Porquerolles, découvrez l’île de Porquerolles en bateau

Porquerolles, découvrez l’île de Porquerolles en bateau

Située au large du cap Bénat dans le département du Var ainsi que de la presqu’île de Giens, l’île de Porquerolles fait partie des trois îles d’Hyères, également appelées îles d’Or. Elle est l’île principale de cet archipel qui baigne dans la Méditerranée. Tous les jours, des navettes débarquent à Porquerolles transportant à leur bord des locaux, mais aussi et surtout des touristes venus découvrir ce joyau méditerranéen. Que ce soit à l’intérieur des terres ou dans ses alentours marins, la visiter c’est vivre une expérience unique que vous ne risquez pas d’oublier rapidement. En bateau, sa découverte est encoure plus époustouflante.

L’île de Porquerolles, la plus grande des îles d’Or

Avec une superficie de 12, 54 km², une longueur de 7, 5 km, une largeur d’à peine 3 km et 30 km de côtes, l’île de Porquerolles est la plus vaste de l’archipel. Elle se trouve à environ 9, 6 km à l’ouest de l’île de Port-Cros et à environ 2, 6 km au sud-est de la Tour Fondue.

Elle appartient à la France depuis 1971, a été déclarée « Cœur de Parc National » en 2012 et abrite le Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles. Un statut qui lui vaut aujourd’hui sa conservation et ses superbes paysages sans compter qu’étant loin du continent, la pollution industrielle y est inexistante.

En tant que plus grande île, elle est aussi la plus habitée et la plus fréquentée par rapport à ses voisines.

Les trésors dans les terres de l’île de Porquerolles

Porquerolles

Malgré sa superficie, l’île de Porquerolles abrite un grand nombre de sites à découvrir dans ses terres. Quelques jours suffisent pour en faire le tour, mais il faut compter quelques jours de plus pour avoir également le privilège de la découvrir en bateau. Parmi les sites à ne pas manquer sur ses terres, on cite :

  • Ses domaines viticoles :

Avez-vous déjà entendu parler des prestigieux « vins des Côtes de Provence » ? Les vins de cette île en font partie et ils figurent même parmi les premiers à avoir obtenu ce titre. Aujourd’hui, Porquerolles compte trois grands vignobles qui produisent toujours des vins d’excellence. Pour optimiser les récoltes, produire un vin toujours plus fin et surtout renforcer la protection du patrimoine naturel de l’île, ces domaines viticoles collaborent désormais avec le Conservatoire Botanique National.

  • Le Conservatoire Botanique National de Porquerolles :

En 1971, l’Etat a racheté les 4/5e de l’île ce qui lui a permis de la déclarer aire protégée. Même si Porquerolles est un haut-lieu touristique, y faire des constructions anarchiques est formellement interdit. D’ailleurs, où que vous alliez sur l’île, vous découvrirez des bâtiments et des maisons qui se fondent dans le décor.

Grâce aux activités du Conservatoire Botanique National qui est incontournable, l’île a obtenu le titre de Parc National. Cet établissement travaille effectivement à cultiver, à étudier, à replanter et à protéger les cultures méditerranéennes. Une visite du site permet de mesurer l’ampleur des efforts menés dans ce sens.

  • Les paysages :

Porquerolles ne manquent pas de paysages au charme certain. Le premier que l’on peut admirer c’est l’île elle-même lorsque la navette se rapproche doucement de ses côtes. Taillée par mère nature en forme de croissant, ce petit bout de terre accueille les voyageurs au niveau d’un très long ponton spécialement aménagé pour les visiteurs.

Du port, il est possible de louer un vélo pour toute la durée du séjour, mais se dégourdir les jambes sur une si petite île est aussi très agréable. Au bout de quelques minutes, on arrive au village et découvre une très jolie église sur la grande place, de belles terrasses ombragées appartenant à des restaurants et des bars, des commerces, …

Après la découverte du village, il faut visiter ses environs. De nombreux parcours y ont été aménagés pour guider vos pas. Dans les terres, vous découvrirez des vignes, de nombreuses espèces d’arbres fruitiers, des oliviers, … Cette partie vaut le détour au printemps lorsque la végétation est en fleurs. L’île croule alors sous les couleurs et les parfums. En été, les cigales sortent de leurs cachettes comme pour bien nous rappeler que nous nous trouvons sur leur territoire.

Dans la partie nord de l’île, on découvre de très belles plages tandis que dans sa partie sud, de hautes falaises bordent ses côtes. Calanques, gorges, caps, petits monts, pointes s’y succèdent alors, mais on ne peut réellement les admirer qu’à bord d’un bateau.

Lire aussi :

Naviguer autour de Porquerolles

découvrez l’île de Porquerolles

La navigation figure parmi les meilleures activités nautiques que proposent l’île de Porquerolles. Des promenades en mer sont d’ailleurs proposées par les agences pour permettre aux visiteurs d’admirer l’île de la mer. Pour ceux qui préfèrent s’y rendre à bord de leur propre embarcation, sachez que la navigation est très règlementée autour de l’île, mais rassurez-vous, rien de trop contraignant.

  • la météo :

L’île de Porquerolles bénéficie de plus de 300 jours d’ensoleillement par an avec un hiver doux et des étés chauds, mais rafraîchies par l’air marin.

  • les zones de mouillage :

L’île compte de nombreuses zones de mouillage, mais le mouillage au niveau de certaines parties de ses côtes est très réglementé. Ainsi, il faut savoir que certaines de ses côtes :

  • sont interdites à toutes activités
  • sont interdites au mouillage et à la plongée sous-marine
  • sont interdites au mouillage sauf s’il s’agit de navire de plongée
  • ne permettent ni accostage, ni amarrage, ni débarquement
  • sont interdites aux embarcations à moteur
  • n’autorisent pas le mouillage des navires de plus de 12 m de long
  • n’autorisent pas le mouillage des navires de plus de 30 m de long

Dans leur ensemble, ces zones ne couvrent qu’une petite partie de ses côtes, mais pour ne pas entrer dans l’illégalité, fournissez-vous d’une carte situant les lieux interdits et ceux autorisés.

  • les activités :

Lorsqu’on se trouve en haute mer, on a souvent tendance à mouiller dans une jolie baie protégée du vent pour nager, faire de la plongée ou même pêcher. Quelle que soit l’activité que vous prévoyez de faire, informez-vous sur leur faisabilité, car l’île est très protégée surtout au niveau de certaines zones. Des cartes spécifiques vous indiqueront clairement où se situent les zones de plongée, les zones de pêche, …

  • les sites à découvrir :

Lors d’une croisière autour de l’île, on passe forcément près des zones interdites et on peut amarrer pour quelques heures au large des zones où le mouillage est autorisé en fonction du type d’embarcation dont vous disposez.

La découverte de l’île depuis la mer est vraiment superbe et cela permet même de découvrir des coins peu fréquentés, mais quand même autorisés. Parmi les sites à ne pas manquer, il y a ses plages dont les plus belles sont :

  • la plage Notre Dame : située à 3 km du port, cette dernière figure parmi les plus belles plages d’Europe et pourtant, elle n’est pas aussi fréquentée qu’on pourrait le penser
  • la plage de la Courtade : située à environ 1 km du village, c’est la plage la plus fréquentée de l’île surtout par les familles. Il faut toutefois l’éviter quand le mistral frappe cette zone
  • la plage d’Argent : elle se trouve à environ 1, 5 km du village et est idéale pour les jeunes enfants puisque ses fonds sont peu profonds
  • la plage du Langoustier : cette plage est très bien abritée de la houle et du vent. Elle se trouve à environ 4 km du village

Related posts

Leave a Comment

CommentLuv badge