Le Maersk Mc-Kinney Moller, plus grand navire du monde, baptisé

Le Maersk Mc-Kinney Moller, plus grand navire du monde, baptisé

Maersk Line, géant du transport maritime, a enfin inauguré le Maersk Mc-Kinney Moller, un véritable géant des mers. Ana Maersk Mc-Kinney Ugla, présidente de la fondation Moller, a été désignée comme marraine.

Un véritable symbole

Le nom de baptême de ce nouveau navire n’a pas été choisi au hasard. Maersk Mc-Kinney Moller, dont la plus jeune fille a été désignée comme marraine à l’occasion, est mort à 98 ans, il y a un an. Il était à la tête de l’entreprise pendant 40 ans. C’est en grande partie à cet homme que  l’on doit la renommée actuelle du groupe Maersk. Il a su faire de la petite compagnie fondée par son père et son grand-père en 1904 un vrai leader du transport maritime.

Double motorisation

Aux dimensions titanesques, les Triple-E sont conçus pour émettre encore moins de CO2, par rapport aux navires rencontrés actuellement sur les lignes Asie-Europe. En effet, ces classes sont dotées d’une nouvelle propulsion, avec deux moteurs et deux lignes d’arbres.

Le bloc passerelle est désormais situé à l’avant, d’où une meilleure visibilité et la possibilité d’ajouter des conteneurs en hauteur. Par ailleurs, une structure émergeante sur le tiers arrière est surmontée de deux cheminées qui évacuent les gaz d’échappement provenant des moteurs. Les machines ont été déplacées vers la poupe de manière à disposer de plus d’espace au centre pour placer des conteneurs en cale. Ces navires géants de Maersk devraient atteindre une vitesse maximale de 23 nœuds.

Le Maersk Mc-Kinney Moller, plus grand navire du monde, baptisé

Le Maersk Mc-Kinney Moller, plus grand navire du monde, baptisé

Pour cette année, quatre modèles seront livrés par les chantiers d’Okpo. Ils sont moins coûteux que les versions antérieures. Les nouveaux porte-conteneurs effectueront le trajet Asie Europe et passeront par les principaux ports chinois avec une escale en Europe au port Algésiras, puis à Rotterdam, Bremerhaven et Felixstove.

Lire d’autres actus sur les bateaux à moteur:

Le Boréal sauvé par les britanniques

Les bateaux-bus, le succès au rendez-vous

Leave a Reply

CommentLuv badge