Bordeaux ou la nouvelle référence du démantèlement des bateaux !

D’ici 2018, les navires à coque simple se verront interdire la navigation. Le port autonome de Bordeaux se prépare déjà à cette décision en misant sur ses atouts pour démanteler ces bateaux en fin de vie. Le dernier en liste, un navire-poubelle de 2.900 tonnes qui a été saisi et qui accomplit son dernier voyage vers Bordeaux où il doit être démantelé. 4 semaines de travail sont suffisants pour finir la tâche soit une manœuvre délicate, l’entrée en cale sèche et au final la démolition méthodique du bateau. En détail, l’intervention commence par le ‘’château’’ qui est la tour à l’arrière. Suivi du tronçonnage des morceaux par l’avant et de coupes sur la longueur. Ainsi de suite en descendant d’étage en étage.

port de bordeaux

Bordeaux ou la nouvelle référence du démantèlement des bateaux !

Après le désamiantage du navire, des pièces de 30 tonnes sont découpées et transportées vers une zone de traitement. Il faut noter qu’à l’échelle mondiale, des concurrents comme l’Inde affiche des prix alléchants mais souvent qui riment avec des procédés peu respectueux de l’environnement. En revanche, à Bordeaux, on garantie une cale sèche de 240 m, l’une des plus grandes de France, avec une unité de traitement des déchets toxiques. Celle-ci s’assure que les matériaux polluants sont récupérés et triés pour être éliminés dans les filières appropriés. Une cale sèche se distingue d’une déconstruction qui se fait sur une rive ou sur une plage par la possibilité d’isoler l’ensemble des matériaux dans un espace.

Pour le rachat de l’épave, la société en charge de cette démolition propose 150.000 euros. Après leur fusion dans les aciéries du Pays basque, les métaux auront une seconde vie que soit dans le bâtiment ou les travaux publics. Et des bateaux en fin de vie on doit en trouver facilement du coté des saisies ou bien du coté des navires marchands en fin de vie. De ce fait, Bordeaux porte de grosses ambitions quant à sa future position qui se veut leader sur le marché du démantèlement des gros navires en Europe, à commencer par les marchés de la Marine nationale.

 

Leave a Reply

CommentLuv badge