Transat Jacques-Vabre : ce qu’il faut savoir

La légendaire course de bateaux aura lieu au départ du Havre, ce dimanche  25 octobre, en direction du Brésil, à Itajai. Les 10 000 km qu’il y aura à parcourir verront la compétition de quatre types de bateaux.

Cette course en mer est née en 1993 et s’appelait à l’époque « Route du Café ». Reliant Le Havre à Cartagena, en Colombie, elle avait lieu tous les deux ans. En 1958, elle prit le nom de Transat Jacques-Vabre et passait successivement par les ports Salvador de Bahia (Brésil), Puerto Limon (Costa Rica) et Itajai. Le parcours se compose de quelques étapes difficiles, notamment celle qui débouche de la manche et la descente du Golfe de Gascogne. Ensuite, les concurrents devront contourner l’Anticyclone des Açores et le passage du Pot-au-Noir.

Les catégories de bateaux

On distingue quatre catégories, avec comme favori « Sodebo », un des nouveaux 100 pieds. Aux commandes, Thomas Coville, qui a dû déclarer forfait lors de la Route du Rhum l’année dernière, compte prendre sa revanche. De leur côté, « Macif », à la belle allure et le skipper charentais ne vont certainement pas se laisser faire. Macif est un tout nouveau rimaran d’envergure, qui s’impose nettement avec sa taille (30 mètres) et qui sera piloté par François Gabart. Ce bateau a mis l’eau il y a à peine deux mois, alors que Coville achevait un aller-retour France-Brésil. Cela laisse traduire la nette différence au niveau de la mise au point.  Certains estiment que « Actual », l’ancien Sodebo de Coville, est dépassé. Quant à « Prince de Bretagne » (dirigé par Lionel Lemonchois et Roland Jourdain), il aura du mal à lutter avec sa dimension plus petite (23 mètres).

Imoca : une catégorie qui oppose Sultans et Jeunes Turcs

Cette catégorie passionne plus d’un et verra la participation de 20 monocoques 60 pieds, en passe de participer au Vendée Globe de 2016. Outre les 10 bateaux fabriqués pour le Vendée Globe de 2008-2009, il y aura l’Arcachonais Arnaud Boissières, qui compte, avec Stan Maslard, se hisser parmi les 10 premiers. Il y a également l’ex Safran, qui reste toujours dans la compétition (à rappeler qu’il a fini à la deuxième place en 2013) et qui sera commandé par Yann Eliès et Charlie Dalin.

Transat Jacques-Vabre : ce qu’il faut savoir

Il y aura en outre la compétition qui opposera les Jeunes Turcs, des voiliers conçus pour le prochain Vendée, et les Sultans. Dans la course, six bateaux se battront pour arriver en tête. Toutes les pointures ont un grand potentiel, à l’instar de « Banque Populaire », « Edmond de Rotschild »ou encore « Hugo Boss ».

Quatre embarcations déjà connues rejoindront également les rangs. Il y aura « SMA », et l’ancien « Macif » qui est déjà sorti vainqueur du Vendée. Jérémie Beyou et Philippe Legros comptent également se retrouver en tête, avec « Maître Coq ». De son côté, Kito de Pavant et Yann Regniau embarquent avec le 4e. « PRB », quatrième sultan, a déjà remporté la victoire il y a deux ans et ne se laissera sûrement pas faire.  Riou sera cette fois doublement motivé, après son dans la Route du Rhum.

 

 

Leave a Reply

CommentLuv badge