Milos, découvrez l’île de Milos en bateau

Milos, découvrez l’île de Milos en bateau (Mis à jour le: 18 juillet 2019)
Milos, découvrez l’île de Milos en bateau
3.9 (77.5%) 8 vote[s]

Baignant dans la mer Egée, l’île de Milos ou Mélos fait partie de l’archipel des Cyclades. S’étendant sur environ 151 km², c’est une destination incontournable en Grèce surtout pour les amateurs de navigation. Tous ceux qui ont déjà eu la chance d’y séjourner seront sûrement d’accord pour dire que dans les terres, la découverte de l’île est magnifique, mais à bord d’un bateau, les paysages sont encore plus époustouflants.

L’île de Milos en quelques mots

Milos

Surnommée l’île de la Vénus du Louvre, l’île de Milos est, comme toutes les îles de l’archipel des Cyclades, superbe. Elle est entièrement entourée d’une mer aux eaux bleu azur lesquelles bordent, tantôt des kilomètres de plages au sable fin, tantôt des falaises vertigineuses qui sculptent le paysage de l’île. Il faut garder en tête que c’est une île volcanique donc le fait qu’elle soit entourée de roches n’est pas vraiment surprenant.

Toutefois, le fait que ses falaises soient alternativement blanches, orange, rouges, … ne peut laisser indifférent sans compter qu’au fil des ans, le vent marin et la mer a contribué à les sculpter pour en faire de véritables chefs d’œuvres.

Du côté terre, la découverte de ses petits villages pêcheurs est une très belle expérience surtout que les habitants sont sympathiques partout où l’on va. A Milos, les villages restent fidèles aux couleurs blanche et bleue de toutes les villes grecques, mais avec quelques petites différences. Ici, on ne trouve que rarement les étroites ruelles comme on peut en voir dans les autres îles comme Santorin, et les hauts escaliers à plus d’une centaine de marches sont aussi assez rares.

Il faut dire que l’intérieur de cette île est assez plat, avec quelques hauteurs peu importantes comme à Plaka, le chef-lieu de l’île de Milos. Ce dernier est le seul village dont l’aspect se rapproche le plus des autres villes grecques avec ses maisons aux murs blancs et toiture du même bleu que la mer et le ciel. C’est le lieu idéal pour admirer le coucher du soleil, mais à part cela, il vaut mieux descendre dans les villages directement en bord de mer.

Parmi eux, il y a Klima qui, en plus d’être bordé par des eaux à plusieurs nuances de bleu, est aussi idéal pour admirer le soleil couchant. Ici, les habitants vivent quasiment les pieds dans l’eau étant donné que leurs maisons colorées se situent à, à peine 2-3 m de l’eau et juste au pied des falaises. A peu près le même schéma se retrouve dans les autres villages lesquels possèdent tous leur petit port.

La découverte de l’île de Milos en bateau

Milos en bateau

Sur l’île de Milos, sa partie nord et sud ainsi que l’ouest sont les zones occupées par les habitants. La partie est est plus rocailleuse et d’ailleurs, il est impossible de s’y rendre en voiture. Elle promet néanmoins de belles randonnées sur un chemin accidenté, mais qui mène vers de superbes promontoires donnant une vue panoramique sur la mer. Du haut des falaises, il est difficile d’admirer à quel point ces roches arides et peu accueillantes sont magnifiques. Seule une sortie en bateau vous permettra de les admirer au loin et d’avoir un nouvel aperçu de l’île.

Quel circuit de navigation emprunter ?

Pour ceux qui doivent passer par une agence, divers circuits sont proposés :

  • le tour complet de l’île :

Naviguer tout autour de l’île permet de découvrir toutes les facettes de l’île, allant des belles plages aux villages pêcheurs sans oublier ses hautes falaises qui se dressent majestueusement sur sa côte est. Le seul bémol lorsqu’on doit passer par une agence c’est que la croisière se fait à bord d’un gros navire qui ne peut pas s’approcher de trop près des côtes, notamment de ces plages désertes seulement inaccessibles par la voie marine.

Avant d’embarquer, demandez au capitaine si le navire est pourvu de petits bateaux pour pouvoir fouler ces aires désertes et piquer une tête dans l’eau fraîche qui les bordent.
Ceux qui peuvent louer une embarcation plus petite ou qui ont leur propre bateau seront beaucoup mieux servis de ce point de vue-là.

  • la partie nord de l’île :

l’île de Milos en bateau

Cette zone est peu visitée par les touristes ce qui signifie que vous serez au calme pour mouiller au large et piquer une tête dans cette mer aux eaux fraîches. Les seules personnes que vous croiserez sont des pêcheurs et les croisiéristes faisant le tour de l’île.

A lire aussi :

  • la partie ouest et sud de l’île :

C’est la zone touristique par excellence puisque c’est là que se situent la majorité des plus beaux sites situés aux alentours de l’île.

La majorité des compagnies proposent des visites à bord de plus petites embarcations pour pouvoir se rapprocher au plus près de ces trésors marins.

Découvrez aussi : 

Quels sites découvrir une fois en mer ?

découvrez l’île de Milos

Seul un tour complet permettra vraiment de découvrir toutes les richesses de cette île des Cyclades. Durant un circuit allant dans le sens des aiguilles d’une montre, on découvre :

  • les anciennes catacombes de Klima et de Plaka lesquelles ont été creusées à même les falaises.

 

  • la fameuse île des mouettes ou plus précisément l’île de Glaronissia. Ce bout de terre provient du refroidissement de la lave lorsque celle-ci est entrée en contact avec l’air glaciaire qui y régnait plusieurs siècles auparavant. Il est possible de nager autour de l’île et partir à la rencontre des dauphins. Pensez néanmoins à faire votre visite en bateau pendant un beau jour, car si la mer est trop agitée, vous devrez vous contenter de l’admirer du pont du navire.

 

  • les îles Pollonia et A.G.Georgios : on ne fait que passer quand on les croise surtout que la seconde île est une île privée, donc les visiteurs ne sont pas trop les bienvenus sans avoir reçu d’invitation. On peut quand même l’admirer de loin.

 

  • l’île de Polyaigos : ce bout de terre n’est pas habité, mais quelques chèvres s’y épanouissent quand même. Le navire y fait escale et le guide nous explique que cette terre est aussi d’origine volcanique. Nous visitons ensuite une énorme crique au sein de laquelle l’eau est bordée par ce qui semble être des couches blanches de lave refroidie. Plus loin, on arrive au fameux volcan de Polyaigos, au centre duquel on peut plonger sans craindre une éruption.

Lire également :

 

  • d’autres plages et d’autres criques s’enchaînent ensuite avec des noms assez difficiles à retenir, mais en prenant des notes, on réussit très bien à les citer. Dans la liste, il y a Paliochori, Thiorihia, Tsigrado, Sarakiniko, Gerontas, Firligos, Firiplaka, … Toutes sont magnifiques, mais avec un circuit de groupe, les escales sont assez rares. A bord d’un bateau privé ou privatisé, il est possible de s’attarder un peu plus au niveau de chacune d’elles et même de découvrir la plage de papafragas qui est assez difficile d’accès.

 

  • la baie de Kleftiko : c’est là que les pirates venaient mouiller autrefois. Dans les parois des falaises, on peut encore voir et longer les nombreux couloirs et grottes qu’ils ont creusés pour s’abriter ou se cacher. Aux alentours, on trouve de hautes falaises façonnées par mère nature pour former des arches. L’escale y dure un peu plus longtemps, mais bizarrement, lorsqu’on plonge dans ces eaux, c’est comme si on ne voulait plus les quitter. L’aventure continue pourtant pour nous mener vers d’autres sites majestueux …

 

  • la grotte de Sikia : il s’agit d’une grotte marine aujourd’hui à ciel ouvert puisqu’une partie de son toit s’est effondrée. L’endroit est idéal pour faire du snorkeling.

 

  • les falaises de Kalogries et de Vani qui sont également superbes.

Leave a Reply

CommentLuv badge