Stromboli, découvrez l’île de Stromboli en bateau

Stromboli, découvrez l'île de Stromboli en bateau

Baignant dans la mer Méditerranée, dans le bassin tyrrhénien, l’île de Stromboli fait partie des îles Eoliennes. Son nom signifie « la ronde » et se réfère à son pourtour circulaire. Vue depuis la mer, elle ressemble à un cône au-dessus duquel on peut apercevoir de la fumée sortir du sommet. Oui, c’est une authentique île volcanique que l’on peut visiter à pied, mais avant, il faut se rapprocher en bateau. Un tour de l’île en bateau s’impose ensuite.

Mieux connaître l’île de Stromboli

Mieux connaître l’île de Stromboli

L’île est surtout connue pour son volcan. Ses habitants, les Strombolani l’appellent Struognoli ou tout simplement « Iddu ». Ce dernier terme qui signifie « Lui » est plus courant. Ne soyez pas étonné, car les habitants personnifient vraiment cette grosse cheminée active avec laquelle ils vivent tous les jours. Les Strombolani ont l’habitude de ses grondements et des tremblements de terre qu’il génère avant d’évacuer des coulées de lave.

Découvrez aussi :

N’est-ce pas dangereux vous demandez-vous ?

Bien sûr que c’est dangereux surtout en cas de forte éruption, mais comprenez que lors des visites, l’ascension est limitée à une certaine hauteur. De plus, les habitations ont été établies sur une partie de l’île, éloignée des coulées de lave. Les quelques habitants n’y vivent généralement pas à l’année et on peut d’ailleurs noter qu’en hiver, les lieux sont quasi-désertés. A cette période, on n’y trouve plus qu’environ 300 âmes alors qu’en été, l’affluence touristique fait grimper la fréquentation de l’île à plus de 5 000 personnes.

« Iddu », un des volcans les plus actifs d’Europe

« Iddu », un des volcans les plus actifs d’Europe

Bien que l’Iddu soit un volcan actif, avec parfois plusieurs petites éruptions par jour, les habitants ont appris à vivre avec lui. C’est d’ailleurs grâce à lui que les touristes viennent en masse sur l’île et fait vivre les habitants.

Sa plus grande particularité ce sont les éruptions régulières qui peuvent parfois durer des heures. Depuis la mer, la vision est magique surtout lorsqu’on admire le spectacle de nuit. L’île s’illumine alors sur une partie, sur la face nord-ouest, du fait des coulées de lave qui descendent jusque dans la mer le long d’un toboggan naturel. Ce chemin quotidiennement emprunté par la lave incandescente est appelé « Sciara del Fuoco » signifiant « allée du feu ». C’est lui qui a valu à l’île le surnom de « phare de la Méditerranée » puisque de nombreux marins se sont orientés dans la nuit grâce aux coulées de lave visibles de loin.

D’un point de vue géographique, l’île s’étend sur 12,6 km² seulement. Elle est la plus septentrionale des sept îles Eoliennes, si l’on ne tient pas compte de Strombolicchio. Ce dernier est une petite île volcanique du haut duquel un phare automatisé de la marine a été érigé. Strombolicchio est plus septentrional que Stromboli, mais il n’est plus ouvert aux visites.

Pour en revenir à « Iddu », sa plus grosse partie est immergée à 2 000 m sous la mer tandis que sa partie émergée est seulement haute d’environ 924 m. L’île de Stromboli est rattachée à la commune de Lipari et à la région de Sicile. Elle se situe au nord de la Sicile.

Que voir durant un tour en bateau autour de Stromboli ?

Que voir durant un tour en bateau autour de Stromboli ?

Faire le tour de l’île en bateau est une activité incontournable à faire. De toute façon, vous arriverez sur l’île en bateau, car c’est le seul moyen pour y aller. Une fois là-bas, vous pouvez embarquer pour les nombreuses excursions en mer proposées par les locaux. Une seule journée suffit pour en faire le tour.

Pour visiter l’île en bateau, le départ peut se faire depuis Stromboli elle-même, ou depuis les îles et villes alentours. Il est, par exemple, possible de partir depuis Lipari, Messine, Milazzo, Naples ou encore Sicile. Les traversées depuis ces points de départ peuvent durer plusieurs heures, car l’île est la plus éloignée de l’archipel.

Si vous souhaitez prendre le temps de visiter la totalité de l’île, mieux vaut planifier un séjour de quelques jours sur place. Vous aurez alors la possibilité de faire plusieurs mini-croisières. Si vous vous trouvez déjà à Stromboli, les mini-croisières se font généralement au départ du port principal de l’île, le port de Stromboli. Elle abrite d’autres ports plus petits comme celui de Ginostra ou de Sciara, mais ces derniers sont surtout fréquentés par les pêcheurs ou font office de port d’arrivée durant les excursions.

En ce qui concerne le circuit de visite, on ne compte généralement qu’une seule escale, à Ginostra. Il s’agit d’un petit village situé au sud-ouest de l’île. Le moyen le plus facile d’y accéder c’est le bateau. A l’arrivée, il n’est donc pas rare d’y voir accoster quelques bateaux venus acheminer des marchandises ou d’autres touristes. Une visite du village s’impose. Sur place, on longe ses rues étroites et on se plaît à discuter avec les quelques habitants qui y vivent à l’année. On n’oublie pas de goûter à la gastronomie locale, de faire quelques clichés souvenirs avant de remonter à bord du bateau. Ce village atypique a de quoi séduire les touristes habitués à vivre dans les grandes villes bruyantes.

Après Ginostra, la croisière reprend pour s’arrêter au niveau de la « Sciara del Fuoco ». Le bateau reste au large, à une distance de sécurité réglementaire et tout le monde reste à bord pour admirer les coulées de lave qui s’échappent du volcan. Le spectacle est encore plus beau à la tombée du jour, car la lave rouge se démarque alors dans le paysage. Vous aurez aussi le bonheur d’admirer le coucher de soleil.

Si la croisière se fait dans la journée, n’oubliez pas d’enfiler votre maillot de bain et d’emporter un tuba pour faire du snorkeling au large de l’île. A certaines périodes de l’année, il est possible de nager avec les dauphins.

La visite se termine sur cette délicieuse note et il ne reste plus qu’à revenir au port. Rassurez-vous, vous pourrez ré-embarquer à nouveau pour une visite nocturne autour de l’île. En attendant, prenez le temps de visiter l’intérieur de l’île à pied.

Pour info :

Il est possible de louer un bateau pour s’offrir une excursion en mer. Vous pourrez alors visiter les autres îles de l’archipel comme Panarea, la festive ou encore les autres îlots tels que Lisca Bianca, Basiluzzo, Bottaro … Sachez seulement qu’il est difficile de trouver un point d’amarrage autour de l’île du fait de ses fonds abrupts. La seule option c’est de louer un corps mort aux pêcheurs locaux pour pouvoir mouiller au large. Ce genre de location est courant durant la saison touristique.

Que voir sur l’île de Stromboli ?

Que voir sur l’île de Stromboli ?

L’île affiche les paysages typiques de la Méditerranée avec sa végétation essentiellement composée d’oliviers, de vignes, de figuiers et de pêchers. Pour profiter pleinement de la visite, offrez-vous une randonnée pédestre.

L’île ne comprend que deux principaux lieux d’habitation : Ginostra, qui est plus sauvage et reculé et Stromboli, qui est la principale ville habitée de l’île. Cette dernière se compose de différents quartiers dont Scari, San Vincenzo, Ficogrande, Piscità et San Bartolo.

A Scari, vous trouverez un petit port fréquenté par les locaux et les pêcheurs. Prenez le temps d’admirer les habitants à l’œuvre surtout au retour de la pêche en mer. A San Vincenzo, vous découvrez une jolie place que laquelle se dresse l’église de San Vincenzo. Le vieux centre historique de la ville se situe tout près. Prenez quelques minutes pour vous asseoir à l’ombre d’un olivier et admirez la plage noire de l’île volcanique, puis, au loin, Strombolicchio. Si le ciel est dégagé, vous pourrez apercevoir, depuis ce point de vue, les côtes de la Calabre.

Une fois que vous aurez repris votre souffle, dirigez vos pas vers l’église de San Bartolomeo. Vous ne pouvez pas la rater, car elle est la seule bâtisse de l’île à arborer une façade rouge alors que tous les autres sont peints en blanc. Vous poursuivez ensuite pour descendre vers les plages de Piscità et de Ficogrande. Comme partout autour de l’île, leur plage est recouverte de sable noir lequel donne à la mer une couleur plus foncée. De là, vous avez une vue époustouflante sur l’Iddu qui grogne dans son coin.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code

CommentLuv badge