Queen Mary 2

Le Queen Mary 2

Le Queen Mary 2 est un navire transatlantique d’origine britannique. Il a été construit en France sur les chantiers de Saint-Nazaire. Il a été mis en service à partir de 2004 et assure la liaison entre l’Europe et l’Amérique du nord. Il se démarque non seulement par sa structure, mais aussi par sa fonction.

Lire la suite »

Navire de Valemax

Le Vale Beijing

Le Vale Beijing est un navire minéralier figurant dans la flotte de la classe Valemax, qui regroupe les plus gros transporteurs affrétés par la société minière Vale SA. Il est destiné à acheminer des minerais du Brésil vers les ports asiatiques et européens.

Lire la suite »

Allure of the seas

L’Allure of the Seas

L’Allure of the seas est un paquebot de croisière appartenant à la compagnie Royal Caribbean International. Considéré jusqu’en 2015 comme étant le plus grand navire de croisière au monde, il promet une escapade de rêve et une expérience unique en son genre.

Lire la suite »

L’Oasis of the Seas

L’Oasis of the Seas

Appartenant au Royal Caribbean Cruise Line, l’Oasis of the Seas est le paquebot au plus fort  tonnage du monde. Sa livraison a eu lieu en 2010. Il figure dans la classe Oasis, construite au chantier naval de Turku (Finlande).

Lire la suite »

Le TI Oceania

Le TI Oceania

Le TI Oceania, initialement nommé Hellespont Fairfax, est le plus grand pétrolier à deux coques du monde. Construit en 2002, au chantier naval Daewoo (Corée du sud), il navigue sous pavillon grec.

Lire la suite »

Anthem of the Seas

Sous la tempête, l’Anthem of the Seas ne s’est jamais incliné de plus de 18°

Le dimanche 7 février, l’Anthem of the Seas s’est retrouvé en plein milieu d’une violente tempête. Alors qu’il longeait la Caroline du sud, la vitesse du vent a progressivement augmenté sous un ouragan, avec des rafales atteignant parfois 160 nœuds, d’après le commandant. Un creux de 10 mètres s’est formé sur la mer, ce qui a fait incliner considérablement le navire.

Lire la suite »

Le Pioneering Spirit

Le Pioneering Spirit

Appartenant à Allseas, armateur suisse, le Pioneering Spirit est un catamaran peu commun se distinguant surtout par sa taille. Il est essentiellement utilisé pour l’enlèvement et l’installation de gazière ou plateforme pétrolière. Il a été construit à la fin de l’année 2014 au chantier naval de Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering, en Corée du sud.

Un navire hors du commun

Ce navire possède un important atout : celui de disposer d’une importante capacité de levage, grâce aux deux énormes grues placées à l’arrière. Il peut déplacer jusqu’à 48000 tonnes, ce qui réduit considérablement le nombre d’opérations nécessaires pour les poses de plateformes. Le grand espace situé entre les deux coques à l’avant du navire lui permet d’accueillir des plateformes à déconstruire ou à installer. Du coté arrière, les deux coques sont reliées par des ponts continus.

Le navire fut d’abord nommé en l’honneur de Pieter Heerema Schelte, père du propriétaire d’Allseas. Mais le nom d’origine a créé une controverse lorsque Pieter Heerema Schelte s’engage dans la Waffen-SS pendant la Seconde Guerre mondiale, avant Août 1943. Schelte Heerema a ensuite disparu et rejoint la résistance aux Pays-Bas. Après la guerre, il a été arrêté et condamné à trois ans d’emprisonnement pour être libéré un an et demi plus tard en raison de ses « services très importants rendus à la résistance entre Août 1943 et Mars 1944. » Ainsi, le navire fut finalement baptisé Pioneering Spirit.

Construction

La construction du Pioneering Spirit a pris du temps. Les propulseurs ont été commandés en Mars 2007. Les vérins hydrauliques ont été installés par Apex hydraulique. Selon Allseas, la conception de base des deux nouvelles coques a été réalisée par Swan Hunter à Newcastle-upon-Tyne  (Angleterre). La conception des systèmes de levage a été achevée à la fin de l’année 2008 et les détails de la coque en 2010. En Juin 2010, le principal contrat de construction a été signé avec la Corée du Sud. La coque commandée à Daewoo en 2013 est arrivée le 8 Janvier 2015. L’installation et la mise en service des grues seront terminées au cours de l’hiver 2015/2016, après quoi le système de levage sera testé en mer. Pioneering Spirit débutera ses opérations en mer dans le courant du premier semestre 2016.

Découvrez aussi le Seawise Giant.

 

Le Seawise Giant

Le Seawise Giant

Anciennement nommé Oppama, le Seawise Giant était un supertanker de 458m de long, sur 69m de large. Il fut connu comme le plus grand navire du monde, surpassant la taille du Pierre Guillaumat après avoir été agrandi.

Lire la suite »

Paquebot

Mona Lisa : sa dernière escale sur les plages d’Alang

Après 50 ans de navigation, le paquebot Mona Lisa, sorti des chantiers écossais John Brown & Co de Clydebank en 1966, a échoué le 19 novembre 2015 sur les plages d’Alang, en Inde pour y être déconstruit. C’est donc son ultime étape après avoir vogué à travers le monde.

Un navire de croisière né

Mona Lisa a été commandé par la compagnie Swedish American Line pour effectuer des traversées transatlantiques. À cette époque, il s’appelait Kungsholm et dès sa conception, il a été doté de toutes les infrastructures nécessaires pour pouvoir effectuer des croisières. Le paquebot est long de 201 mètres et large de 26 mètres. Il est pourvu d’une jauge de 29 000 GT et peut accueillir jusqu’à 780 passagers avec 400 membres d’équipage en plus.

Paquebot

Changements de noms

La Swedish American Liner fait faillite en 1975 après avoir exploité le navire pendant neuf ans. Il a été racheté, trois ans plus tard, par la compagnie britannique P&O Cruises qui le rebaptise Sea Princess. C’est sous cette appellation qu’il navigue jusqu’en 1995, année où il prit de nom de Victoria jusqu’en 2002. Il est alors affrété par un tour opérateur allemand qui lui donne le nom de Mona Lisa. Cela ne dura toutefois pas longtemps puisqu’en 2007, il fut appelé Oceanic II. Néanmoins, ce fut sous le nom de Mona Lisa qu’on l’a surtout connu puisque cela évoque la Joconde du tableau de Léonard de Vinci. Le bateau a d’ailleurs arboré une réplique de la toile.

Changements d’opérateurs

Lorsque l’Holiday Kreuzfahrten fait faillite en 2006, le bateau passe d’opérateurs en opérateurs. Parmi eux, on peut citer Royal Caribbean et Louis Cruises qui l’abandonne ensuite entre les mains de Peace Boat, une organisation américaine qui en a eu besoin pour sa campagne de 2008-2009. Après cette période, on le rebaptise de nouveau et le paquebot prend le nom de Veronica. À cette époque, il a cessé de voyager et fut utilisé en tant qu’hôtel flottant durant les jeux olympiques d’hiver de 2010 au Canada. Il a ensuite été affecté à Oman les cinq années suivantes.

Le retour au pays

Après son séjour à Oman, de nombreux projets ont été évoqués pour ramener le bateau dans son pays natal, en Suède. Malheureusement, aucun ne s’est concrétisé et finalement, il a été vendu à la démolition. C’est ainsi en Inde que le navire sera déconstruit.

Le Maersk Mc-Kinney Moller, plus grand navire du monde, baptisé

Le Maersk Mc-Kinney Moller, plus grand navire du monde, baptisé

Maersk Line, géant du transport maritime, a enfin inauguré le Maersk Mc-Kinney Moller, un véritable géant des mers. Ana Maersk Mc-Kinney Ugla, présidente de la fondation Moller, a été désignée comme marraine.

Lire la suite »