Bien préparer une croisière en voilier dans les îles Grenadines

Bien préparer une croisière en voilier dans les îles Grenadines

Ca y est, vous vous êtes décidé à larguer les amarres pour mettre le cap vers l’archipel des Grenadines ? Très bonne nouvelle. Avant de prendre le large, il est toutefois conseillé de faire une dernière vérification pour que votre croisière en voilier se déroule du mieux possible. Voici comment bien préparer cette aventure.

La durée du séjour en mer

Pour découvrir les îles Grenadines, vous avez bien fait de choisir le voilier. Sa taille vous permettra de naviguer facilement entre les nombreuses îles et cayes de l’archipel. Même si on a souvent envie de partir sur un coup de tête, toutes les croisières en voilier dans cette zone doivent être minutieusement préparées. Certes, l’archipel est un paradis pour la navigation, mais prévoir les imprévus est une des missions qui incombe au capitaine.

La première chose à définir est donc la durée du séjour. En moyenne, une croisière dans les Grenadines dure entre 8 à 15 jours. Vous êtes libre de la raccourcir ou de la prolonger en fonction de vos envies. Il est toutefois nécessaire d’en avoir une idée précise pour préparer les vivres et le carburant. Bien évidemment, vous pourrez vous ravitailler dans les îles au gré de vos escales, mais tout prévoir à l’avance est plus sûr.

Le circuit à emprunter

Comment préparer une croisière à bord d'un voilier ?

L’archipel des Grenadines se compose d’environ 600 îles et Cayes. Baignant dans la mer des Caraïbes, au sud des Antilles et de la Floride, c’est une destination très prisée des navigateurs et croisiéristes. La plupart des croisières se fait au départ de la Martinique. De là, vous devez ensuite savoir exactement quelle direction vous allez prendre et quelles sont les escales prévues durant cette aventure en mer.

En général, après la Martinique, les voiliers accostent d’abord à Sainte-Lucie puis à Saint-Vincent pour ne pas rester en mer pendant plusieurs jours. Cette dernière ne fait pas partie de l’archipel des Grenadines, mais elle est la plus proche de l’île principale qu’est Bequia. Vous pouvez accoster à Admiralty Bay dans le cas où vous souhaitez descendre à terre. D’une superficie de seulement de 18 km², l’île est un haut-lieu du tourisme. Ses collines et vallons verdoyants offrent un beau contraste avec ses plages de sable blanc et ses eaux turquoise. Ces dernières abritent de magnifiques récifs coralliens à voir absolument. Ne manquez pas également de visiter Port Elizabeth, le principal village de Bequia ainsi que les villages plus petits comme Hamilton. Tout au sud de l’île, la ferme des tortues est ouverte aux visiteurs ainsi qu’un petit musée dédié aux baleiniers. Notez que l’île fut jadis occupée par des chasseurs de baleines.

De Bequia vous pouvez ensuite continuer votre croisière en descendant toujours vers le sud ou en mettant le cap vers le sud-est de Bequia. En descendant plein sud, vous passerez près de Petite Niévès, de Quatre, de Pigeon. De là, vous tracez un peu vers l’est pour arriver aux Piloris et ensuite descendre vers l’île Moustique. En prenant vers le sud-est, vous passerez près de Bettowia et de Baliceaux. De là, vous virez un peu vers l’ouest pour atteindre les Piloris et ensuite descendre vers l’île Moustique.

En général, après une escale à Moustique, la navigation continue, cette fois-ci vers le sud-ouest pour passer près de Petite Moustique, Savan, Petite Canouan et escale à Canouan. De Canouan, on atteint facilement Tobago Cayes, une zone idéale pour mouiller et profiter de bancs de sable entourés de mer turquoise. A l’ouest de Tobago Cays se situe Mayreau qui est entouré de récifs coralliens.

Vous pouvez ensuite continuer votre descente vers Union où vous pourrez aussi faire escale. Entre Union et sa voisine de l’Est à savoir Prune, un récif corallien est aussi à voir. En descendant encore, vous passerez à Petite Saint-Vincent, Petite Martinique et à Carriacou, une escale à insérer sur votre itinéraire. A partir de Carriacou, vous ne passerez plus que près de petites îles et cayes (Saline, Frégate, île Large, Les tantes, Diamant, Ronde et île Caille) jusqu’à atteindre Grenade. A partir de là, vous pouvez remonter vers le Nord, car cette île marque la limite de l’archipel des Grenadines. Elle ne fait d’ailleurs pas partie de l’archipel.

Consulter la météo

On ne sort jamais en mer sans avoir consulté la météo au préalable. Cela vous permettra de mieux planifier votre itinéraire de sorte à ne pas avoir le vent en pleine figure durant toute la traversée. Quelles que soient les données météorologiques que vous recevrez, il ne faut pas s’y fier totalement. La météo étant capricieuse, il se peut que le vent ou l’orage annoncé n’ait lieu que dans trois ou quatre jours ou bien trois ou quatre jours plus tôt. L’important est de se préparer à toutes les éventualités.

Préparer son équipage

Si vous louez votre voilier, vous aurez à bord un équipage très bien formé. Il est aussi possible de faire en sorte que les membres de la famille ou vos amis composent l’équipage. Ce sera d’ailleurs le cas si vous naviguez à bord de votre propre bateau.

Dans tous les cas, il est important de bien former chaque membre de l’équipage avant de prendre le large. Ainsi, informez chacun de l’emplacement des équipements de sécurité, des cartes, de l’armement du bateau et de la caisse à outils. Chaque personne à bord doit également connaître l’itinéraire, la durée de l’aventure et les gestes à adopter en cas de caprice du temps. Il est d’ailleurs préférable que tout le monde soit au courant de la météo qui s’annonce. Enfin, affecter chaque personne à un poste précis pour que le moment venu, les manœuvres et les consignes de sécurité soient réalisées correctement.

Et pour que la croisière se déroule bien, faites une check-list de tout ce que vous devez emporter à bord et vérifiez-les avant de partir. Cela concerne aussi bien les vivres, que les vêtements, les équipements …

A lire aussi

Leave a Comment

*

code

CommentLuv badge