Dans 30 ans, la navigation sera possible par le Pôle Nord : un rêve qui deviendra réalité

Depuis plusieurs années, nous pouvons observer un phénomène climatologique et scientifique au niveau du Pôle Nord : la fonte des glaces. Après plusieurs expéditions scientifiques, les climatologues et météorologistes ont analysé les indices récoltés dans l’atmosphère polaire ainsi que dans les profondeurs de l’Arctique, et il s’avère que les glaces polaires sont en net recul, occasionnant plusieurs conséquences à court, moyen et long terme.

la navigation sera possible par le Pôle Nord

Dans 30 ans, la navigation sera possible par le Pôle Nord : un rêve qui deviendra réalité

A court terme, il s’agit d’une dérèglementation des conditions météorologiques en deçà des latitudes polaires, donc essentiellement sont concernés l’Amérique du Nord ainsi que l’Europe et l’Asie du Nord.

A moyen-terme, ce sont les brise-glaces, ces navires spécialisés dans la traversée des glaces polaires, qui pourront naviguer à travers le Pôle Nord, tandis, qu’à long terme, selon une étude menée par l’Université de Californie à Los Angeles, ce sont les navires non équipés qui pourront naviguer au Pôle, c’est-à-dire tous les bateaux.

Dans 30 ans, la navigation sera possible par le Pôle Nord : un rêve qui deviendra réalité

Dans 30 ans, la navigation sera possible par le Pôle Nord : un rêve qui deviendra réalité

Cette route du Pôle qui s’ouvrirait faciliterait considérablement la navigation, actuellement très difficile et considérablement dangereuse, selon que l’on se trouve en été ou en hiver, ou sur l’une des deux voies maritimes. En effet, la route maritime du Nord, la plus empruntée, est celle qui longe les côtes russes asiatiques mais n’est navigable qu’en saison estivale, en raison des glaces qui se forment et ferment le passage en période hivernale, passage qui est un raccourci pour les brise-glaces qui se fraient tant bien que mal un chemin vers l’Europe.
En revanche, le passage maritime du Nord-Ouest qui longe les côtes canadiennes sont nettement plus dangereuses en raison des  nombreux bris de glaces et d’icebergs qui dérivent dans la région et des fermes murailles glacées qui barrent la route des navires et seuls les navires les mieux équipés se risquent tant bien que mal à travers ce chemin tortueux et sinueux.

La fonte des glaces selon les scientifiques sera donc effective d’ici le milieu XXI siècle et les données économiques expriment clairement l’enjeu extraordinaire au niveau commercial de l’ouverture d’une route plus rapide et plus sécuritaire à travers le Pôle et quasiment en ligne droite, qui ouvrirait et raccourcirait les délais de navigation et de fait d’échanges commerciaux.

Leave a Reply

CommentLuv badge