Les 10 conseils pour avoir une navigation réussie

Les 10 conseils pour avoir une navigation réussie (Mis à jour le: 18 janvier 2019)
Evaluer cet article

Si vous aimez explorer la mer d’une façon plus originale, plus authentique en version personnalisée, osez partir à l’aventure en prenant vous-même un bateau et en préparant personnellement étape par étape  votre programme de voyage, destination, durée, escale,… Pour que votre voyage soit parfaite et sans encombre donc, il vous faut prendre connaissance de quelques conseils de navigation.

Voici les 10 astuces pour réussir sa navigation en toute quiétude

Choisir son bateau

navigation bateau

Si vous avez un bateau, pensez d’abord à lui faire passer un contrôle technique pour voir s’il est apte à prendre la mer pour un séjour assez long ou non. Engagez un professionnel pour cela si vous n’êtes pas un expert en navigation en raison de sécurité. Ensuite, il faut voir comment vous aller le conduire jusqu’au point de départ, que vous viviez à l’intérieur de terre ou sur la côte mais loin de l’endroit.

Cependant, si vous ne possédez pas un bateau, il vous faut faire une réservation des mois auparavant. Cela vous permettra de bien préparer votre voyage et de voir quel bateau y conviendra. L’idéal c’est de choisir son appareil au moins un an avant la date de départ prévue et de le faire en fonction des destinations, du nombre de l’équipage et du type de voyage que vous voulez (sportif ou plaisance).

 

Choisir la saison

Il faut d’abord déterminer la destination avant de choisir en quelle saison vous allez naviguer. Avant de partir, vous avez l’obligation de vous enquérir des derniers bulletins météo des régions que vous allez traverser. Il existe un service de météo nommé APRIL Marine qui est mis à votre disposition dans les locaux de la capitainerie ou dans votre espace privé.

Mais encore, avant de vous amarrer à un port, pensez à revérifier la météo locale, car il est fort possible qu’il y ait des variations de dernières minutes. Avec le temps, on ne sait jamais et on n’est jamais trop prudent surtout si vous allez du côté des Caraïbes. Si vous allez de ce côté-là du globe, il vaut mieux éviter les périodes de pluie, d’orage et de tempêtes ? Attendez plutôt la saison sèche.

 

Déterminer la durée

Vous devez prévoir à l’avance la durée de votre navigation. Même si cela risque de changer indépendamment de votre volonté, il est toujours utile d’avoir un programme établi d’avance. Et au cas où imprévue il y a, vous pouvez rapidement vous adapter peu importe la situation. Cela, peut être une croisière courte ou longue qui dure plus d’une semaine en mer, avec une seule et unique destination ou bien des escales à chaque étape du voyage.

Préparer le départ

navires bateaux

Avant de prendre le large, il vous faut vérifier une dernière fois vos équipements divers et le fonctionnement du bateau.

Il faut entre autre, revoir les équipements en cas d’urgence : trousses de secours, gilets de sauvetage, fusées, bouées,… tout le monde à bord doit être mis au courant de l’usage de chacun d’entre eux et de connaître les bons gestes en cas de problèmes majeurs.

Il faut aussi prendre le temps de contrôler si les équipements de communication fonctionnent bien : la radio VHF entre autre car elle vous sera d’un grand secours si vous devez contacter d’urgence les capitaineries, les CROSS ou les secours. L’idéal serait d’en avoir à bord, mais si vraiment il n’y en a pas, composez le 196 sur votre téléphone mobile en cas de détresse.

Il faut prendre connaissance des conditions de chaque capitainerie dans laquelle vous allez accoster, ainsi que des emplacements disponibles pour votre bateau.

Il faut refaire un contrôle technique sur le matériel électrique, le moteur, le carburateur, et tout le reste.

Il ne faut surtout pas oublier les éléments de survie comme la nourriture, les boissons, les médicaments, les vêtements de protection, etc. qui conviendra à la durée de votre voyage ainsi qu’à sa destination.

Etablir son itinéraire

L’itinéraire de votre voyage ne dépend que de vous et de votre équipage. Il faut penser à la préparer à l’avance, ainsi que des activités que vous allez faire. Etablissez votre programme de voyage selon sa durée, il vous mieux prévoir plusieurs jours si vous voulez faire plusieurs escales.

 

Ne pas oublier les formalités

Il faut vous assurer que toute la paperasserie sur le bateau, le voyage et vous doit être en règle et complète : pièces d’identité de chaque personne composant votre équipage, permis de navigation, visas, carnet d’entretien du bateau, diverses formulaires et autorisations,… Pensez à prévoir un budget spécial en cas de complication dû aux papiers.

Budget de voyage et provisions

Avant de commencer les préparatifs du voyage, il faut économiser pour avoir un budget assez conséquent. Prévoyez un budget spécial pour chaque élément important, mais surtout pensez à en garder de côté pour les imprévues qui peuvent survenir.

Ensuite, faites vos provisions en terme de nourritures  et boissons de survie, vêtements, équipements de sécurité,… Si vous ne voulez rien oubliez, il existe des magasins où vous pourriez vous procurer des packs spéciaux adaptés à votre voyage ainsi qu’à votre équipage.

 

Renforcer le système de sécurité

Prudence doit être votre mantra lors des amarrages.

Avant de larguer l’encre quelque part et de descendre à terre, pensez à activer tous vos systèmes de sécurité et de verrouillage en n’oubliant pas de laisser quelqu’un garder le navire.

Si vous naviguer de nuit, n’oubliez pas d’attacher votre harnais et d’allumer vos feux de route. Soyez vigilant en vérifiant sans cesse la distance avec d’autre bateau, votre vitesse et la trajectoire des autres. Gardez toujours les équipements de sécurité à porter de main une fois le soleil couché, surtout votre lampe torche.

Si vous pratiquez les sports nautiques, n’oubliez pas les accessoires que vous devez obligatoirement porter, ainsi que votre permis de plaisance. Il faut toujours deux personnes de garde sur le bateau à ce moment-là, un qui pilote et un qui surveille de près les autres. N’oubliez surtout pas de hisser votre pavillon qui convient selon l’activité que vous faites, rouge pour la plongée et orange pour les sports de la glisse.

Lors de ces activités, il faut vous éloignez des autres navires ainsi que des circuits de pêche ou croisière. Restez à une bonne distance d’une centaine de mètre, c’est plus prudent.

 

Bien exécuter les manœuvres

réussir sa navigation

Avant de partir en mer, il faut que vous maîtrisiez avec brio l’art des manœuvres, si vous n’êtes pas confiant prenez un skipper avec vous.

Surveillez votre trajectoire et si vous êtes prioritaire, maintenez le cap et votre vitesse en prenant conscience des autres bateaux. Sinon, il est de votre devoir d’effectuer un manœuvre d’évitement (le cercle d’évitement) pour sortir de la trajectoire des autres.

Il faut vous éloigner des objets flottants reliés aux casiers par des bouts, car vos hélices peuvent s’y accrocher.

Il est conseillé de bien connaitre le fonctionnement de votre sondeur pour mieux piloter son bateau dans n’importe quel environnement. Il vous faut redoubler de prudence en naviguant au bord des côtes car le risque de talonnage est trop important dans les eaux inconnues.

 

Rédiger une checklist

Et enfin, il est fortement conseillé de noter tous les accessoires que vous avez apportés avec vous pour le voyage et d’en faire l’inventaire avant le grand départ.

 

Leave a Reply

CommentLuv badge