Snorkelling ou randonnée palmée, la plongée pour tous

Snorkelling

Lorsqu’on est à la plage, on peut nous proposer différentes activités nautiques dont la plongée. Dans cette catégorie, on a le snorkelling ou la randonnée palmée. Cette dernière se distingue en matière d’accessibilité. Nous allons vous en apprendre plus sur cette discipline à travers ce dossier.

Le snorkelling ou la randonnée aquatique palmée, kesako ?

Il s’agit d’une activité de loisirs aquatiques. Par le snorkelling, le pratiquant part à la découverte des fonds marins en nageant à la surface. Pour ceci, il n’a pas besoin de bouteille de plongée, mais sa respiration est assurée par le tuba. L’autre appellation de cette discipline est d’ailleurs le « PLT » qui est le sigle de Palmes, Masque et Tuba. Si le snorkeler doit faire une descente, il plonge en apnée.

Pour cette activité, on peut très bien se faire accompagner par un professionnel. Cependant, si vous êtes un bon nageur, un habitué du spot et de la discipline, vous pourrez le pratiquer seul sans guide.

Le snorkelling ou la randonnée aquatique palmée

Les équipements nécessaires pour la randonnée aquatique palmée

Le snorkelling est souvent associé à la plongée, mais les équipements utilisés pour ces deux activités ne sont pas les mêmes. Pour faire de la randonnée aquatique, vous aurez besoin :

  • D’un masque. Si possible, prenez un modèle avec une jupe noire pour mieux supporter la luminosité à la surface de l’eau,
  • D’un tuba qu’on appelle le « snorkel » en anglais, d’où l’appellation snorkelling,
  • De palmes. Pour une pratique sans gêne, il faudrait avoir des palmes plus courtes,
  • D’une combinaison de plongée. C’est nécessaire si vous comptez rester dans l’eau pour un bon moment. Elle va maintenir votre température corporelle.

Si vous ne comptez pas descendre au-delà de cinq mètres, optez pour une palme assez courte avec une voilure souple. Les palmes de plongée ne seront pas vraiment adaptées, car elles sont trop longues et elles risquent de gêner vos coéquipiers.

Pour les enfants et les débutants en snorkelling, il est conseillé de porter un gilet flottant ou une bouée de snorkelling. Si vous comptez partir seul pour cette activité, partez avec une bouée de plongée. Cette dernière va servir à signaler votre présence dans l’eau en cas d’incident.

Le snorkelling, une activité familiale

Le snorkelling

La randonnée aquatique palmée est accessible dès l’âge de quatre – cinq ans. Lorsque votre enfant commence à être à l’aise dans l’eau avec un masque et un tuba, vous pouvez envisager de partir faire du snorkelling en famille. Pour cette activité, on prévoit alors des petites balades.

Enfants, parents et même grands-parents pourront s’adonner à cette activité. Cependant, les participants devront être un minimum à l’aise dans l’eau et savoir nager. Même si vous n’êtes pas un bon nageur, vous ne devez pas vous inquiéter, car il existe des accessoires qui peuvent vous aider.

Pour les enfants, il faudra prendre des équipements adaptés. Il leur faudra une combinaison enfant. Ceci n’est pas seulement petit par la taille, mais il est fait dans une matière qui va aider dans la flottaison. Votre enfant ne fera alors pas autant d’efforts pour rester à la surface. Choisissez également un masque junior et un tuba avec de petits embouchoirs pour qu’il soit plus à l’aise lors de la pratique.

La randonnée aquatique palmée, un premier pas vers le monde de la plongée

Si vous n’avez jamais fait de la plongée sous-marine avec une bouteille d’oxygène, vous serez obligé de suivre quelques cours avant d’explorer les profondeurs. Pour vous initier à la plongée, vous pouvez d’abord faire du snorkelling. Ceci vous permettra de maîtriser votre respiration, mais aussi votre équilibre dans l’eau et votre motricité avec les palmes.

Où faire du snorkelling ?

Où faire du snorkelling

Pour profiter au maximum de cette randonnée aquatique palmée, il faudra se rendre à un lieu où l’eau est chaude avec une profondeur de cinq mètres maximum. Il est évident que si la profondeur est trop importante, vous risquez de ne pas voir grand-chose depuis la surface. Il est également préférable d’être dans une zone où il n’y a pas de vagues. Choisissez un lieu où la faune et la flore sont attractives. Il ne sert à rien de partir en mer si c’est pour voir du sable et des algues. Pour les débutants, on recommande les aires de plongée ou les sentiers sous-marins.

En France, le terrain de jeu idéal pour cette activité est la Méditerranée. Si vous y passez, partez à l’exploration de l’île de la Redonne, du sentier sous-marin de Port Cros, de la baie de la Palud, de la calanque de Sormio ou de la plage de la Paloma en snorkeling.

Parmi les sites de randonnée aquatique palmée les plus réputées, on peut aussi citer les Bahamas et l’archipel de Keys entre le golfe du Mexique et l’Océan Atlantique, le Charm el-Cheikh en Mer Rouge, la Polynésie française et l’archipel d’Hawaï dans l’Océan Pacifique.

Quelques mesures de sécurité à prendre pour le snorkelling

Même si on dit que cette activité est accessible à tous, sa pratique ne devrait pas être prise à la légère. Vous devez alors respecter quelques règles pour garantir votre sécurité et pour éviter tout problème. Ne partez pas en mer pour faire du snorkelling, si vous êtes un peu fatigué ou s’il vous est récemment arrivé un malaise. Si vous ne connaissez pas les lieux, il serait plus judicieux de se faire accompagner.

Cependant, renseignez-vous sur les lieux, les courants, les marées et sur la navigation des bateaux avant de partir. Il faut commencer à partir  contre-courant, ceci facilitera votre retour. Prenez tout de même en compte la distance que vous allez parcourir depuis le point de départ.

Évitez de partir avant la tombée de la nuit. La combinaison pour cette activité est vraiment recommandée, car elle va vous garder au chaud et vous protéger du froid également. Cependant, si vous n’en avez pas, portez un lycra à manches longues. Si vous commencez à trembler dans l’eau, ne vous attardez pas.

Related posts

Leave a Comment

CommentLuv badge