Zoom sur le mastodonte du Nautic 2017: le CNB 66

Zoom sur la mastodonte du Nautic 2017: le CNB 66
Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 14 décembre 2017)

Le Nautic 2017, 57e édition du salon nautique de Paris, s’est tenu une fois de plus à la Porte de Versailles en début du mois de décembre. Durant les huit jours d’exposition, soit du 2 au 10 décembre, les visiteurs ont afflué pour découvrir les 1 000 bateaux et l’étalage des quelques 700 exposants conviés pour l’occasion. Parmi les embarcations qui ont attiré la plus grande attention des visiteurs est le CNB 66. Ce n’est autre que le plus grand voilier exposé lors de ce rendez-vous incontournable des amateurs du nautisme sportif et de plaisance.

Une création de CNB-Yachts

Le CNB 66 fait partie des plus belles créations des chantiers CNB-Yachts ou Construction Navale Bordelaise. La société a vu le jour en 1987 et appartient au groupe Bénéteau. Ses premières embarcations ont été créées sur-mesure pour répondre aux exigences de particuliers. Leurs performances ont permis au chantier de remporter différents titres internationaux. Parmi ses créations les plus connues, on compte le Victoria T se distinguant par ses 106 pieds ou encore le Only Now avec ses 104 pieds.

Grâce à des voiliers pouvant traverser les océans et mers du monde entier, le chantier a pu engrangé un chiffre d’affaires de plus de 144 millions d’euros durant l’année 2014. Ses quelques 436 salariés peuvent être fiers de cette performance exemplaire.

Cette année, le CNB-Yachts a décidé de pousser le rêve encore plus loin en proposant le plus grand voilier familial jamais conçu. Appartenant à une gamme innovatrice appelée « semi-custom », le CNB 66 est la plus imposante embarcation n’ayant besoin d’aucun équipage pour pouvoir naviguer. Destiné aux familles et aux solitaires des mers, ce voilier restera sans doute dans la légende des plus beaux bateaux de plaisance.

le CNB 66

Des performances marines et de navigation très avantageuses

Côté structure externe, on fait référence à:

– 66 pieds

– un maître bau de 56,5 mètres

– un tirant d’eau de 2,95 mètres

– des voiles de quelques 215 m²

L’embarcation se distingue aussi par des performances de navigation se rapprochant de celles d’un voilier sportif. Celles-ci sont apportées en grande partie par la bonne qualité de la coque créée par Philippe Briand et par le gréement.

Toutefois, en tant que bateau de plaisance, le CNB 66 bénéficie d’un mode de navigation à la portée de tous. Pour ce faire, son constructeur l’a doté de dispositifs de facilitation de la navigation, notamment un enrouleur hydraulique, des propulseurs d’étrave et de poupe, une zone farniente en parfait équilibre avec la zone de manœuvre. Tous ces éléments permettent de profiter d’une navigation plus simple et facile. Le CNB-Yachts a aussi pensé à installer un petit garage au niveau de la jupe arrière du bateau. Ce dernier est assez spacieux pour accueillir un engin pneumatique à moteur jusqu’à 3,25 m de long.

 

Un décor intérieur placé sous le signe du confort et de la convivialité

En pénétrant dans l’antre du CNB 66, tout est fait pour mettre à l’aise ses propriétaires et ses visiteurs. Un sofa long de 3 mètres se situe à tribord dans le carré lumineux. Une grande table peut accueillir toute la famille pour pouvoir déguster des plats concoctés dans la cuisine en «L». Celle-ci est très lumineuse et facile d’accès.

Une grande cabine est destinée aux parents. Celle-ci comporte un grand lit dont l’emplacement en retrait n’offre aucun accès visuel depuis la porte. Pour les autres occupants du bateau, trois autres cabines sont à leur disposition. Les deux premières sont doubles tandis que la troisième dispose de deux lits en mezzanine. Le plus pour toutes ces chambres est la présence d’une salle de bain privative.

Le CNB 66 remporte déjà beaucoup de succès auprès des amateurs de croisière en famille, en amoureux ou avec quelques amis. En effet, depuis sa conception, déjà 10 unités ont trouvé preneurs. Les heureux élus viennent de toute l’Europe, mais aussi d’Australie et du Mexique. Ils ont acquis ce voilier pour la coquette somme de1,8 millions d’euros, tout équipement compris. Un prix justifié si l’on tient compte de ses performances de navigation sur tous les océans du monde.

Leave a Reply

CommentLuv badge