Tour de Belle Ile : les multicoques volants à l’honneur

yacht

Les multicoques sur foiles sont bien susceptibles de voler la vedette aux autres voiliers participant à la prochaine édition du Tour de Belle Ile, qui commencera le 9 mai prochain.
Ce seront quelques 500 voiliers qui vont prendre le départ au cours de cet évènement qui réunit les passionnés de la voile. Mais les foilers éveilleront certainement la curiosité de tous, d’autant plus que si le vent ne fait pas faux bond, ils risquent de faire les meilleurs scores.


Le multi70 Edmond de Rothschild et l’AC45 Groupama qui ont acquis de nouveaux plans porteurs seront sûrement les vedettes. Il y a aussi le 80 pieds Prince de Bretagne.
Cette 8ème édition du Tour de belle Ile aura un petit air de Coupe de l’America qui se consacre aux bateaux volants. Les multicoques s’inspirent des fameux AC72, très appréciés par les amateurs du fait qu’ils soient capables de voler sur l’eau à 45 nœuds en été 2013.
L’appareil qui se rapproche le plus de cette philosophieest l’AC45 Groupama, qui sera piloté par Franck Cammas au cours de l’America’s Cup Wold Series. Il s’agit d’un mini AC72 dont l’aspect et les performances se rapprochent de ceux de l’AC48.
D’autre part, il y a Multi70 Edmond de Rothschild de l’écurie Gitana, un bateau qui écopera certainement sur cette édition 2015 du Tour de Belle Ile : il s’agit d’une première version volante du troisième de la dernière Route du Rhum, innovée encore une fois cet hiver par l’équipe a à travers la mise au point de foils asymétriques. Sébastien Josse, qui a remporté l’édition 2012, a indiqué que son équipe montait « d’un cran avec des plans porteurs plus grands pour que le bateau puisse vraiment s’arracher de l’eau ». Il avait à l’époque remporté la victoire tout en battant les records (2h42). Il a ajouté que si les conditions optimales sont au rendez-vous, il y aurait un nouveau record de battu. Dans des conditions météo favorables, le Gitana Team mettra aussi son GC32 Edmond de Rothschild sur la course, qui sera dirigé par Gurvan Bontemps.
Parmi les multicoques de 70 pieds, mais dans des versions moins volantes, il y aura aux côtés d’Edmond de Rothschild les MOD70 Oman Sail avec Sidney Gavignet à la barre, (participant pour la première fois à l’épreuve), avec Damian Foxall et des navigants omanais qui continuent à être formés, ainsi que Paprec Recyclage, conduit par Jean-Pierre Dick, fidèle au rendez-vous. Il explique d’ailleurs vouloir profiter de cet extraordinaire bateau, dans l’attente du prochain 60 pieds Imoca. Pour lui, il s’agit aussi d’une occasion pour arborer les couleurs de Paprec sur ce Tour de Belle Ile qu’il apprécie et qui constituera pour lui un beau week-end de partage. Il sera également question de partage pour celui qui détient actuellement le titre, le trimaran Sensation Océan, un 60 pieds piloté par Alain Gautier accompagné d’un équipage composé majoritairement d’amateurs. Il a d’ailleurs expliqué que chaque année, il revient sur cette course pour se faire plaisir mais aussi pour faire plaisir aux clients, ce qui était le cas l’an dernier dans des conditions invraisemblables et qui a fini par la victoire. Le trimaran Prince de Bretagne (80 pieds), avec Lionel Lemonchois à la barre, un autre fidèle de cette course, escompte également la victoire, tandis qu’on annonce aussi la participation de Multi 50, dont FenétrêA-Prysmian (Erwan Le Roux) et Arkema-Région Aquitaine (Lalou Roucayrol). Le timaraon Aneo (50 pieds), dirigé par Anne Caseneuve, est arrivé vainqueur lors de l’édition en 2008 du premier Tour de Belle Ile et dans la première de la catégorie « Rhum » sur la Route du Rhum en 2014.

Retrouvez ici toute l’actualité nautique

Leave a Reply

CommentLuv badge