Port de Douarnenez, Beg Braza a été mis à l’eau

Beg Braz est mis à l’eau dans le vieux port de Douarnenez

Tout comme chaque année, les jeunes charpentiers des Ateliers de l’Enfer de Douarnenez ont réalisé une spectaculaire remise à l’eau d’un bateau, il s’appelait Beg Braz.
Une jeune femme qui était entrain d’attendre l’évènement a souligné que c’était «la plus belle année de ma vie. Une telle qualité de rencontres, d’échanges, ne se rencontre pas souvent dans une vie». Elle était assise sur les gros moellons dans port de Douarnenez, pour voir la mise à l’eau du Beg Braz ou la Grande gueule.

Beg Braza

Mise à l’eau de Beg Braza à Douarnenez


Cette jeune femme qui faisait partie de la vingtaine d’élève ayant rejoint la formation de charpentier de marin en septembre 2011. Elle a raconté que d’où elle vient « il n’y a pas de formation en construction bois, dit-elle. Il n’y a pas non plus beaucoup de travail dans le domaine. J’étais quand même intéressée. J’ai appelé plusieurs patrons de chantiers, en vain. Ils demandaient des compétences bois. J’ai donc décidé de passer un CAP charpente. J’ai appris le dessin, la technique, les machines. J’ai appris énormément, je n’est pas été déçue».
Elle rêve d’avoir un jour son propre chantier !
De son côté, Alain Bouguennec, qui encadre depuis environ 17 ans les formations de charpente marine à l’Enfer, a déclaré qu’ils ont « décidé de mettre à l’eau le Beg Braz, un cotre de Carantec. Il a l’intérêt pour les stagiaires de réunir deux techniques de construction: les membrures sciées et les membrures ployées, c’est-à-dire passées dans un bain de vapeur pour être pliées».

Leave a Reply

CommentLuv badge