Permis bateau

Permis-bateau

En France comme partout ailleurs, la pratique de la navigation à bord d’un bateau à moteur est rigoureusement encadrée par la législation. La navigation sur les fleuves et les mers requiert obligatoirement la détention d’un permis bateau. Le type de permis est fonction de la puissance de l’embarcation ainsi que de l’éloignement des côtes. Pour les bateaux d’une puissance inférieure à 4.5kw, on n’a pas besoin de permis bateau.

Permis-bateau

Permis bateau

Quel type de permis ?

En France, il existe plusieurs types de permis bateau : la carte mer et le permis mer pour la navigation en mer et un permis fluvial pour la navigation à travers les rivières ou les fleuves. Le permis mer se décline ensuite en permis côtier et en permis hauturier.  Jusqu’en janvier 2008, la délivrance de la carte mer était soumise au passage d’un examen. Ce type de permis donne l’autorisation de naviguer le jour, sans pour autant aller au-delà d’une distance de 11,1 km (soit 6 miles) par rapport au port. Ce type d’autorisation est toujours valable actuellement dès lors qu’elle a été délivrée. La carte mer concerne les bateaux d’une motorisation comprise entre  4,5 kw et 37 kw. Aujourd’hui, la carte mère est remplacée par le permis plaisance option côtière ou permis côtier. Ce dernier est destiné aux navigateurs qui souhaitent, le jour comme la nuit, conduire un bateau d’une puissance motrice supérieure à 4.5kw. Il diffère de la carte mer du fait qu’il permet de piloter des embarcations d’une motorisation qui dépasse les 37kw. Le permis côtier est un permis pour une navigation « de proximité », c’est-à-dire que l’éloignement maximal par rapport à la côte ne doit pas excéder 6 miles. Quant au permis hauturier, il concerne principalement les bateaux des marins, sans limitation de puissance motrice, de dimensions, de l’embarcation, d’éloignement par rapport aux côtes. Son obtention est conditionnée par la possession préalable d’un permis côtier.  Du point de vue théorique, elle implique une connaissance approfondie dans la lecture des cartes et la localisation par situation géographique, en application de méthodes de calcul complexes. Enfin, le permis fluvial est un permis de plaisance qui confère l’autorisation de naviguer sur les eaux intérieures, à savoir les fleuves, les rivières ou les canaux. Il est associé au permis côtier et son obtention est conditionnée par la réussite à des épreuves pratique et théoriques. Il existe également une extension de ce permis ouvrant l’autorisation de conduire une embarcation excédant 20m de long.

Permis bateau : l’examen

Permis bateau : l’examen

Permis bateau : l’examen

En général, à l’issue d’une formation théorique de 5 heures dispensée par un établissement agréé « bateau école« , le candidat va passer un examen de code dont les questionnaires doivent être validés par un service instructeur.  Par la suite, il y a une formation pratique et une formation concernant la sécurité du conducteur. Pour le permis fluvial, l’examen doit être précédé d’une inscription auprès de la Direction Départementale des Affaires Maritime. Par la suite, le candidat passera un examen théorique portant entre autres sur les calculs de localisation et de marée, les méthodes d’identification de phares et la météo marine.

2 Responses to “Permis bateau”

  1. […] le permis hauturier permet de naviguer aussi bien de jour que de nuit. La non-présentation du permis bateau en cas de contrôle peut impliquer le paiement d’une […]

  2. […] le pilotage d’un engin d’une puissance supérieure à 6CV nécessite la possession d’un permis bateau, ce qui est le cas du jet ski. Ce permis est accessible à toute personne âgée de 16 ans et […]

Leave a Reply

CommentLuv badge