Navigation : également vers un déconfinement progressif

Navigation : également vers un déconfinement progressif

Depuis le 22 juin, la France est entrée dans la 3e phase de déconfinement. Cette dernière étape prendra fin le 11 juillet prochain, date annoncée également pour la reprise des croisières fluviales en Métropole. Une bonne nouvelle pour ceux qui ont hâte de reprendre le large, quitte à se contenter des eaux intérieures pour le moment. Pour accueillir ce grand retour de la navigation fluviale, il est important de rappeler les mesures sanitaires à adopter.

Les bateaux sans hébergement autorisés depuis le 2 juin

Après une première phase de déconfinement réussie qui a duré du 11 mai au 1er juin, le gouvernement a allégé les mesures pour la 2e phase. Ainsi, dès le 2 juin, les bateaux à passagers sans hébergements ont eu l’autorisation de circuler à nouveau. Le respect des gestes barrières et de toutes les autres mesures sanitaires pour éviter une nouvelle propagation du virus a toutefois été imposé à tous les opérateurs concernés.

Dans le cas des embarcations avec hébergement à bord, le nombre de passagers doit être inférieur à 10.

Lire aussi – Quels sont les équipements indispensables pour partir un week-end en bateau ?

Les croisières fluviales reprennent à compter du 11 juillet

Les croisières fluviales reprennent à compter du 11 juillet

Le gouvernement l’a déjà évoqué tacitement dans l’arrêté 054/2020 en soulignant dans l’article 1 que « Le présent arrêté s’applique (…) jusqu’à la fin des mesures édictées par le Gouvernement pour réglementer les déplacements ». Une mesure qui suppose que l’interdiction de déplacement prendra fin à la date que le gouvernement a mis en place pour lever le déconfinement. Et comme justement, la troisième phase prend fin le 11 juillet prochain, les croisiéristes peuvent se féliciter de voir enfin le bout du tunnel. Le Premier ministre Edouard Philippe l’a d’ailleurs déjà confirmé durant son allocution datant d’avant le début de la 3e phase, le 22 juin dernier.

Les mesures qui accompagnent le retour des croisières fluviales

Pour le moment, il est seulement question de croisières fluviales. Les croisières maritimes doivent encore attendre que la pandémie mondiale se tasse. Pour les compagnies de croisières fluviales, il est alors temps de prendre connaissance des mesures à appliquer pour les prochains circuits proposés :

  • Les membres de l’équipage doivent systématiquement prendre la température de tous les passagers avant qu’ils ne montent à bord.
  • Les compagnies doivent fournir des masques et du gel hydroalcoolique aux passagers. Ces équipements doivent être accessibles dans les espaces communs et dans les cabines.
  • Les cabines et les espaces communs doivent être désinfectés régulièrement.
  • Les visites et escales doivent être organisées dans le respect des gestes barrière.

Pour garantir la sécurité de leurs passagers, certaines entreprises comme Croisieurope a mis en place une nouvelle certification baptisée « Safeguard ». L’ensemble de la flotte de la compagnie porte ce label à travers lequel elle s’engage à respecter les mesures en vigueur. La compagnie veille aussi à ce que chaque passager reçoive un formulaire à remplir avant le départ pour s’assurer qu’aucun d’eux ne soit malade.

Qu’en est-il de la location de bateaux ?

Pour ceux qui veulent naviguer librement sans faire appel à un croisiériste, la location de bateaux sera également possible que ce soit de particulier à particulier ou via des plateformes spécialisées. Dans tous les cas, les loueurs doivent :

  • nettoyer et désinfecter les lieux avant que les locataires ne débarquent au quai. Une désinfection systématique doit avoir lieu après chaque croisière. Le bateau ne sera pas le seul à être nettoyé, puisque le débarcadère devra également l’être
  • veiller à ce que le nombre de personnes à bord soit limité : une douzaine de personnes tout au plus
  • réduire au minimum les contacts en proposant un enregistrement, check-in et check-out, en ligne
  • mettre à la disposition de leurs clients des masques, du gel hydroalcoolique et des gants

Par conséquent, si vous projetez de prendre le large pour les vacances d’été, réservez dès maintenant votre croisière fluviale et consultez la carte du tourisme fluvial en France. Notez que certaines interdictions concernant les activités nautiques peuvent encore être en vigueur dans certains départements. Renseignez-vous avant d’établir votre itinéraire et de planifier vos activités.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code

CommentLuv badge