La Sicile lance un S.O.S à l’UE pour la prise en charge des migrants

La confirmation vient de tomber, encore 300 à 600 000 personnes attendent d’être embarquées en Afrique du Nord pour rejoindre les côtes italiennes et pour cause, les habitants fuient le pays à cause de l’instabilité politique qui y règne actuellement.

280px-Sicily_in_Italy.svg

Depuis 4 jours, le sauvetage de migrants ne cesse en Sicile qui lance un S.O.S à l’Europe afin de l’aider à prendre en charge ces migrants fuyants des conflits dramatiques. En deux jours ce sont près de 4 000 migrants qui ont été sauvés et à croire la confirmation qui vient de tomber, cela ne va pas s’arrêter là au grand dam de l’Italie qui n’arrive plus à prendre seule en charge le cas de ces personnes en détresse.

De plus, les moyens qu’il a déployés depuis jeudi, dans le cadre de l’opération aéronavale de secours en mer intitulée Mare Nostrum, ne suffisent plus à maîtriser l’ampleur du phénomène. Pour la première fois de l’histoire, la Sicile a donc été obligée de crier à l’aide surtout que le centre d’accueil Lampedusa est actuellement fermé pour rénovation. Le pays se plaint alors de ne plus être capable de garantir l’assurance nécessaire à ces personnes, mais il ne peut décemment pas refuser de les accueillir.

En attendant que l’Europe daigne lui apporter son aide, outre les 80 millions d’euros versés à Frontex, l’Italie devra alors installer des tentes, des centres de soins et des cuisines à Porto d’Empedocle, à Augusta et à Messine pour assurer la survie de ces migrants.

En effet, cette somme ne suffit pas à prendre ces migrants en charge surtout que leur situation est précaire. À chaque voyage, on a d’ailleurs recensé au moins un mort ce qui n’est pas rassurant.

 

Leave a Reply

CommentLuv badge