Volvo Ocean Race trois possibilités pour une destination

Volvo Ocean Race, les joueurs tentent le tout pour le tout

Devant un front persistant, chacun des skippers essai le tout pour le tout pour gagner mais les raisonnables restent toujours au centre. On remarque que Groupama a choisi le sud, Sanya entrain d’essayé le nord et les quatre autres de CAMPER, poussent toujours à l’est.
Selon Charles Caudrelier, le barreur et régleur pour Groupama sailing team ils sont entrain d’essayé  « de faire le tour de la barrière, ». Ils sont choisis d’aller vers le sud dans une tentative pour contourner le thalweg qui  bloque tous les joueurs depuis plusieurs jours. Cependant les Français devancent leurs concurrents d’environ 200 milles, « Ça rallonge et ce n’est pas positif au classement parce qu’on va à 90 degrés de la route…mais on espère passer plus facilement derrière en trouvant du nouveau vent qui nous emmènera jusqu’à l’arrivée. » a expliqué Caudrelier.

Volvo Ocean Race


Franck Cammas et Jean-Luc Nélias, auront peut être raison de choisir le sud puisque à 13h00 UTC, Groupama avait déjà empanné pour profiter d’un vent nord-ouest. Selon le skippeur de Team Sanya, Aksel Magdahl « Groupama a l’air bien parti ! », il a également ajouté qu’il avait «des doutes jusqu’à hier soir, mais leur position me semble désormais très solide. Bravo à eux ! »
Les navigateurs de Team Sanya, Mike Sanderson et Magdahl ont décidé d’empanner samedi en se  plongeant vers le au nord. Le bateau chinois a pour but d’accélérer en tentant d’attraper une dépression tropicale à l’est de Madagascar. « C’est risqué, bien sûr, » affirme Magdahl. « ça fait bizarre de se détourner, mais on espère trouver de la brise dans cette dépression. Les 24 prochaines heures seront excitantes et décisives. On a soupesé les risques et on pense qu’au pire des cas, nous serons suffisamment rapides pour justifier cette initiative. Ça va être excitant ! » Continue-t-il.
Le bateau d’Abu Dhabi Ocean Racing fait partie des quatre bateaux qui ont entamé la route à l’est, avec Azzam en troisième position juste derrière PUMA Ocean Racing, et CAMPER with Emirates Team New Zealand, est le premier.
Jules Salter, le navigateur pour Abu Dhabi, a raconté au téléphone que « La situation n’est pas claire…On essaye juste de suivre une route consistante, parce que l’étape est encore longue. On a des bateaux à côté avec qui on va se bagarrer. Pour le moment, on s’accroche. Le front devrait diminuer et on traversera dans la transition pour rejoindre l’anticyclone. C’est difficile d’y voir clair, les modèles ne disent pas tout. Il y a une bonne part de chance ! Mais si on continue d’essayer, je suis sûr que ça va passer. »
Classement général provisoire :
1. Team Telefónica  avec Iker Martínez,  37 points
2. CAMPER with Emirates Team New Zealand, avec le navigateur Chris Nicholson, 34 points
3. Groupama sailing team avec à bord Franck Cammas, 24 points
4. PUMA Ocean Racing powered by BERG de Ken Read, 9 points
5. Abu Dhabi Ocean Racing avec Ian Walker, 9 points
6. Team Sanya avec Mike Sanderson, 4 points

Leave a Reply

CommentLuv badge