Port du Guilvinec, un nouveau bateau de pêche de Hénaff est mis à l’eau

Tous réunis sur le port de Guilvinec, jeudi en fin de matinée, les pêcheurs, les admirateurs des bateaux, les journalistes, les photographes et certains employés travaillant dans différents chantiers navals sont venu observer le Lagon, le nouveau bateau de pêche côtière fabriqué par le chantier naval Hénaff.

 bateau de pêche de Hénaff

Port du Guilvinec, un nouveau bateau de pêche de Hénaff est mis en eau

De nombreuses photos ont été prises pour mémoriser cet évènement exceptionnel. En effet, voir un nouveau bateau construit par l’un des fameux chantiers navals n’est pas un évènement habituel.

La construction de ce bateau a duré presque un an de travail continu. Selon les déclarations de Jaques Hénaff, le gérant du chantier naval Hénaff, tous les membres de l’équipe qui ont travaillé dessus étaient très impliqués et voulaient le finir en perfection. Il avait souligné l’implication de ses employés en mettant l’accent sur la rareté de l’évènement.

La législation européenne interdit aux chantiers navals la construction de nouveaux bateaux tant que les anciens ne sont pas encore détruits. Et c’est ce qui rend la mise à eau d’un nouveau bateau de pêche aussi rare et qui attire l’attention de pas mal des personnes.

Également, cette législation européenne handicape l’entrée des nouveaux investisseurs sur le marché des bateaux. Les jeunes investisseurs ne sont pas intéressés à entrer un marché dont la construction d’un nouveau bien est occasionnée par la destruction d’un autre. Chose qui explique par la suite le nombre réduit des chantiers navals et la spécialisation de ces derniers dans la réparation et la modernisation plutôt que la construction.

Les exerçants de ce métier souhaitent changer la conjoncture et alléger les barrières à l’entrée afin de pouvoir rajeunir ce domaine d’activité.

 

 

Leave a Reply

CommentLuv badge