Le France le paquebot France

Le paquebot France

Le France est le dernier paquebot transatlantique construit aux chantiers de l’Atlantique, pour le compte de la compagnie Générale Transatlantique à Saint-Nazaire. Il a été mis à l’eau, le 11 mai 1960, avec la présence du président de la République française, le général de Gaulle.
C’est le 3ème navire de la Compagnie à porter ce nom après le FRANCE (1) de 1865 et le FRANCE (2) de 1912.
Il a assuré la ligne entre le Havre et New York jusqu’en 1974.

Le paquebot France

Construction et mise en service du France

Ce paquebot a été construit pour être le plus long de son époque. Le projet avait commencé en 1935, dans une volonté de construire un petit frère du Normandie, mais la guerre qui s’est déclenchée l’a empêché.
Dans les années 1950, on voulait construire un navire qui peut atteindre les 31 nœuds afin de réaliser une traversée de l’Atlantique en seulement 5 jours.
Le lancement de ce paquebot s’est déroulé le11 mai 1960, devant des milliers de personnes dont le président de la République, le Général De Gaulle.
Sa marraine, Mme Yvonne de Gaulle, épouse du général, coupe le ruban et le France glisse sur les rampes de bois pour entrer dans l’eau à une vitesse de 33 km/h.
Le célèbre discours du Général fut alors prononcé : « Et maintenant, que France s’achève et s’en aille vers l’océan, pour y voguer et servir ! Vive le France, vive la France ! »
Le France est arrivé au port du Havre le 23 novembre 1961 où il a été l’objet de plusieurs essais en mer et une petite escale à Southampton. Le paquebot a été inauguré le 11 janvier 1962 par le premier ministre à l’époque Michel Debré.
La première croisière du France est effectué le 19 janvier 1962 à 23 h, avec à bord 1 705 passagers dont Mme Yvonne de Gaulle. Le bateau s’est dirigé vers Santa Cruz de Ténériffe aux îles Canaries.
La première traversée transatlantique vers New York, a eu lieu le 3 février 1962 avec 1 806 passagers à bord dont 580 en première classe et 1 226 en classe touriste. Cette traversée n’a duré que  cinq jours. Il fut accueilli à New York par une parade de remorqueurs, de bateau-pompe, d’embarcations privées, d’hélicoptères.
Durant 12 ans, ce paquebot assuré la traversée Transatlantique entre le Havre et New York en 5 jours, voir 6 afin d’économiser le Mazout.

L’arrivée du paquebot France à New York

Le désarmement du paquebot France

Plusieurs facteurs ont contribué à la chute du paquebot transatlantique. Le nombre de passagers en déclins, la crise pétrolière… ont aboutit à un déclin de la compagnie. En plus, lors du printemps 1974, le gouvernement français a pris la décision de ne plus subventionner l’exploitation du navire à partir du 1er juillet de la même année. La compagnie a annoncé alors l’arrêt total des activités du paquebot le France en automne 1974.
Les deux dernières traversées du navire ont été programmées pour le 11 et le 18 octobre, mais le bateau a été immobilisé par son équipage en signe de fureur contre son désarmement et il accoste au Havre le 9 octobre.
Le France a été finalement désarmé en décembre de la même année. Durant toute sa carrière, le France a fait 377 traversées Transatlantiques, a transporté près de 600.000 passagers, ainsi que 93 croisières.
Le 21 octobre 1977, le paquebot a été racheté pour une première fois par TAG France SA, ensuite en 1979, il a été revendu à l’armement norvégien Kloster Rederi A/S qui le rebaptise NORWAY. Le France quitte le port du Havre, pour ne revenir que 17 ans plus tard.

Le France au quai de l’oubli

Le Norway

Le navire France a été soumis à d’énormes transformations dans les Chantiers Hapag-Lloyd à Bremerhaven. Il est devenu le paquebot de croisières le plus gros au monde avec plus de 70.000 tonneaux. Le Norway a fait sa première traversée de l’Atlantique en mai 1980.
En 1990, on lui a ajouté un pont supérieur.
Après 17 ans, le paquebot fait son retour au Havre après un départ de New York.
En 2001, la Compagnie malaisienne Star Cruises, a racheté le Norwegian Cruise Line et elle a annoncé qu’elle va mettre fin à la carrière de NORWAY dans les Caraïbes en septembre, mais le paquebot continue ses traversées.
Le 25 mai 2003, une explosion s’est déclenchée sur le navire alors qu’il était entrain de se préparer pour accoster à Miami. 4 morts et 17 blessés parmi l’équipage, ce qui a amené à annuler la croisière. NORWAY fut remorqué jusqu’à Bremerhaven où il est désarmé fin juillet.
La compagnie Norwegian Cruise Line a déclaré son refus pour la réparation de la chaudière et que ce navire ne sera plus remis en service sur le marché américain. Il a été finalement mis en vente.
Norway est allé finalement vers le Port Kelang en Malaisie pour  intégrer la flotte Star line sous pavillon libérien et renommé Blue Lady, surnom du NORWAY dans les Caraïbes. Blue Lady est échoué le 15 août 2006 devant le port de Pipavav en baie d’Alang. A l’issue d’une longue bataille juridique de 15 mois, la Cour Suprême indienne autorise le 14 septembre 2007 le démantèlement du navire qui sera terminé à la fin de l’année 2008.

3 Responses to “Le France le paquebot France”

  1. Nadine dit :

    Un beau résume!!
    Le paquebot France restera toujours le symbole de la Transatlantique!

  2. sandy dit :

    Un paquebot mythique!! Il devrait être conserver dans une musée, c’est un symbole de la 5ème république :))
    on envisage apparemment une reconstruction de ce paquebot de rêve http://www.yacht-zone.com/?p=307 ….

  3. […] en conception, la reconstruction du fameux paquebot France qui devra entrer en chantier en 2013 par Didier Spade a gagné un nouveau pont supplémentaire. […]

Leave a Reply

CommentLuv badge