Pourquoi la température est-elle plus fraîche sur les côtes que les terres ?

Pourquoi la température est-elle plus fraîche sur les côtes que les terres ?

Bon nombre de gens se demandent pourquoi il y a eu une différence de température entre les côtes de l’ouest et les terres. Cette fraîcheur des côtes qui surprend même parfois est en fait due à la brise et cela devrait persister encore quelques jours de plus.

Il n’y a que quelques kilomètres entre les côtes et les terres. Pourtant, cette différence de température peut être des plus surprenantes. On a envie de se balader sur la plage, sous le soleil, mais à l’approche des côtes, le temps devient vite plus frais. En cette période de l’année, la mer est plus froide par rapport à la chaleur de l’air ambiant que l’on constate dans l’après-midi. Mais en mer, la température demeure stable et chute moins vite, c’est un phénomène dit « inertie thermique de l’eau ».

Naissance des brises

Au cours de l’après-midi, la température ambiante sur terre est plus chaude avec la présence du soleil, mais celle de l’eau reste fraîche. En Bretagne, dimanche dernier, il faisait 23°C sur les terres, alors que la température de l’eau n’excédait pas 12°C. La chaleur que l’on ressent sur les terres est due à une bulle d’air chaud en montée vers le ciel, ce qui crée un appel d’air, qui est donc l’air marin. Ainsi, il y a plus de fraîcheur, qui prend place à l’air chaud. C’est donc ainsi que les brises naissent et que l’on ressent cette fraîcheur, qui peut même virer au froid, même s’il fait beau.

L’environnement et l’eau ont un impact sur la température

La température en un facteur qui dépend la nature des surfaces dans l’environnement immédiat. Elle subit l’influence de l’occupation du site et du relief. Lorsque les terres sont couvertes de végétation il y a encore davantage d’évapo-transpiration d’eau, ce qui réduit l’échauffement de l’air.  Dans les zones où l’homme a aménagé les terres ou dans les parties où dominent les matériaux de grande inertie (briques, béton, pavés,…), la chaleur est stockée au cours de la journée en présence du soleil et les rayons apparaissent en début de soirée. Cela a pour effet de provoquer un retard de la baisse de la température le soir.  De même, les étendues d’eau emmagasinent  d’importantes quantités de chaleur. L’eau devient alors une sorte de tampon thermique: elle a un effet contraire à celui induit par les sols et rend la chaleur de manière lente.

De manière globale, l’eau a une plus grande capacité thermique, ce qui la rend moins sensible aux variations de température de l’air.

Au cours de la journée, lorsque sur la terre, la température s’accroît plus vite que sur mer, de basses pressions thermiques apparaissent dans l’arrière-pays. Par ailleurs, les pressions augmentent  en mer. La brise fraîche que l’on ressent tend donc à éliminer ce déséquilibre ainsi généré. A la tombée de la nuit, il y a une plus forte déperdition par rayonnement sur terre et l’on assiste à une inversion des courants aériens.

 

 

Leave a Reply

CommentLuv badge