Vendée Globe : un écart de 4000 milles entre le premier et le dernier

Le Vendée Globe 2012-2013 a atteint son sixième dimanche en mer pour les 13 concurrents qui restent encore en course pour la grande bousculade océanique.
Dimanche dernier, le 16/12/2012 , Jean-Pierre Dick, Alex Thomson et Bernard Stamm ont traversé le cap Leeuwin, Alessandro di Benedetto était au passage à la porte de Crozet. C’était une grande  journée de navigation pour l’ensemble de la flotte qui s’est déroulée dans des conditions assez soutenues.

 

Vendée Globe : un écart de 4000 milles entre le premier et le dernier

Vendée Globe : un écart de 4000 milles entre le premier et le dernier

Le duo Gabart, Le Cleac’h est toujours en tète de la course, il continue sa route quasi rectiligne. À 2000 milles de la tête, Javier Sanso rejoint le groupe des tontons flingueurs et n’est plus qu’à 77 milles de Dominique Wavre.

Toujours sur une trajectoire très nord, Alex Thomson sur Hugo Boss et Bernard Stamm sur Cheminées Poujoulat  ne sont plus qu’à 130 milles de la longitude du cap Leeuwin et évoluent très vite dans un flux de nord ouest de 30 nœuds. 530 milles plus au sud, Jean-Pierre Dick sur Virbac Paprec 3 n’est qu’à 14 milles et devrait être le troisième homme à passer le cap Leeuwin. Il a pointé à 491 milles derrière Macif, mais Jean-Pierre parait subir une énorme pression et navigue de plus en plus vite que le duo de tête. Il a eu un retard de 32 heures au cap.
Jean le Cam devrait être le prochain à arriver à Leeuwin. Par ailleurs, le skipper de SynerCiel navigue à 1100 milles de cette longitude.

Sur Mirabaud, Acciona 100% EcoPowered n’est plus qu’à 77 milles derrière Dominique Wavre. Jean Le Cam sur SynerCiel et Mike Golding sur Gamesa ont rejoint Dominique Wavre. Toutefois, le skipper espagnol représente une menace pour ce groupe et réalise un coup magnifique. Sanso profite d’un vent très fort de 40 nœuds d’ouset sud ouest qui le pousse, et navigue sur une trajectoire quasi idéale vers la porte ouest Australie à 1000 milles.

Avec un écart de 4000 milles environ entre le premier et le dernier, Les skippers ont bénéficié de bonnes conditions météorologiques pour glisser avec le vent. Les chiffres du jour se résument en 63 nœuds et 4 degrés.

François Gabart (Macif) bat un nouveau record en franchissant la longitude du cap Leeuwin hier à 23h55 (heure française) entre les Sables d’Olonne et le cap Leeuwin en 34j10h23min. Il inscrit aussi le meilleur chrono entre le cap de Bonne Espérance et le cap Leeuwin en 11j 6h 40min.

Leave a Reply

CommentLuv badge