SeaFrance, pas de reprise du trafic jusqu’à nouvel ordre

La cour rejette l’appel pour la reprise du trafic de la compagnie SeaFrance

Vendredi 23 décembre dernier, la cour d’appel de Paris a pris la décision d’arrêter le trafic de la compagnie SeaFrance jusqu’à nouvel ordre.
Selon Didier Capelle, de la CFDT Maritime Nord, « la cour n’a pas dit qu’elle interdisait une reprise du trafic, elle a dit qu’il n’y avait pas matière à un référé… nuances. En fait elle ne se prononce pas et renvoie une analyse de l’affaire au fond, ce qui va prendre un certain temps. En attendant, cette décision fait le jeu de la direction car les bateaux doivent quand même rester à quai. »

Les navires de SeaFrance immobilisés


Cette immobilisation du trafic est une façon pour faire respecter les conditions de sécurité selon un directeur de la compagnie maritime.
En fait, il y a des craintes de débordements de la part de certaines personnes qui pourront être troublés par la reprise de la compagnie par l’un des rivales anciens comme celle de l’armateur danois DFDS.
En octobre lors d’une audience au tribunal de commerce de Paris qui a analysé les projets de reprise de l’entreprise, Éric Vercoutre, un des leaders de la CFDT, a annoncé qu’il préférerait voir « couler les bateaux » que d’accepter l’offre de DFDS.
Ce qui a amené la DFDS à ne pas présenter une offre de reprise. Il n’y a eu pourtant aucun autre offre à part celui de SCOP de la CFDT dont la délibération se fera le 3 janvier par le tribunal de commerce de Paris.

Leave a Reply

CommentLuv badge