Une exposition à Washington en hommage des cents ans du naufrage du Titanic

Titanic, une obsession de 100 ans, une exposition en hommage du célèbre navire Titanic

Du 29 mars jusqu’au 8 juillet 2012, se déroule l’exposition « Titanic, une obsession de 100 ans ». Une exposition planifiée et organisée par le National Geographic à Washington en guise de commémoration du centenaire du naufrage du plus célèbre cockpit à travers les temps.
On aura l’opportunité de découvrir les recherches faites par Robert Ballard ainsi que le réalisateur canadien James Cameron, à la quête du célèbre navire. On découvrira notamment, un petit modèle du Titanic qui présente l’avant du bateau ainsi que la manière avec laquelle il s’est  brisé en deux dans l’océan glacé suite à sa collision avec un Iceberg.
A noter que le fameux bateau, le Titanic avait coulé alors qu’il était entrain de faire son tout premier voyage de Southampton en Grande-Bretagne en destination de New York aux Etats Unis.

Exposition en hommage du Titanic

Il a heurté un iceberg durant la nuit qui sépare le 14 et le 15 avril 1912. Plus de 1 500 personnes ont trouvées la mort sur les 2.200 passagers.
Jamie Shreeve, le rédacteur en chef scientifique du magazine de nature et de science National Geographic a déclaré qu’ « on dit que le bateau est en train de rouiller et n’existera plus dans 20 ou 30 ans. Mais les experts à qui j’ai parlé disent que cela ne va pas se faire si vite. C’est quelque chose qui prend du temps ».
En effet, le navire qui a été brisé en deux parties qui ont coulé à 600 mètres de distance l’une de l’autre, se situe actuellement à 3.780 mètres sous les eaux de l’océan Atlantique.
Selon James Delgado, le directeur du patrimoine marin à l’Agence fédérale océanique et atmosphérique (Noaa).« la coque est très solide. Il y a même encore du bois et du tissu à l’intérieur ».

Titanic

M. Delgado qui s’est rapproché du navire à bord d’un sous-marin a ajouté que « des canettes de bière, des verres en plastique, ce genre de choses. On a même trouvé un bidon de lessive au fond, sur les lieux du naufrage, les saletés vont rester là très longtemps ».
Il semble aussi que les personnes qui ont participé dans des croisières pour visiter le lieu du naufrage du Titanic ont également laissé leur marque. En effet, M. Shreeve a signalé que « tous ceux qui plongent (en sous-marin) laissent des fleurs en plastique, des plaques, quelque chose. On dirait l’un de ces endroits sur les autoroutes où il y a eu un accident, c’est un site archéologique qui n’est plus intact ».
M. Delgado a annoncé aussi qu’il souhaite faire de cet endroit un mémorial maritime. D’ailleurs, l’Organisation maritime internationale a demandé aux navires qui circulent dans ces eaux de ne plus jeter leurs déchets dans une zone de 35 km2 au-dessus de l’épave.
Lors de cette exposition, on verra une vente aux enchères à New York le 11 avril prochain, de 5 500 objets retrouvés dans la coque du bateau.

Leave a Reply

CommentLuv badge