Le Titanic , l’histoire tragique

Bien plus qu’un paquebot, c’est l’histoire d’une légende des mers qui a marqué à jamais les esprits par son naufrage bouleversant. Ce navire, décrit comme invincible et insubmersible, a toujours fasciné par son histoire tragique.

Le navire Titanic

Le navire Titanic dans le film Titanic 1997

De plus, ce nom évoque un véritable phénomène planétaire qui a pris des proportions énormes après la sortie du film aux multiples oscars, de James Cameron sorti en 1997 avec Leonardo Decaprio et Kate Winslet dans les rôles titres dont l’histoire d’amour, pourtant fictive, a fait pleurer les spectateurs presque autant que l’horreur du naufrage.

Une histoire tragique :
Ce long métrage a ravivé l’intérêt du public pour ce paquebot mythique si bien qu’en 2012, une série sur petit écran intitulée Titanic : Blood and Steel, composée de 12 épisodes traitant de la construction du Titanic jusqu’à son naufrage, a eu beaucoup de succès auprès des téléspectateurs.
En effet, en plus d’un nombre incalculable de romans, nouvelles et bandes dessinées qui reprennent cet événement majeur de l’histoire du 20ème siècle, on compte plusieurs adaptations cinématographiques et documentaires autour du fameux naufrage du Titanic.
Tout a commencé en 1907 lorsqu’un ambitieux projet est proposé par deux hommes à la vision futuriste. Lord William James Pirrie du chantier naval Harland & Wolff ; où seront dessinés les plans du Titanic, et Joseph Bruce Ismay, le directeur général de la White Star Line, décident de la construction de 3 paquebots qui seraient une représentation de ce qu’on pouvait faire de mieux au niveau de la décoration, de la sécurité et où le luxe et l’élégance seraient les maîtres mots, pour éclipser toute concurrence, qu’elle soit américaine ou allemande.
C’est ainsi que commence la construction de ce qui sera, pour l’époque, le meilleur et de loin le plus majestueux paquebot qui ait jamais traversé les océans. Ce processus s’est étalé sur plusieurs années et l’ampleur du projet a suscité la mobilisation de plus de 3000 ouvriers qui veillaient à ce que chaque détail soit à la hauteur de ce navire épique.
Il faudrait attendre 5 années plus tard, soit le 2 avril 1912 pour que le Titanic entame ses premiers essais en mer. Ainsi, en essayant les vitesses, les manœuvres et le confort qu’offrait les cabines et salles dédiées à la haute société qui seront les passagers de première classe, les représentant du gouvernement britannique avaient agrée que le Titanic était prêt pour son voyage d’inauguration. Or, ce qui ne fut pas prévu, était le choc inévitable qui aura lieu quelques jours plus tard avec un iceberg au milieu de l’océan Atlantique, la nuit du 14 au 15 avril 1912.

Le Titanic le 10 avril 1912 à Southampton.

Le Titanic le 10 avril 1912 à Southampton.

 

Les près de 2000 passagers qui embarquèrent des différentes escales du paquebot ne savaient pas qu’ils courraient vers leurs pertes. Parmi les voyageurs fortunés qui y était au moment de la traversé il y avait des personnalités du monde artistique, des hauts gradés militaires et des hommes d’affaires. On nomme le couple John et Madeleine Astor, Benjamin Guggenheim ou encore le milliardaire américain John Pierrepont Morgan.
L’autre face du Titanic, sans doute la moins glamour, sont les passagers de de 3ème classes. Ces petites gens avaient toujours le rêve du Nouveau Monde. Rappelons que des familles entières s’embarquèrent sur ce navire gigantesque avec l’espoir d’une vie nouvelle aux Amériques qui était l’Eldorado de cette époque-là.
Avec plus de 1500 victimes, la plus part faisant partie de la 3ème classe et près de 700 rescapés, ce naufrage aura été l’une des plus grandes catastrophes maritimes de tous les temps.

Naufrage du Titanic

Naufrage du Titanic

 Le Titanic : une légende inoubliable

Plusieurs facteurs s’associent pour mener à cette tragédie, lorsque le radiotélégraphiste ne prend pas au sérieux l’appel des autres navires le prévenant de l’intensité du brouillard, ceci empêche l’équipe de navigation de localiser à temps l’iceberg qui bloquait la trajectoire du navire. On cite également l’insuffisance des canaux de sauvetage puisque le Titanic était supposé être insubmersible.
Aussi, un incident éclata dans la chambre des machines et ce fut une question d’heures pour que le sort néfaste du Titanic soit scellé par l’empreinte de la catastrophe. En effets, pour honorer la réputation du Titanic et parvenir à destination avant la date présumée, les machines travaillaient dans des conditions plus que leurs capacités d’endurance ne pouvaient le supporter. Ce qui a provoqué un incendie difficile à atteindre.
L’une des scènes émouvantes qui demeurent jusqu’à aujourd’hui dans les récits se rapportant au naufrage, c’est le comportement des musiciens qui en dépit du sort inévitable du paquebot, avait continué à jouer jusqu’à la toute fin.
Pour localiser et extraire l’épave du Titanic, il a fallu attendre les années 80’, plus précisément en 1985, afin d’avoir recours à des moyens plus avancés pour l’accomplissement de cette tâche.
Enfin, le Titanic est un mythe qui se brisa au sommet de sa gloire. Un excès de fierté ? Ou simple coup du sort? Le mystère demeure complet…

3 Responses to “Le Titanic , l’histoire tragique”

  1. […] Titanic, 100 ans déjà depuis la catastrophe qui a marqué l’humanité avec plus de 1500 morts d’entre […]

  2. […] Parmi les plus beaux paquebots jamais construit dans le siècle précédent, on cite le Queen Mary, qui fut surnommé également le Old Lady. Ce paquebot est sans doute l’une des fiertés de la Cunard Line et un projet réussi durant cette période de l’entre-deux-guerres. On doit sa construction au célèbre chantier écossais John Brown & Comapny situé en Ecosse. Il faudrait attendre 2 années, soit en mai 1936, pour que ce paquebot de rêve effectue son voyage inaugural. La récompense du Ruban bleu est sans doute le prix le plus prestigieux qui puisse être décerné à un navire. Il s’agit d’offrir une récompense au navire le plus rapide au monde. Ce qui fait que la compétition fait rage entre les deux plus grandes compagnies maritimes de l’époque, à savoir la Cunard Line et la White Star Line, à laquelle on doit le légendaire Titanic. […]

  3. […] avec l’autre compagnie à succès, la White Star Line à laquelle on doit le célèbre Titanic. En plus du Queen Mary, c’est cette compagnie qui a compté parmi ses plus illustres navires, le […]

Leave a Reply

CommentLuv badge