Le permis jet ski : obligatoire ou pas ?

Le permis jet ski : obligatoire ou pas ?
Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 15 novembre 2018)

Le jet ski, plus précisément motomarine ou scooter des mers, est un véhicule motorisé qui permet de rouler sur l’eau. Ces dernières années, on en voit de plus en plus que ce soir en mer ou sur des plans d’eau plus calmes et restreintes comme les lacs, les fleuves et même les canaux. Il faut dire que la discipline fait de plus en plus d’adeptes, mais avant de vous lancer, savez-vous qu’un permis est obligatoire pour conduire cette moto des mers ? Comment obtenir ce document ?

Quels permis pour conduire un jet ski ?

 

Le permis jet ski

La conduite du jet ski nécessite un permis spécifique si la puissance de l’engin est supérieure à 6 CV. On en distingue trois types à savoir :

  • Le permis côtier :

Ce document est obligatoire pour la navigation en mer. Pour l’obtenir, il faut passer, et réussir, deux épreuves. Une épreuve théorique validant la connaissance du code maritime et une épreuve pratique en mer. La réussite de ces deux épreuves sera, par la suite, validée par l’obtention du permis côtier.

  • Le permis hauturier :

Il s’agit d’une variante du permis côtier, mais avec une couverture plus large. C’est le niveau le plus élevé pour la navigation de plaisance, mais son obtention n’est possible que si vous possédez déjà un permis côtier. Les exigences pour l’obtenir sont plus strictes, car le candidat doit être apte à plusieurs points comme la lecture de la carte marine, la maîtrise de la sécurité à bord, la connaissance de la météo et des marées, …

  • Le permis fluvial :

Ce document est obligatoire si vous souhaitez faire du jet ski dans les eaux fluviales et intérieures. Comme avec le permis côtier, son obtention passe par la réussite de deux épreuves, l’une théorique et l’autre pratique.

Pourquoi détenir un permis pour conduire un jet ski ?

 

Le permis jet ski a été rendu obligatoire dès lors que l’embarcation est pourvue d’un moteur de plus de 6 CV. Même s’il s’agit d’un petit véhicule, sa taille et sa rapidité entraînent, chaque année des accidents plus ou moins graves. Collision avec des baigneurs ou d’autres embarcations ou collision avec des grands navires n’ayant pas eu le temps de les semer ou de les voir.

La détention du permis valide alors les connaissances du conducteur quant aux codes maritimes et la conduite de l’engin.

 

Le permis pour jet ski : toujours obligatoire ?

 

permis jet ski

Le permis pour jet ski est obligatoire si le scooter que vous conduisez est pourvu d’un moteur de plus de 6 CV. En-deçà de cette puissance, il n’est pas obligatoire, mais reste toutefois recommandé.

Avec une puissance de moins de 6 CV, la carte de mer vous permettra de conduire une motomarine sans déroger à la loi.

Attention toutefois, les lois peuvent changer d’une région à une autre donc il reste plus sage de s’informer auprès de la préfecture avant de vous mettre en selle sans permis.

Conduire un jet ski sans permis : que risquez-vous ?

 

En tant que véhicule à moteur, conduire un jet ski sans permis est fortement sanctionné par la loi. Non seulement, vous vous exposez à une amende plus ou moins salée, mais également à une peine d’emprisonnement surtout si en conduisant sans permis, vous entraînez un accident que ce soit avec des baigneurs ou d’autres véhicules utilisant le plan d’eau.

En cas d’accident, vous pourrez également dire adieu à votre assurance jet ski puisque l’absence de permis équivaut à une mise en danger de la vie d’autrui.

Quels sont les avantages octroyés par la détention d’un permis jet ski ?

 

Grâce à votre permis jet ski, vous pourrez naviguer en mer ou en eaux intérieures que ce soit à bord de :

  • Un jet ski à selle : c’est un modèle sur lequel le conducteur, et éventuellement ses passagers, roulent en s’asseyant sur une selle. A bord de cet engin, il pourra naviguer jusqu’à deux miles de la côte
  • Un jet ski à bras : c’est un modèle sur lequel le conducteur, sans possibilité d’emmener un passager, roule en se tenant debout. A bord de ce véhicule, il pourra rouler jusqu’à un mile de la côte

Avec un permis hauturier, le conducteur bénéficie d’une plus grande liberté comme la conduite en haute mer.

Permis jet ski : pour qui ?

 

permis jet ski obligatoire?

Les candidats pour obtenir un permis jet ski doivent :

  • être âgés d’au moins 16 ans
  • fournir un certificat médical attestant sa capacité à pratiquer la discipline
  • connaître les règles de navigation en vigueur dans sa région

La détention du permis est obligatoire que vous soyez propriétaire du jet ski que vous conduisez ou que vous l’aviez loué. Propriétaire ou locataire, les règles restent les mêmes sauf qu’à part le permis, les locataires doivent justifier d’un contrat de location ou d’une lettre du propriétaire attestant l’emprunt du véhicule.

Quelles sont les règles à connaître pour conduire un jet ski ?

 

Une personne détenant un permis pour la conduite d’un jet ski est censée connaître les règles maritimes en vigueur dans la zone de navigation. Toutefois, si vous naviguez pour la première fois dans une zone inconnue, mieux vaut vous renseigner auprès de la préfecture maritime de la région pour savoir s’il y a d’autres restrictions à connaître.

Autres règles communes à retenir :

  • la conduite d’un jet ski, avec ou sans permis, se fait exclusivement de jour
  • le véhicule doit avoir un anneau de cordage en cas de remorquage
  • le véhicule doit détenir à bord, dans un compartiment étanche, deux feux rouges manuels et un dispositif d’éjection
  • Le pilote et ses passagers doivent toujours porter un gilet de sauvetage

Un dernier point à connaître : la conduite sans permis est aussi possible si la personne est accompagnée d’un moniteur détenant un diplôme d’Etat. Dans ce dernier cas, vous pourrez monter avec lui sur son jet ski ou monter sur un jet ski individuel, mais accompagné du professionnel.

Leave a Reply

CommentLuv badge