La course Vendée Globe

Imoca 60 du Vendée Globe

Le Vendée Globe est une compétition au large sur un circuit faisant le tour du monde. Les compétiteurs voyagent seuls, sans assistance et sans escale en partant de la Vendée, aux Sables-d’Olonne pour arriver au même lieu. La course se déroule tous les quatre ans et au mois de novembre, à bord de voiliers monocoques 60 pieds IMOCA. Ces embarcations sont aussi dites 60 pieds Open. Elles sont spécialement conçues pour les courses océaniques.

L’histoire de la course Vendée Globe

Le fondateur du Vendée Globe est Philippe Jeantot. En 1989, il a dans l’idée de mettre en place une version française des courses au large telles que le Golden globe challenge et le BOC Challenge. L’homme a d’ailleurs participé à l’édition 1973 du BOC Challenge. Son projet est soutenu par Philippe de Villiers qui préside le Conseil général de la Vendée. Pour des raisons météorologiques, le départ de la course est donné durant le mois de novembre, idéalement un dimanche pour assurer la médiatisation de l’événement. La première édition a lieu la même année, mais la course reste encore méconnue. Sa popularité dans toute la France est renforcée par le développement de l’industrie nautique locale. La course obtient des financements et des sponsorings en devenant un enjeu économique de plus en plus important. Le port de Sables-d’Olonne est rénové et les retombées médiatiques et économiques deviennent de plus en plus importantes.

Après quelques années de succès, l’affaire du fondateur est menacée de liquidation, toutefois les habitants de la Vendée interviennent afin de conserver la course. Sa gestion est remise aux mains d’une SEM ou Société d’Economie Mixte avec l’aide de plusieurs entreprises locales appartenant à la région Vendée et à celle des Sables-d’Olonne.

Le circuit à suivre

Le Vendée Globe

Le Vendée Globe a pour but de réaliser le tour de l’Antarctique en prenant le départ et l’arrivée en France, aux larges des Sables-d’Olonne. En tout, le parcours a une distance de 40 075 kilomètres, soit environ 21 638 milles qui représentent la circonférence de la Terre. C’est pour cette raison que le Vendée Globe est considéré comme une course autour du monde. En pratique, cependant, les concurrents doivent parcourir des distances pouvant aller jusqu’à 52 000 kilomètres, soit 28 000 milles.

Les chiffres parlant du Vendée Globe

Comme toute compétition, le Vendée Globe a connu différents types de record durant ses huit éditions. Le plus grand taux de participants s’est tenu en 2008 – 2009 avec 30 bateaux. Le plus grand nombre d’abandon a eu lieu lors de la même édition avec 19 bateaux qui se sont arrêtés en route, ainsi que la plus importante participation étrangère en comptant 13 concurrents. Les autres records ont lieu en ce moment, pour la 8e édition de la course. En effet, le plus jeune et le plus âgé des participants jamais inscrits concourent lors de l’édition en cours. Il s’agit respectivement d’Alan Roura qui a 23 ans et de Rich Wilson qui a 66 ans. Enfin, cette 8e édition est aussi marquée par le plus important taux de participation française avec 20 concurrents appartenant au  drapeau tricolore.

L’édition 2016 – 2017 : la 8e édition du Vendée Globe

La 8e édition du Vendée Globe qui a lieu cette année 2016 pour se poursuivre en début 2017 a débuté le 6 novembre dernier au départ de Sables-d’Olonne. Pour le moment, sept concurrents ont abandonné la course dont un représentant du Japon, pour cause de différents dommages sur leurs bateaux. Parmi les plus performants depuis les résultats des derniers jours se trouvent Armel Le Cléac’h, Alex Thomson et Thomas Ruyant.

Leave a Reply

CommentLuv badge