Papouasie-Nouvelle Guinée, un ferry fait naufrage

Un ferry sombre la nuit de jeudi aux larges de la la Papouasie-Nouvelle Guinée

Jeudi dernier, un ferry, le Rabaul Queen a sombré à 16 km soit neuf milles marins au large de la Papouasie-Nouvelle Guinée. Un peu plus de 230 personnes ont été retrouvées vivantes mais il reste des dizaines qui ont été portées disparues.
Une porte-parole de l’Autorité de sécurité maritime de la Papouasie-Nouvelle Guinée à annoncé en fin de journée (selon l’heur local de cette région) que le« dernier bilan faisait état de 238 survivants. Le nombre de personnes manquantes n’a pas été déterminé ».

Rabaul Queen


Les causes et les circonstances de ce naufrage restent encore inconnues, mais il est fréquent de voir ces accidents dans cette région de l’Indonésie et en Papouasie suite aux nombreuses embarcations qui sont souvent surchargées qui dessert les innombrables îles et îlots de la région.
Selon Nurur Rahman, le chargé de la coordination des secours, le ferry transportait en fait,  plus de 300 personnes. Le capitaine a refusé de signaler que le navire était en surcharge. «Notre priorité pour le moment est de sauver des vies, mais les circonstances de cet accident sont inhabituelles. Nous avons eu quelques problèmes avec des cargos mais jamais avec un ferry» a-t-il déclaré.
Selon une porte-parole de la NMSA les premières informations avait déclaré 350 personnes à bord, «mais trois passagers qui ont été récupérés nous ont dit que le nombre était sans doute bien plus élevé».
En effet, le ferry a coulé entièrement. Mr. Rahman a déclaré  que les efforts des secouristes devront continuer aussi longtemps que possible, tout en signalant que les conditions météo se dégradaient avec la tombée de la nuit.
Il y a environ 8 navires marchands qui ont fait demi-tour pour secourir le navire et des hélicoptères, locaux et australiens, survolent la zone. Le navire aurait lancé un message de détresse tôt le jeudi avant de sombrer.

Des naufragés du Rabaul Queen sauvés

Selon la compagnie Star Ships le contact avec le Rabaul Queen avait été coupé environ 6 heures jeudi juste à au moment où il était entre Kimbe et Lae, sur la côte est du pays, dans l’océan Pacifique. Le capitaine Rahman a précisé qu’aucun décès n’a été signalé jusqu’à l’heure actuelle.
Les autorités australiennes ont annoncé qu’ils ont «répondu à une demande d’assistance en mobilisant des moyens aériens pour survoler la zone, et répondra à toute autre demande».
Kevin Rudd, le chef de la diplomatie australienne a déclaré également que des moyens aériens ont été envoyé sur la zone afin de «larguer des équipements de sauvetage, en particulier des canots de survie», et le Premier ministre australien Julia Gillard a évoqué «une grande tragédie».
L’Australie étant une puissance coloniale sur la Papouasie-Nouvelle Guinée jusqu’en 1975.
Selon la ville de Lae, la destination du ferry, le navire pourrait abritait un grand nombre d’étudiants et de professeurs.
La compagnie maritime Star Ships, est une importante compagnie de ferries de Papouasie, elle assure la liaison avec les nombreuses îles du pays.

Leave a Reply

CommentLuv badge