Industrie nautique française: de bons présages pour les années à venir

Industrie nautique française: de bons présages pour les années à venir
No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 28 février 2018)

Enfin ! La tendance positive est repartie pour l’industrie nautique en France. Le marché a repris du poil de la bête et semble être parti pour de bien meilleures années. Voici un aperçu des efforts de vente réalisés dans le domaine du nautisme dans l’Hexagone.

Des débuts d’amélioration suite au Yachting Festival 2017

Les débuts d’une amélioration des ventes ont été enregistrés durant la dernière édition du Yachting festival. Il s’agit d’une 40ème édition qui s’est tenue du 12 au 17 septembre dernier à Cannes. Comme chaque année, plus de 600 bateaux sont présentés au public venu sur place afin de les admirer, de les découvrir et pourquoi pas, de les acquérir. Les visiteurs ont notamment pu y découvrir de multiples yachts de 65 mètres, d’innombrables voiliers, des vedettes, des catamarans. Après l’événement, les organisateurs ont pu d’ores et déjà avoir un aperçu du décollage des ventes.

Une crise importante dans le nautisme français

Industrie nautique française: de bons présages pour les années à venir

Il faut savoir que la crise a perduré plus longtemps en France que dans les autres pays du monde. Effectivement, si le marché international du nautisme a pu reprendre son activité depuis la saison 2008-2009, ce ne fut le cas en France que depuis la saison 2016-2017. Entre ces deux périodes, le marché est resté stagne dans l’Hexagone.

Cependant, dès 2017, le dirigeant de la Fédération des industries nautiques ou FIN a pu annoncer une hausse des ventes dans plusieurs branches. C’est notamment le cas dans le secteur de la voile qui a affiché une croissance positive de 12 %. Le secteur des bateaux à moteur a également connu une hausse intéressante de 13 % en termes de ventes. En ce qui concerne le domaine des catamarans, le patron du Fountain Pajot annonce, lui aussi, une augmentation de ses ventes après une baisse allant jusqu’à 15 % durant la crise.

En ce qui concerne le marché international, le constructeur Bénéteau a pu reprendre sa place en tant que premier concurrent du groupe américain Brunswick auprès des Américains du Nord et des Européens.

Leave a Reply

CommentLuv badge