Rogue Hunter, une meilleure découverte pour détecter et étudier les vagues scélérates

Les vagues scélérates avaient été, longtemps, classées au rang de mythe. Aujourd’hui, sans aucun doute, ces vagues monstrueuses flottent sur les divers océans de la planète. Elles sont extrêmement dangereuses et destructrices. Elles ont gravement endommagé pas mal de navires, y compris ceux de grande taille. Certains navires ont même coulé suite à la rencontre de ces fameuses « Rouge Wave ». Ces énormes vagues sont de grande taille : certaines peuvent dépasser les 30 mètres de hauteur. Leur naissance est liée aux tempêtes en mer.

Rogue Hunter, une meilleure découverte pour détecter et étudier les vagues scélérates

Rogue Hunter, une meilleure découverte pour détecter et étudier les vagues scélérate

Depuis des années, des dizaines de scientifiques et chercheurs se sont penchés pour pouvoir  dévoiler le secret de ces immenses vagues afin de les prédire. Dans ce contexte, la société toulousaine Noveltis avait intérêt à développer un système de prévision des vagues scélérates. Mais hélas jusqu’au aujourd’hui, personne n’a encore réussi à mesurer, sur le terrain, les caractéristiques exactes de ces rigides murs d’eau sachant que ces données seront très utiles lors de l’évaluation de dangerosité de ces vagues sur les bateaux.

Le  navire « Rogue Hunter »

C’est dans cette perspective que l’architecte Sylvain Viau a décidé de créer un chasseur de vagues géantes. Il s’agit d’un navire scientifique appelé « le Rouge Hunter » conçu spécialement pour détecter et étudier mieux en détail les vagues scélérates. Il a expliqué  lors d’une conférence son point de vue en disant  « Je pense personnellement qu’il faudra un jour aller sur les mers pour valider les théories cherchant à expliquer le phénomène des vagues scélérates. Il faudra alors un navire capable d’affronter les tempêtes en haute mer, capable de prendre une vague scélérate de front avec toute une série d’équipements de mesures pour relever le profil de la vague, sa hauteur et la pression d’impact sur les structures, et surtout d’y survivre avec tout son équipage ».

Rogue Hunter, une meilleure découverte pour détecter et étudier les vagues scélérates

Rogue Hunter, une meilleure découverte pour détecter et étudier les vagues scélérates

L’architecte Sylvain Viau décrie sa création en mettant l’accent sur la grandeur et la puissance du navire. Le navire en question s’étende sur une longueur de 57 mètres et une largeur de 8 mètres. C’est une ligne de navire très particulière : il est extrêmement résistant et conçu pour passer à travers des murs d’eau gigantesques et rigides. Sylvain Viau affirme que le tiers arrière du navire protège au maximum les équipements indispensables, les prises d’air et les échappements des machines. Il ajoute aussi que la propulsion est diesel-électrique, avec un parc batteries fort, à fond de cale, afin de garantir une excellente stabilité et une bonne autonomie en propulsion électrique. Ce choix de propulsion permet de conserver une bonne manœuvrabilité et une effective  propulsion même lorsque les groupes électrogènes sont endommagés par les vagues scélérates.

Les vagues scélérates existent depuis longtemps

Les scientifiques ont récemment réalisé qu’il existe vraiment des vagues scélérates sur les divers océans de planètes. En effet malgré la disparition de nombreux navires et les témoignages de plusieurs marins, il y a 20 ans que les scientifiques ont enfin admis que ces vagues immenses et destructrices  existent réellement. En 1995, suite à l’incident de la plateforme pétrolière Draupner, les scientifiques ont découvert que cette plateforme était confrontée à des hautes vagues de longueurs de plus de 25 mètres lors d’une tempête en mer du Nord. Aussi l’accident qui s’est déroulé juste un mois après a confirmé l’hypothèse de l’existence des vagues immenses. Le bateau britannique Queen Elizabeth II s’est retrouvé face à un mur d’eau de 30 mètres, lors d’une traversée entre Southampton et New York. C’était des vagues tellement immenses qu’on croyait voir un mur obscur : c’était un événement très choquant qui a incité les scientifiques à admettre qu’il existe vraiment des vagues aussi hautes.  Et depuis, tous les marins et tous les scientifiques sont conscients de l’existence de ces vagues.

Leave a Reply

CommentLuv badge