Flyboard : fonctionnement et conseils

Flyboard : fonctionnement et conseils (Mis à jour le: 21 août 2019)
Flyboard : fonctionnement et conseils
3.7 (74.29%) 7 vote[s]

Les sports nautiques de glisse sont de plus en plus à la mode. Ski-nautique, wakeboard, kite-surf sont autant de disciplines pratiquées sur les mers et les océans. Mais connaissez-vous le flyboard ? Le flyboard est un mélange de sports nautiques (jet-ski, plongeons acrobatiques, snowboard) qui a été inventé par le français Franky Zapata. Le nom flyboard est d’ailleurs devenu une marque commerciale appartenant à la société Zapata Holding.

Cette nouvelle discipline offre des sensations uniques en étant propulsé à une hauteur élevée au-dessus de la mer ! Vous allez maintenant en savoir plus sur cette pratique sportive en lisant les lignes qui suivent. Accrochez-vous, nous décollons !

 

Quel âge pour pratiquer le flyboard ?

 

Le flyboard est une discipline qui est conseillée aux enfants de 14 ans et plus. Avant cet âge, la pointure de l’enfant risque d’être trop petite et son poids trop faible. Par mesure de sécurité, afin d’éviter tout risque d’accident, une majorité des loueurs de flyboard recommandent aux enfants de moins de 18 ans de rendre visite à un tuteur. Ils ne peuvent apprécier le sport que sous la supervision d’un aîné. Une majorité de clubs de location de flyboard obligent les sociétés de location à s’assurer de la présence d’un tuteur.

Fonctionnement du flyboard

Flyboard

Contrairement à un hoverboard qui s’appuie sur une batterie pour fournir de l’énergie, un flyboard est alimenté par la pression de l’eau provenant de buses sous les soufflets fixés à l’extrémité d’un tuyau relié à l’embarcation sous-marine, généralement un jet ski. La personne qui utilise le jet ski contrôle la quantité d’eau pompée dans le tuyau. Pour préparer le vol, le jet-ski emmène l’appareil et le coureur dans l’eau. Il ou elle doit attacher fermement les bottes aux pieds pour éviter des accidents tels que la chute du dispositif d’hydroflighting.

Le coureur nage alors loin du jet ski, en gardant les pieds à plat et en fermant les jambes. Le cycliste attend alors que l’eau soit pompée dans le tuyau et que les buses de jet poussent l’appareil vers le haut. Le dispositif d’hydroflighting s’élève alors jusqu’à une hauteur maximale de 15 mètres. Cependant, cela dépendra de la pression sur les buses de jet. Plus il y a de pression, plus l’appareil peut aller haut. Réduire la pression de l’eau la fera baisser. Lorsque le flyboard et le pilote se relèvent, il tire le tuyau dans la direction souhaitée par le pilote. Étant donné que l’énergie de la motomarine est utilisée pour pomper de l’eau dans le tuyau, elle traîne juste derrière la planche.

Si vous observez le vol de près, vous verrez comment il suit le mouvement du dépliant. Une fois dans les airs avec les buses qui lui donnent une poussée, le cycliste prend le contrôle total de l’appareil volant en utilisant les mouvements de son corps. Si le coureur veut descendre, tout ce qu’il a à faire est de pointer ses orteils vers le haut et de monter, ses poings vers le bas. Pour se déplacer vers la gauche, le cycliste doit lever le genou droit et pour se déplacer vers la droite, le genou gauche. L’utilisation de ces mouvements permettra à la planche et au coureur de se déplacer à volonté dans n’importe quelle direction. Une chose sur laquelle le coureur n’a aucun contrôle est la hauteur qu’il peut atteindre en volant sur le tableau.

Une fois dans les airs, le destin des coureurs est entre les mains de la personne qui contrôle le jet ski ci-dessous. Cette personne est vraiment le contrôleur et peut faire monter ou descendre le cycliste en ajustant la quantité d’eau pompée à travers le tuyau. Plus la quantité d’eau pompée par le tuyau est importante, plus la pression et la poussée résultante sont puissantes, de sorte que la planche et le cycliste montent en hauteur. Plus la quantité d’eau circulant dans le tuyau est faible, plus la pression est faible, plus la planche et le pilote volent bas.  Le coureur peut atterrir sur l’eau en gardant ses orteils pointés vers le haut. Une fois que le flyboard touche l’eau, le coureur doit conserver son équilibre pour pouvoir se tenir sur le tableau alors qu’il flotte sur l’eau. Maintenant, il faut un peu de temps pour s’y habituer. Ce sport peut sembler simple, mais comme la plupart des choses, il peut sembler simple, mais c’est bien plus que ce que vous pensez.

Conseils pour la pratique du flyboard

flyboard fonctionnement

Voici quatre conseils que nous vous donnons afin de pratiquer le flyboard en toute sécurité, et ainsi profiter au maximum de votre expérience.

Savoir nager

La natation est considérée comme une condition préalable à la majorité des sports nautiques. Il vous permet de pratiquer des sports nautiques sans soucis. La sécurité des participants est privilégiée, mais des accidents peuvent survenir à tout moment. Vous serez en paix, sachant que vous ne risquez pas de vous noyer si vous savez nager.

Equipement de sécurité

L’équipement de sécurité est considéré comme indispensable pour profiter du flyboard. La conception d’un flyboard convient aux personnes de tous âges. Il contient des bottes de sécurité que vous pouvez attacher afin de maintenir votre équilibre. Vous pouvez facilement porter le kit qui assure votre sécurité. Il est nécessaire de porter un casque et un gilet de sauvetage pour éviter les accidents.

Suivre les instructions du moniteur

Votre moniteur sera sur une moto-marine pour vous aider à éviter les erreurs. De plus, les formateurs expliquent la méthode d’utilisation du dispositif de flottaison avant de partir à l’aventure. Assurez-vous de bien comprendre ces directives et de les appliquer pendant votre pratique du flyboard.

Eviter de boire

Il n’est pas recommandé de le faire avant de faire du flyboard. Garder votre équilibre est essentiel pour profiter pleinement de ce sport.  Voilà, vous connaissez tout désormais sur la pratique du flyboard. Il ne vous reste plus qu’à vous rendre près de la mer et à tester cette nouvelle discipline nautique. Bonnes sensations !

Leave a Reply

CommentLuv badge