Une première manche redoutable pour les participants au Solitaire Bompard Le Figaro

Solitaire Bompard

Pour cette énième édition du Solitaire Bompard, les concurrents, au nombre de 39 sur la liste de départ, risquent de passer une première manche très mouvementée. Et pour cause, la météo ne sera pas à leur avantage malgré les quelques 510 petits milles à parcourir entre le départ à Deauville afin de parvenir à Cowes, l’île de Wight dans la semaine qui vient.

Une météo aux prévisions peu clémentes

Pour partir de Deauville et arriver à Cowes, les concurrents devront traverser la Manche depuis le point de départ à Owers. De là, les embarcations devront se diriger vers l’ouest en longeant une première fois les côtes de l’Angleterre afin de parvenir à Wolf Rock. Enfin, ils devront reprendre la direction inverse pour arriver à l’île de Wight. Tout au long de cette traversée maritime, la présence des baies, des caps, des cailloux et des courants représenteront déjà quelques difficultés auxquelles les concurrents devront faire face. Mais à cela s’ajoute une météo qui risque de faire basculer les pronostics des spectateurs à la fin de la course.

Effectivement, les prévisions de Météo Consult lors de la compétition parlent d’un début de petit temps pouvant permettre aux concurrents de commencer la compétition assez rapidement. Toutefois, vers la fin de la journée, les vents se lèveront pour former un front assez important lors de la traversée de la Manche. À l’arrivée à Owers, les embarcations seront soumises à un vent glacial renforcé par des pluies et une visibilité réduite. Les participants auront le choix entre attendre les quelques heures que dureront la situation ou risquer le tout pour le tout pour s’assurer de prendre de l’avance.Cowes

Le parcours vers Wolf Rock ne sera pas non plus de tout repos puisqu’aux intempéries s’ajouteront quelques obstacles naturels que les concurrents devront maîtriser, à savoir des effets de pointes, la force du courant, les brises et autres forces naturelles qui seront renforcées par la météo du moment. Dans ces conditions, ceux qui se trouvent en première ligne devraient quitter Wolf Rock d’ici mardi vers 17h. La dernière séquence de la trajectoire, menant de Wolf Rock à Cowes offrira un meilleur temps selon toujours la Météo Consult.

Avec ces petits caprices de la météo, cette première étape du Solitaire Bompard Le Figaro promet une aventure inédite pour les concurrents. Elle sera également une expérience à profiter en vue des prochaines éditions de l’événement.

Leave a Reply

CommentLuv badge