Mona Lisa : sa dernière escale sur les plages d’Alang

Paquebot

Après 50 ans de navigation, le paquebot Mona Lisa, sorti des chantiers écossais John Brown & Co de Clydebank en 1966, a échoué le 19 novembre 2015 sur les plages d’Alang, en Inde pour y être déconstruit. C’est donc son ultime étape après avoir vogué à travers le monde.

Un navire de croisière né

Mona Lisa a été commandé par la compagnie Swedish American Line pour effectuer des traversées transatlantiques. À cette époque, il s’appelait Kungsholm et dès sa conception, il a été doté de toutes les infrastructures nécessaires pour pouvoir effectuer des croisières. Le paquebot est long de 201 mètres et large de 26 mètres. Il est pourvu d’une jauge de 29 000 GT et peut accueillir jusqu’à 780 passagers avec 400 membres d’équipage en plus.

Paquebot

Changements de noms

La Swedish American Liner fait faillite en 1975 après avoir exploité le navire pendant neuf ans. Il a été racheté, trois ans plus tard, par la compagnie britannique P&O Cruises qui le rebaptise Sea Princess. C’est sous cette appellation qu’il navigue jusqu’en 1995, année où il prit de nom de Victoria jusqu’en 2002. Il est alors affrété par un tour opérateur allemand qui lui donne le nom de Mona Lisa. Cela ne dura toutefois pas longtemps puisqu’en 2007, il fut appelé Oceanic II. Néanmoins, ce fut sous le nom de Mona Lisa qu’on l’a surtout connu puisque cela évoque la Joconde du tableau de Léonard de Vinci. Le bateau a d’ailleurs arboré une réplique de la toile.

Changements d’opérateurs

Lorsque l’Holiday Kreuzfahrten fait faillite en 2006, le bateau passe d’opérateurs en opérateurs. Parmi eux, on peut citer Royal Caribbean et Louis Cruises qui l’abandonne ensuite entre les mains de Peace Boat, une organisation américaine qui en a eu besoin pour sa campagne de 2008-2009. Après cette période, on le rebaptise de nouveau et le paquebot prend le nom de Veronica. À cette époque, il a cessé de voyager et fut utilisé en tant qu’hôtel flottant durant les jeux olympiques d’hiver de 2010 au Canada. Il a ensuite été affecté à Oman les cinq années suivantes.

Le retour au pays

Après son séjour à Oman, de nombreux projets ont été évoqués pour ramener le bateau dans son pays natal, en Suède. Malheureusement, aucun ne s’est concrétisé et finalement, il a été vendu à la démolition. C’est ainsi en Inde que le navire sera déconstruit.

Leave a Reply

CommentLuv badge