Navigation fluviale : comment passer une écluse ?

Navigation fluviale : comment passer une écluse ?

Si vous êtes amateur de navigation fluviale, les écluses n’ont plus de secret pour vous. Par contre, si vous projetez de naviguer pour la première fois dans les eaux intérieures, il est important de comprendre le fonctionnement d’une écluse. A un moment donné du circuit, vous passerez forcément par une, voire plusieurs, écluses. C’est une entreprise un peu complexe qui nécessite toute votre attention. Voici comment procéder …

Une écluse c’est quoi ?

Les écluses existent depuis des millénaires et ont été inventées en Chine. En Europe, les premières écluses ont été créées durant le Moyen-âge. Ce sont des mécanismes ingénieux qui permettent aux bateaux de franchir les dénivellations durant une navigation dans les eaux intérieures à savoir les canaux.

On les surnomme « ascenseurs à bateau » puisqu’elles ont pour objectif de faire monter ou de faire descendre les embarcations sur les eaux naviguées.

A quoi ressemble une écluse ?

Une écluse se compose principalement de trois biefs. Le bief amont, le sas et le bief aval. Le sas se retrouve au milieu et est pourvu de portes situées de part et d’autre le bassin. Autrement, le sas peut être isolé des deux biefs latéraux par le biais de portes.

Avant d’entrer dans le sas, que ce soit depuis l’amont ou depuis l’aval, le bateau passe par un étroit canal dont les dimensions ont été spécifiquement pensées pour pouvoir accueillir des petites embarcations.

Comment fonctionne une écluse ?

Lorsqu’un bateau se rapproche d’une écluse, il longe d’abord l’étroit canal qui sert de bief amont ou de bief aval. Il entre ensuite dans le sas et une fois entré, les portes qui se trouvent derrière lui se ferment. Le bateau se retrouve alors enfermé dans le sas et n’en ressort que lorsque les niveaux d’eau au niveau du sas et du bief supérieur/inférieur se retrouvent au même niveau.

Pour que les niveaux d’eau se retrouvent à la même hauteur, les portes sont pourvues de trappes.

  • Durant la descente d’une écluse :

Lorsqu’un bateau arrive du bief amont et se dirige vers le bief aval, on dit que le bateau est aval puisqu’il descend. Lorsque le bateau se rapproche de l’écluse, l’éclusier fait d’abord monter le niveau d’eau dans le sas jusqu’à ce qu’il soit à la même hauteur que le niveau du bief amont. Quand les eaux sont à la même hauteur, les portes du bief amont s’ouvrent et le bateau pénètre à l’intérieur du sas. Les portes amont se referment totalement tandis que les trappes au niveau des portes aval s’ouvrent pour abaisser le niveau d’eau dans le sas. Lorsque ce niveau d’eau atteint la même hauteur que le niveau d’eau du bief aval, les portes aval s’ouvrent pour laisser le passage au bateau.

  • Durant la montée d’une écluse :

Lorsqu’un bateau est amont, cela signifie qu’il vient du bief aval pour remonter vers le bief amont. Avant que l’embarcation n’arrive devant les portes aval, l’éclusier abaisse le niveau d’eau du sas en évacuant le surplus vers le bief aval par le biais des trappes au niveau des portes. Quand les eaux sont de même niveau, les portes aval s’ouvrent et le bateau pénètre dans le sas. Les portes aval se referment aussitôt y compris les trappes. Les trappes au niveau des portes en amont vont alors s’ouvrir pour remplir doucement le sas. Lorsque le niveau d’eau de ce bassin atteint le niveau d’eau du bief amont, les trappes se referment et les portes s’ouvrent. Le bateau peut alors sortir du sas pour poursuivre son chemin.

Cela signifie que les écluses permettent une navigation à double sens. Certaines d’entre elles peuvent accueillir deux ou trois bateaux en parallèle. Les écluses servent à ramener les plans d’eaux au même niveau pour faciliter la navigation dans les dénivellations.

Lire aussi – Les 10 conseils pour avoir une navigation réussie

Comment doit-on procéder durant le passage dans une écluse ?

Comment doit-on procéder durant le passage dans une écluse ?

Maintenant que vous avez compris comment fonctionne une écluse, il faut désormais à apprendre à manœuvrer au niveau de ces zones étroites. Pour que le passage se fasse sans problèmes, voici comment il faut opérer :

  • Identifier les écluses sur l’itinéraire à suivre :

Avant de partir pour une croisière ou une promenade fluviale, vous devez vous munir d’une carte pour marquer l’itinéraire. Dès cette étape, marquez les différentes écluses à franchir et ne les perdez pas de vue durant la navigation. Cela vous donne le temps de bien vous préparer.

Lire aussi – Préparer un voyage en péniche

  • Former son équipage :

Si vous embarquez à bord d’une embarcation de tourisme, votre seul rôle sera d’enfiler votre gilet de sauvetage, de respecter les consignes données et d’admirer l’équipage à l’œuvre.

Par contre, si vous allez vous retrouver aux commandes du bateau, vous devez préparer votre équipage à l’avance. Avant même de prendre le large, attribuez un rôle précis à chaque passager. Qui va se retrouver à la barre, qui va s’occuper des amarres, qui vont guider le pilote … Expliquez à chacun les tâches qui leur incombent et surtout, demandez-leur de rester concentré.

Dans le cas où vous avez des enfants à bord, expliquez-leur que vous allez passer dans une écluse et que de ce fait, ils doivent rester tranquilles. Dites-leur aussi d’enfiler leur gilet de sauvetage et si vous avez peur qu’ils vous dérangent durant la manœuvre, demandez aux autres adultes de les faire rentrer à l’intérieur et de les surveiller. Il faut s’assurer qu’ils soient en sécurité.

  • Informer l’éclusier de votre présence :

Dès que vous vous rapprochez d’une écluse, il faut signaler votre présence à l’éclusier. Notez toutefois que toutes les écluses ne sont pas gérées par un éclusier. Dans ce cas-là, l’approche sera différente, mais il faut toujours se préparer à ce passage délicat.

En l’absence d’un éclusier, vous n’aurez pas à signaler votre présence, mais vous devez ouvrir les portes de l’écluse vous-même. Ces dernières peuvent être à ouverture manuelle ou automatique.

Dans le premier cas, il faut attraper la corde placée au-dessus du canal et tirer dessus. La corde est placée à quelques mètres avant les portes de l’écluse donc il ne faut pas la rater. Il arrive que le système à cordes n’existe pas. Vous devez alors descendre du bateau et ouvrir les portes vous-même.

Dans le second cas, un capteur détecte votre présence lorsque vous passez devant et les portes vont s’ouvrir automatiquement. Il est aussi possible qu’on vous donne une télécommande dès le début de votre parcours. Celle-ci vous permet de commander les portes de l’écluse à distance. Demandez à l’éclusier de vous apprendre les rudiments de cet appareil avant de partir. Dans la majorité des cas, il émet différents signaux lumineux chaque fois qu’une action s’enclenche. Par exemple, une lumière orange clignote lorsque l’écluse a détecté votre présence.

  • Entrer doucement dans le sas :

Une fois les portes grandes ouvertes, il faut entrer dans le sas sans vous précipiter. Si vous avancez trop vite, vous risquez d’abimer la coque du bateau et ce, même s’il est doté de pare-battages. Les pare-battages ont été conçus pour protéger les côtés de l’embarcation.

Si vous êtes le seul bateau à vouloir passez cette écluse, placez-vous au milieu du sas. Par contre, si d’autres embarcations se trouvent derrière vous et veulent également passer, prenez un côté du sas pour que les autres puissent y entrer à leur tour. Notez que certaines écluses peuvent accueillir jusqu’à trois bateaux.

  • S’amarrer au sein du sas :

De part et d’autre l’écluse, vous trouverez des bollards auxquels il faut amarrer le bateau. Pour ce faire, arrêtez d’abord l’embarcation une fois que vous aurez atteint l’emplacement adéquat. Ne coupez pas le moteur, mais mettez le navire au point mort. Placez ensuite l’amarre autour du taquet du bateau, mais il faut impérativement éviter de faire un nœud. Pour cause, le nœud risque de trop immobiliser le navire alors qu’il va être secoué par la montée ou la descente du niveau d’eau dans le bassin.

Ces remous, plus ou moins importants, sont inévitables. Voilà pourquoi il faut mettre les enfants à l’abri, porter un gilet de sauvetage et garder toute sa concentration. Les remous sont plus importants à proximité des portes.

Quand l’eau commencera à secouer le navire, il faut tâcher de bien maintenir le bateau jusqu’à ce que le calme revienne. Pour ce faire, il faut maintenir fermement les deux amarres. Cette mesure vise à protéger le bateau contre d’éventuels chocs contre les autres bateaux ou contre les portes de l’écluse.

Durant l’éclusage, vous devez rester très vigilant et ne pas utiliser directement vos mains. A bord du bateau, vous disposez d’équipements adaptés pour les différentes tâches à réaliser notamment les pare-battages et les gaffes.

  • Sortir du sas :

Une fois que les niveaux d’eau seront à la même hauteur, les portes commencent à s’ouvrir doucement. Attendez qu’elles soient totalement ouvertes et immobiles pour sortir et là encore, avancez doucement. Si vous avancez trop tôt, les remous sont encore trop intenses sous l’effet de l’ouverture des portes ce qui peut s’avérer dangereux.

Pour entrer ou sortir du sas, il faut attendre que le feu de signalisation passe au vert. S’il est encore rouge, le bateau ne doit pas bouger.

Quelques notions de vocabulaire

Puisque ne nous sommes pas tous des marins chevronnés, on vous donne quelques notions de vocabulaire pour comprendre le jargon marin.

  • Le bief :

Quand les canaux ont été conçus, il a été impossible aux ingénieurs de les concevoir en horizontal parfait. Ils présentent tous des dénivellations. Les canaux ont alors été divisés en segments horizontaux d’altitude différente. Chaque segment est appelé bief.

On désigne par « bief amont », le segment le plus haut parmi deux biefs successifs tandis que le bief le plus bas est dit « bief aval ».

  • La dénivellation :

Ce terme indique la différence de niveau entre les biefs d’un canal.

  • Le sas :

Egalement appelé « bassin de mise à niveau », c’est le bassin situé entre les deux portes de l’écluse.

De ce terme est issu le mot « sassage » qui se réfère à l’opération d’entrée-sortie du bateau de l’écluse.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code

CommentLuv badge