Finistère, une opération aérienne pour cartographier les côtes

Une opération aérienne pour cartographier les 1200 km de côtes du Finistère

Un avion parcourt les côtes du Finistère afin de cartographier les 1.200km de côtes du département, en remontant jusque dans les estuaires.
Pour faire une cartographie aussi précise à terre il faudrait plusieurs années pour cette région finistérienne et son domaine maritime complexe. Plusieurs dizaines d’années pour arriver aux lieux inaccessibles.
Cette opération a débuté cette semaine n’aura que quelques semaines avant d’achever son travail avec environ 200heures de vol, soit une quarantaine de sorties de cinq heures environ.

Opération aérienne pour cartographier les côtes finistériennes


A bord de l’appareil Casa 202, il y a deux puissants lasers. Il parcourt la côte à une altitude entre 400 et 800m avec une vitesse comprise entre 200 et 250km/h. les passagers à bords font des enregistrements de la topographie et la bathymétrie c’est-à-dire la profondeur par bandes de 290m de largeur.
Cette cartographie présentera des hauteurs de la côte, le long du littoral, la profondeur de l’eau dans les zones de petits fonds. Son avantage réside dans la rapidité et la précision. Cette méthode aérienne est une opportunité pour relever des données jusqu’à 10m d’altitude et jusqu’à deux kilomètres à l’intérieur des terres. Le laser australien emmené permet d’identifier la profondeur de l’eau jusqu’à 20mètres et 6milles des côtes.
Certaines zones et informations de cette côte demeurent inconnues. Le président du conseil général Pierre Maille a affirmé que «les enjeux d’une bonne connaissance de cet espace côtier ne manquent pas. C’est un budget important (3MEUR), mais c’est un travail nécessaire pour le premier département maritime de France et ses 116 communes littorales».
Pour tenter de baisser les coûts de cette opération programmée jusqu’à la fin juin, la compagne devra se partager selon les conditions météo, entre le Finistère et la côte d’Azur.
Un tel programme vise à avoir une meilleure cartographie en trois dimensions. Grâce à une telle cartographie, il sera possible de pouvoir évaluer la montée des eaux due au réchauffement climatique, le risque de submersion marine et d’inondation ponctuelle. Ces données permettront aussi d’identifier les limites du domaine maritime qui soulève tant de débats et d’incertitudes juridiques.
Toutes ces détails et ces données bathymétriques, seront accessibles à tous d’ici 2014.

One Response to “Finistère, une opération aérienne pour cartographier les côtes”

  1. Guillaume dit :

    Il est important de cartographier les côtes proches pour avoir une meilleure idée de ce qui nous entoure, en particulier avec les changements climatiques que nous vivons

Leave a Reply

CommentLuv badge