Les activités nautiques phares pour l’été

Les activités nautiques phares pour l’été

Quand viennent les beaux jours, on est toujours impatient de redécouvrir les joies de la vie marine et de découvrir les nouvelles tendances en matière de sports nautiques et aquatiques à faire. Pour cette année, quelques disciplines se démarquent du lot à savoir …

L’Aquazumba

Aquazumba

On le sait tous, la zumba a aujourd’hui le vent en poupe que ce soit pour maintenir la forme, perdre du poids ou s’amuser. Petits et grands en raffolent et même les messieurs commencent à s’y intéresser de près. Pour allier cette tendance à la période estivale, on la redécouvre la, mais dans l’eau pour donner l’aquazumba.

L’avantage avec cette version plus rafraîchissante c’est qu’elle fait travailler nos muscles tout en nous permettant de faire du cardio. Et comme d’habitude, elle mélange la danse, l’aérobic et le fitness avec un ingrédient supplémentaire : l’eau. Au contact de l’eau, les gestes sont moins fluides ce qui faut dépenser plus d’énergie. Rassurez-vous toutefois, l’eau réduit les douleurs et courbatures ce qui fait que même après une séance, vous ne vous sentirez pas tout endolori.

C’est une activité à privilégier pour chasser les kilos qui s’installent pendant les vacances. Cette manière ludique pour s’amuser tout en s’exerçant est à faire dans un bassin ou dans une piscine puisque l’eau doit, au moins, nous arriver jusqu’à la taille.

Découvrez aussi :

L’Aqua jump

Les activités nautiques phares pour l’été

Cette activité nous vient du Brésil et elle permet d’affiner silhouette et taille en douceur. Pour la pratiquer, il faut commencer par installer une mini-trampoline au fond de l’eau. On enchaîne ensuite les sauts, les rotations et autres mouvements indiqués par un coach. On bouge au rythme d’une musique entraînante qu’on ne se rend même pas compte qu’on fait du sport.

Durant l’exercice, toutes les parties du corps sont sollicitées : bras, cuisses, ceinture abdominale, fessiers, … On n’a même pas besoin de savoir nager puisque l’aqua jump se pratique dans une piscine ou un bassin au sein duquel l’eau ne nous arrive qu’à mi-ventre.

Grâce à ce sport, on perd un maximum de calories sans même avoir à fournir beaucoup d’efforts. L’action de l’eau aidant, vous vous sentirez aussi léger qu’une plume.

La rando palmée

rando palmée

Cette activité mélange excursion et plongée, mais en restant à la surface de l’eau. Elle permet de faire découvrir la faune et la flore marine aux enfants et à ceux qui ont peur de l’eau. Même si on ne plonge pas entièrement dans l’eau, les participants doivent être équipés de palmes, de tuba, d’une combinaison et d’un masque.

Cette activité peut être faite dans la mer ou dans un lac. Sa pratique doit être encadrée par un professionnel titulaire d’une attestation de randonneur subaquatique ou d’une licence de plongée sous-marine. Elle peut être réalisée par tout le monde, adultes et enfants.

Le Windsurf gonflable

Windsurf

C’est une variante de la planche à voile, mais en version plus légère et plus facile à manier. Il est donc moins contraignant que sa grande sœur et n’exige pas beaucoup d’efforts physiques. Le windsurf gonflable reste toutefois un sport de glisse procurant d’ailleurs les mêmes sensations que sur une planche à voile, mais accessible même aux débutants.

Pour exceller dans la discipline, mieux vaut d’abord essayer sur une mer animée par une légère brise. Vous pourrez par la suite augmenter votre niveau.

Le Kitesurf sur foil

Kitesurf

C’est une variante du kitesurf que l’on appelle aussi kiteboard ou foilboard. Le but est donc de surfer sur les vagues sur un hydrofoil. Il s’agit d’une planche pourvue d’une sorte d’aileron en carbone fixée en dessous. Pour fonctionner, elle se base sur la poussée d’Archimède qui va pousser l’engin dans les airs.

Si on devait le définir d’une manière plus simple, le kitesurf sur foil est un mélange de vol à voile et de patinage de vitesse. Pour le pratiquer, il faut aimer les sensations fortes à haute vitesse. Cela signifie aussi qu’il faut avoir une bonne base. Si vous n’avez jamais pratiqué cette activité nautique, mieux vaut commencer par des stages de kitesurf ou une activité plus facile comme le stand-up paddle foil..

  • En savoir plus sur le surf

Le flyboard

flyboard

Le flyboard est très appréciée puisqu’offre une toute nouvelle sensation sur l’eau. Elle consiste à se tenir sur une planche ressemblant à un hoverboard, à fixer ses pieds dans des sortes de bottes rattachées à la planche comme si on s’apprêtait à faire du snowboard, à se faire tracter par une motomarine puis à un moment donné, à prendre son envol grâce à l’eau sous pression délivrée par l’hydrojet de la motomarine. Il faut souligner que la planche est reliée au jet ski par des sortes de buses à jet.

Quand le système est enclenché, la poussée émise va pousser la personne debout sur la planche dans les airs. Cette dernière peut alors monter jusqu’à 15 m de haut avant de plonger, tête la première dans l’eau.

Le ski nautique

ski nautique

Bien qu’on l’ait vu et revu, le ski nautique reste un sport nautique indémodable en été. Si l’année dernière, vous avez passé vos vacances à vous faire tracter sans essayer des figures, cette année, pensez à donner un peu de piquant à la discipline. On vous recommande alors de vous essayer au slalom, à des sauts, à diverses figures acrobatiques, … pour découvrir une nouvelle sensation à ce ski sur l’eau.

Le jetovator

jetovator

Le jetovator est une discipline encore méconnue, qui existe pourtant depuis quelques années maintenant. Si cet été vous souhaitez faire autre chose que de vous allonger sur le sable, de nager et ou de faire de la plongée, essayez le jetovator.

Le principe et à peu près le même qu’avec le flyboard puisqu’il s’agit également de monter dans les airs. La différence c’est que si le flyboard utilise une planche, le jetovator utilise une sorte de moto miniature que l’on tient avec un guidon. Les pieds seront bien sûr fixés au niveau de sa base pour qu’on ne perde pas le véhicule durant l’envol. Ce dernier est, comme le flyboard, relié à à un jet ski par le biais de tuyaux véhiculant la propulsion hydraulique.

Une fois le système enclenché, la personne assise sur la moto va être propulsée dans les airs. Elle peut facilement atteindre les 9 m tandis qu’en retombant, elle peut descendre jusqu’à 3 m dans les profondeurs de la mer.

C’est une discipline que les amateurs de vitesse, de sport de glisse et de plongée vont apprécier puisque le tout se déroule à une vitesse frôlant les 40 km/h.

Le jet ski

jet ski

Comme le ski nautique, le jet ski est aussi un grand classique toujours autant apprécié. Il faut rappeler que le terme jet ski est une marque de motomarine déposée par Kawasaki. Toutefois, comme ce dernier fut parmi l’une des premières marques à avoir commercialisé ce genre de moto des mers, sa marque a été retenue pour se référer à ces engins.

Découvrez où faire du jet ski en France ?

En été, on rencontre de nombreuses motomarines en mer. Ce sont surtout les amateurs de vitesse et d’espace qui en utilisent, mais attention, leur conduite est soumise à des règles strictes qu’on vous invite à respecter pour éviter les verbalisations. Aussi, comme ces engins restent des véhicules à moteur, ils représentent un risque pour les baigneurs, les surfeurs et toute autre personne utilisant la mer.

Related posts

One Thought to “Les activités nautiques phares pour l’été”

  1. dj Allier

    Très rafraîchissant comme article. J’ai une grande envie de m’essayer à ces activités nautiques J’espère avoir le temps avant la fin de l’été.

Leave a Comment

CommentLuv badge