Marseille, le secteur des croisières connait un grand essor

Marseille connaît une hausse dans le nombre de croisière au départ du port phocéen

Il semble que la catastrophe de la Concordia n’ait pas beaucoup affecté le marché de croisières en Marseille.
En effet, selon Jacques Truau, le président du club Cruise de Marseille Provence « il y a eu un petit ralentissement des réservations au moment du drame en Italie mais ça n’a pas duré. La semaine dernière Costa Croisière a fait le plein de réservation pour le départ d’un de ses bateaux au départ de Marseille. En 2012, près de 950.000 croisiéristes vont passer par Marseille contre 805.000 en 2011, c’est le signe que le marché se porte bien ».

Le secteur des croisières est en plein développement à Marseille


Cette augmentation en nombre de passager est un bon signe, particulièrement pour l’arrivée des grands navires en 2013.
En fait, d’ici 2013, plus de 70% des bateaux seront de la capacité de 3000 passagers à bords. Pour M. Truau cela signifie que Marseille peut rivaliser les grands ports de la mer méditerranéenne et qu’elle pourrait atteindre le podium des 3 premiers en 2016.
Le port de Marseille connaît un grand développement qui attire les plus grandes compagnies de croisières notamment Royal Carribean, le numéro 2 dans le monde, qui fera son inauguration à Marseille le 23 juillet prochain, avec au programme 7 escales au départ de la cité phocéenne. Frédéric Martinez, le directeur général du groupe en France a expliqué que le groupe «se déploie là où ça se développe. C’est un marché en pleine croissance, même si pour l’instant, 0,6% des français font des croisières, ce chiffre peut atteindre 2% dans les années à venir ».
Ceci engendrera une hausse dans le nombre de croisiériste qui pourrait être au profit des commerçants. Cependant Evelyne Ballestra, de la chambre de commerce et de l’industrie a remarqué que « le croisiériste n’est pas un touriste. A peine 10% d’entre eux viennent dans le centre-ville. A peine débarqués, ils font leur circuit en bus mais les commerçant locaux ne profitent pas de cet afflux ». Dominique Vlasto, l’adjointe au tourisme à la mairie de Marseille a souligné également qu’ « en moyenne, les croisiéristes dépensent 120 euros dans les boutiques de luxe ou les centres commerciaux, mais avec l’ouverture des commerces le dimanche, tout le monde pourra en profiter ».

Leave a Reply

CommentLuv badge