage d’Agios Gordios de 5km de long avec son rocher de la forme d’une aiguille d’Etratat.
  • La plage de Barbati avec ses galets blancs et sa mer au ton bleu-vert.
  • La plage de Glyfada surplombée par des falaises verdoyantes.
  • La plage de Pelekas surplombée de rochers aux allures bruts d’où l’on peut admirer le coucher de soleil tout en tranquilité.

Emprunter les sentiers des randonneurs à Corfou

Corfou est le paradis terrestre des amateurs de randonnées, avec ses sentiers balisés faisant 222 km de long qui couvrent toute l’île. Il faut faire attention, car le camping sauvage y est interdit. Il vaut mieux aller dans les campings publics qui sont parsemés un peu partout sur l’île.

Le Nord de l’île est l’endroit idéa pour faire de la marche à travers ses champs d’oliviers ayant une centaine d’année déjà, ses figuiers et ses vignes. On y trouve des villages qui ne semblent pas avoir souffert du temps offrant un paysage d’une authenticité unique.

A pied ou à vélo, venez parcourir l’île en partant de Pantokratoras vers la lagune de Korissia, en visitant la région de Paleiokastritsa, et en allant vers le nord pour voir la lagune d’Antinioti.

 

Parcourir l’île de Corfou par la mer

Si les petites excursions en mer vous tentent, prenez un bateau et parter à la découverte des îlots environnants. La meilleure destination d’une mini- croisière pour faire de la plongée ou de la pêche est celle des îles Diapontia au nord de Corfou.

Il y a également le port de pêche pittoresque de Kouloura, lieu très éloigné de l’agitation de la ville et des stations balnéaires. On peut y louer un bateau et faire une petite promenade maritime tout en détente.

Vous pouvez également louer un caïque à quelques euros et quelques minutes de trajet seulement pour rejoindre l’îlot de Pondikonissi qui signifie « petite souris » en grec. Selon la légende, ce rocher serait celui où Ulysse se serait échoué après une confrontation avec Calypso. Cependant dans la version d’Homère, cet îlot aurait été le bateau d’Ulysse que le Dieu de la mer et des océans aurait changé en rocher.

Les “gardiennes” centenaires de la ville

Le nom Corfou vient du mot grec Koyrfo qui signifie « cime ». Il désigne les deux monts rocheux à l’est de la ville. On y trouve la vieille forteresse de Palaio Frourio datant du 13è siècle, ainsi que d’autre édifices aussi anciens tels que : la Porte Soranza, les quartiers britanniques, les deux lions ailés de Saint Marc, l’église de la Madonna des Calmine, le bastion Savorgnan, la tour de la mer « Castel del Mar » et la tour de la terre « Castel della Terra » et l’église Saint Georges à l’architecture britannique.

De l’autre côté de la ville, au nord-est on a la nouvelle forteresse de Neo Frourio construit par les vénitiens de 1572 à 1645.

Les principales attractions touristiques à Corfou

visiter corfou

Voici les dix sites à ne surtout pas rater sur l’île de Corfou.

Arpenter la vieille ville de Corfou

La capitale de Corfou est l’une des plus belles villes de Grèce avec ses dédalles de ruelles à l’italienne, ses édifices et ses églises vénitiennes. La première chose que vous devez faire à votre arrivée à Corfou, c’est de vous balader sur la grande esplanade la Spianada et voir son terrain de cricket et ses arcades rappelant la Rue de Rivoli (le Liston).

Ensuite, vous pouvez vous rendre à l’église de Saint Spyridon, la plus visitée de l’île. Egalement appelée Agios Spyridon, elle se trouve dans la rue Spiridonos de Corfou. On  la compare souvent à l’église orthodoxe de Saint Georges à Venise.

Le palais d’Achileon de l’impératrice Sissi 

Construit vers le XIXè siècle entre Benitses et la capitale, ce palais servait de résidence d’été à  l’impératrice Elisabeth d’Autriche-Hongrie. Son nom est un hommage à Achille, le héros de la guerre de Troie.

Le centre historique de Corfou

Ce centre est classé patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO à cause de ses édifices majestueux d’influence néoclassique comme le palais de Saint Michel et Saint Georges, les arcades du Liston, la Société des lecteurs, la cathédrale catholique, la rotonde de Maitland, le parlement ionien, le manoir de la famille Capodistria,…

Le Mont Pandokrátor

Montez en haut du Mont Pandokrátor pour jouir d’une vue époustouflante à 360° sur toute l’île et ses oliviers, ses montagnes de pin et ses villes,… De là, on peut même apercevoir les côtes des pays du continent européen.

Le monastère des Vlachernes

C’est probablement l’image la plus célèbre de Corfou. Une église blanche qui semble flotter sur l’eau, construite sur un minuscule îlot relié à la terre par une jetée.

Le fort byzantin d’Angelokastro

Ce fort est construit sur la côte très escarpée et rocailleuse d’un mont de 160m de hauteur, au nord de l’île. Pour y accéder, il vous faudra emprunter un passage étroit qui est le seul chemin possible, car tout autour il y a la mer Egée.

Le Canal d’Amour

La baie de Sidari est l’incontournable site pour les amoureux de l’amour. Ses canaux rocheux ont été creusés par la mer, c’est ce qu’on surnomme « canal d’amour ». La légende dit qu’après l’avoir traversé à la nage, vous pourrez trouver le grand amour.

Sinon, cet endroit est tellement atypique et pourrait être considéré comme irréel sans les bâtiments touristiques aux environs.

L’Aqualand de Corfou

C’est la bonne adresse pour ceux qui veulent profiter en toute sécurité des attractions aquatiques. Aqualand water park situé au centre de l’île fait le bonheur de tout le monde, petit et grand, avec son parc principale d’aventure aquatique de 75000 m2 et les activités diverses qu’on y propose.

L’Aquarium Corfou

Corfou possède le plus grands des aquariums contenant une large gamme de variétés d’espèces aquatiques ou terrestres séparées dans plusieurs bassins. Cet endroit fera le bonheur de vos enfants.

La distillerie de kumquats

Avant de rentrer, penser à visiter la distillerie de kumquats de l’île qui se trouve sur la route vers Palaiokastritsa. En plus de la visite guidée, vous bénéficierez non seulement de l’histoire de ce fruit, mais également d’une dégustation en clôture.

Leave a Reply

CommentLuv badge