L’équipe Brunel remporte la septième étape de la volvo Ocean Race à Lisbonne

L’équipe Brunel remporte la septième étape de la volvo Ocean Race

Victoire de Bouwe Bekking et de son équipe ce matin lors de la 7ème étape de la volvo Ocean Race, qui s’est déroulée à Lisbonne ce matin. Cette phase a eu lieu plus précisément entre Newport et Lisbonne.

La volvo Ocean race, connue à l’origine sous le nom de Whitbread Round the World Race, est un rendez-vous incontournable pour les amateurs de course en mer. La toute première édition a eu lieu en 1973, en 4 étapes. Ce n’est qu’en 2002 qu’elle se décomposa en sept étapes et prit le nom de Volvo Race, en l’honneur du premier sponsor, le constructeur automobile du même nom. Cette course en mer s’étale sur 120 jours et concerne les catégories « Maxi », « WOR 60 » (monocoques de 60 pieds), les V60, et peu après les V70 (plus puissants que les V60). Au cours de cette édition de 2015, ce sont les monotypes de 65 pieds qui se sont lancés dans la compétition.

A Lisbonne, à la tombée de la nuit, alors qu’on n’entend pas le vent souffler, les néerlandais s’approchent lentement vers la ligne d’arrivée. A la barre, il y avait Bekking et l’avancée se faisait tout en silence, dans une atmosphère de grande concentration pour une fin de course qui paraissait interminable pour l’équipage, sous pression depuis presque 9 jours.

Victoire

Il a fallu attendre le lever du jour, précisément à 7h 09 minutes 49 secondes pour voir les Hollandais souffler et laisser leur joie s’exprimer enfin. Il s’agit là de leur deuxième victoire, après la course qui s’est déroulée à Abu Dhabi, durant la deuxième étape de cette mythique course en mer. Enthousiaste, Bekking, expliquait que tout le monde avait fait un travail remarquable. Il ne manqua pas de remercier son équipage et toute l’équipe à terre. Pour lui, gagner à Lisbonne est une grande joie, ne sachant jamais avant la fin de la course son issue, notamment dans des cas comme celui-ci où le vent n’était pas au rendez-vous. Il a vécu intensément cette course qui fera partie de ses meilleurs souvenirs, d’autant plus qu’il a toujours eu à traverser l’Atlantique, l’étape la plus facile du point de vue météo.

L’équipe Brunel remporte la septième étape de la volvo Ocean Race

Derrière lui, Iker Martinez arrive alors en deuxième position à Lisbonne. Aux côtés de son équipage de MAPFRE, dont le français Jean-Luc Nélias fait partie, il finit le transatlantique un peu plus de vingt minutes après l’arrivée de Bouwe Bekking.

Le bateau de Bekking, de couleur jaune et noire, devrait se maintenir en troisième position au général et se placer dans le tableau tout près du deuxième, l’équipe Dongfeng Race. Pour l’équipage sino-français, cette victoire de bekking à l’arrivée à Lisbonne est ne s’annonce pas favorable. Peu après l’arrivée de Bekking, l’équipe Alvimedica vient de dépasser Caudrelier et ses hommes et il se peut qu’il soit le troisième bateau à franchir la ligne d’arrivée. Le vent ne souffle toujours pas et les deux équipes vont encore devoir persévérer durant une heure avant d’arriver.

Leave a Reply

CommentLuv badge