Les traitements efficaces contre le mal de mer en bateau

Les traitements efficaces contre le mal de mer en bateau
Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 16 novembre 2018)

Les traversées, les croisières, les balades en bateaux et les petites sorties en yacht, sont toutes de belles occasions pour prendre du plaisir, et pour profiter pleinement du large et de la mer.

Par une journée ensoleillée, vous projetez de sortir en mer, mais vous appréhendez cette sortie parce que vous êtes atteint de ce qu’on appelle « le mal de mer. »

Fort heureusement, des solutions existent pour lutter contre ce petit trouble. Nous allons les découvrir ensemble.

Primo Commençons par comprendre ce phénomène.

Le mal de mer c’est quoi ?

mal de mer

Le mal de mer c’est concrètement un mal de transport ou cinétose. Il est appelé aussi naupathie. Il se manifeste après avoir navigué en mer. Il rend ainsi, la personne malade lorsqu’elle passe du temps sur un bateau.

Le mal de mer est dû principalement aux mouvements du bateau. En effet, les balancements de l’embarcation provoquent un décalage entre les informations fournies par le système sensoriel de la perception du mouvement et de l’équilibre (appelé système vestibulaire et dont les récepteurs sont situés dans l’oreille interne) et les informations visuelles. Le sens de l’équilibre est alors altéré suite au dysfonctionnement de cette oreille interne.

En temps normal, Les récepteurs du système vestibulaire informent le cerveau sur le positionnement du corps. Les yeux, quant à eux, permettent au cerveau d’avoir des repères visuels. La synchronisation entre ces deux principales informations nous permet de réaliser que nous sommes stables.

Mais une fois en mer, les mouvements de l’eau perturbent les informations envoyées au centre de l’équilibre, et par la même occasion, au cerveau. Ce dernier est alors confus par ce qu’il perçoit et ce qu’il voit, puisque ses analyses lui font comprendre qu’il est à la fois stable (informations visuelles) et en mouvement (informations sensorielles) ! Ce n’est pas du tout évident.

La naupathie est un mal courant qui touche presque le 1/3 des navigateurs. L’intensité de ses symptômes varie d’une personne à une autre. Le mal de mer tend à disparaître peu de temps après avoir mis les pieds sur terre.

La psychologie à son rôle à jouer :

Rien que par le fait de penser aux balancements d’un bateau, votre cerveau se remémore les effets que ces mouvements peuvent induire. Par conséquent, les symptômes de mal de mer peuvent se déclencher.

Quelles sont les symptômes du mal de mer ?

Les symptômes varient selon les personnes. En voici les principaux :

 

  • Nausées : c’est le symptôme le plus courant. Les nausées sont accompagnées de vomissements et d’une sensation de malaise.
  • Lourdeurs de la tête et des membres : On se sent lourd et incapable de bouger.
  • Vertiges : On perd l’équilibre, et tout tourne autour de nous.
  • Frissons : Elles sont accompagnées de sueurs froides et de sensations de froid.
  • Bouffées de chaleur : On sent subitement une poussée de fièvre et parfois des brulures autour des yeux. Elles peuvent être accompagnées de fortes transpirations.
  • Sensation d’impassibilité et d’apathie : Les émotions nous trahissent et on n’est plus capable d’éprouver quoi que ce soit.
  • Essoufflement et pâleur
  • Étourdissement
  • Bourdonnement dans les oreilles et maux de tête.
  • Somnolence
  • Malaise général
  • Évanouissement et état semi-comateux sont les symptômes les plus extrêmes.

Heureusement, ces symptômes peuvent ne pas se manifester tous au même temps, et sont très variables. Par chance des solutions pour lutter contre le mal de mer existent.

Quelles sont les solutions contre le mal de mer ?

bateau

Pour lutter efficacement contre la naupathie, il vous faut agir sur plusieurs plans.

Avant d’embarquer :

Une bonne préparation psychologique est très importante. Une angoisse excessive suffit parfois, de déclencher le mal de mer. Soyez positif, calme et si c’est possible de bonne humeur.

Une bonne préparation physique est aussi, d’une importance majeure. Avant de naviguer, veillez à ce que vous soyez reposé et en pleine forme.

Une fois en bateau :

Il existe une règle bien connue des marins, appelée règle des 5F doit être appliquée.

La règle des 5F  Froid, Faim, Fatigue, Frousse et Foif (soif)

  • F comme Froid: Le froid contribue au déclenchement du mal de mer. Portez des vêtements réchauffants. Vous pouvez envisager d’emmener avec vous des petites couvertures avant de prendre le large. Essuyez-vous et couvrez-vous bien si vous veniez de vous baigner dans l’eau.
  • F comme Faim : Un ventre vide favorise les nausées et l’étourdissement. Par contre, un ventre rempli aide à lutter contre le mal de mer. Ceci dit, les repas gras, et les boissons alcoolisées sont à éviter. Optez plutôt pour les sucres lents, les fruits et les légumes. Prendre un bon repas équilibré serait l’idéal. Il est aussi conseillé de grignoter quelques bons aliments comme les fruits secs et les barres de céréales, lors de la navigation.
  • F comme Frousse : La peur est votre ennemie. Comme nous avons mentionné précédemment, le facteur psychologique joue un rôle très important. Détendez-vous au maximum, tout va bien se passer!
  • F comme Fatigue : La fatigue déclencher la naupathie. Avant de partir en mer reposez-vous. Pensez aussi à faire des siestes pour renouveler votre énergie.
  • F comme « Foif » (soif) : Boire suffisamment est très important pour lutter contre le mal de mer. Hydrater-vous, avant et mais aussi pendant que vous êtes en mer. Buvez régulièrement et par petites gorgées.

Outre que la règle des 5F, voici la conduite à tenir, quand vous êtes sur l’embarcation :

Conduite à tenir :

  • Regardez le plus loin possible, afin de percevoir un horizon fixe.
  • Marcher quand le bateau est mouvement, le cerveau aura l’impression que seul le corps est en mouvement.
  • Restez au plus près du centre de gravité de l’embarcation.
  • Les médicaments prescrits contre le mal de mer.

En plus d’une bonne prévention plusieurs sortes de médicaments sont indiquées pour combattre le mal de mer. Sous forme de comprimés, suppositoires, sirop ou encore patch transdermiques, ces médicaments contribuent efficacement contre la naupathie.

Les Médicaments utilisés contre le mal de mer en bateau :

le mal de mer en bateau

Les antihistaminiques :

Les antihistaminiques sont des médicaments antiallergiques. Vous pouvez vous les procurer sans ordonnance. Vous devez les prendre 1/2 heure avant votre navigation prévue. Pensez aussi, à renouveler leur prise toutes les 6 heures. Leur  principal effet secondaire est la somnolence, donc soyez vigilant. Les antihistaminiques ne doivent pas être associés à l’alcool ou aux d’autres médicaments. Enfin, ils sont contre-indiqués pour les femmes enceintes et les petits enfants.

Les antiémétiques :

Les antiémétiques sont des médicaments qui soignent les principales gênes rencontrées lorsqu’un mal de mer se déclenche, à savoir : nausées et vomissements.

Les médicaments homéopathiques :

L’homéopathie peut lutter efficacement contre le mal de mer. Ces médicaments peuvent être pris par les femmes enceintes et les tout-petits.

Le dispositif transdermique :

C’est un patch contenant un antiémétique atropinique, et de la scopolamine. Il faut l’appliquer entre 6 et 12 heures avant l’embarquement. Il se garde pendant toute la navigation. Il est valable 3 jours.

Les traitements naturels :

Le gingembre, sous toutes ses formes contribue à une lutte efficace contre le mal de mer.

La phytothérapie : Vous pouvez respirer des huiles essentielles cela va vous calmer et aussi vous aider à combattre le mal de mer. Idéalement, il faut mélanger des essences de menthe et de lavande dans un diffuseur.

Les lunettes Boarding Ring :

Conçues en 2011, par Hubert Jeannin, ces lunettes remplies de liquide bleu, rétablissent la notion d’équilibre lors des balancements du bateau. Le cerveau aura l’impression d’être stable.

Le bracelet anti-mal de mer :

En anglais il est appelé : « Sea Band ». C’est un bracelet qui soulage les nausées en exerçant une pression sur le poignet et plus précisément sur le point d’acupuncture P6.

Enfin, le mal de mer touche beaucoup de gens, néanmoins, comme nous vous l’avons expliqué, des solutions existent pour lutter contre ce dernier. En tout cas, tous les symptômes du mal de mer tendent à disparaître après 2 jours. Une fois 48h passée on s’amarine, et on n’est plus sujet à la naupathie. On vous souhaite alors un bon amarinage.

Leave a Reply

CommentLuv badge