Lac Victoria, une situation dégradante

Lac Victoria, les niveaux d’eau en baisse

Le lac Victoria, le deuxième plus grand lac de la planète situé dans la région de l’Afrique de l’est vit depuis quelques temps une baisse de pluies qui a affecté son niveau d’eau.
Les bateaux ne peuvent plus s’arranger dans ses ports.
Depuis les années 1990, la région du lac subit un énorme ralentissement des averses. Ce manque de pluies a causé la baisse de l’au du lac de 2 mètres des niveaux des quais ce qui a rendu impossible aux bateaux de s’y approcher.
Ce phénomène est du, selon les experts au réchauffement climatique. Ils ont confirmé également que cela ne va pas s’arrêter là et d’autres changements sont envisageables.

Lac Victoria


Un rapport publié par le Programme des Nations Unies pour l’environnement affirme que « les pluies deviendront moins prévisibles et leur intensité sera volatile ».
Au sud du lac se situe le port de Mwanza. Il subit le même problème que tous les autres ports du lac. MV Victoria, l’un des bateaux du port, a été obligé d’abaisser l’hauteur de ses portes d’accès.

Les populations isolées?

Suite à la baisse du niveau d’eau, un petit îlot nommé Makobe est apparu sur la surface du lac. Quelques compagnie de transport comme Marine Services Company  a été contrainte de remplacer leurs ferries par d’autres plus petit et dont la capacité est beaucoup minimale par rapport aux anciens.
Cette compagnie a annoncé une perte de 143 000 dollars soit 110 000 euros par an.
Au port Nansio n’emploie que 2 emplyés uniquement à cause de ces conditions dégradantes de la zone.
La compagnie MSC n’arrive plus à desservie plusieurs ports comme Kome, Mwanoni, et Nyamurenge. Pourtant le ferry est la seule possibilité pour apporter de la nourriture, de l’électronique, des véhicules moteurs, des pièces détachées, et du bois.
Alex Mchauru, le directeur général de MSC, parle de cette situation grave : « Je sais que la population compte sur les ferries mais ils n’y a plus assez d’eau pour que les bateaux accostent. C’est sans espoir: l’eau descend et s’éloigne, et nous devons allonger le quai avec de la terre et des pierres afin de regagner le terrain perdu».
Les habitants de ces ports, qu’en est-il pour eux ? Jusqu’à quand, pourront-ils supporter cette situation dégradante ?

Leave a Reply

CommentLuv badge