Les équipements pour faire du parachute ascensionnel

Les équipements pour faire du parachute ascensionnel

4.5/5 - (4 votes)

Vous voulez partir faire du parachute ascensionnel ? Ce dernier constitue une sous-discipline du parachute sportif. A la différence du parapente, le parachute ascensionnel doit décoller au sol depuis un bateau rapide ou d’une bouée. Dans de rare cas, le décollage peut également se faire depuis le sol à l’aide d’un treuil. Dans tous les cas, vous devez bien vous équiper pour faire du parachute ascensionnel. Et voici une liste de ce dont vous avez besoin.

Le gros matériel de parachute ascensionnel

Le parachute ascensionnel nécessite un bon nombre d’équipements pour pouvoir être fonctionnel et assurer la sécurité de son utilisateur. De plus, certaines réglementations régissent la pratique du parachute ascensionnel.  Découvrons les composants principaux qui constituent un parachute ascensionnel ou PAN.

Le materiel pour un parachute ascensionnel

La constitution du parachute

Le matériel comporte plusieurs éléments tous indispensables pour pratiquer le parachute ascensionnel. Votre parachute s’équipe d’une voilure hémisphérique composée de plusieurs panneaux en nylon. Ces derniers sont assemblés en les cousant entre eux. Deux panneaux stabilisateurs latéraux sont également présents de chaque côté du parachute.

Le matériel laisse place à plusieurs types d’ouvertures pour que l’air puisse s’échapper au sein de la voilure. La première ouverture est les tuyères qui sont responsables de la propulsion de l’air vers l’arrière de la voilure.

Ces dernières accueillent des clips vous permettant de régler leur diamètre afin que le débit de l’air soit régulé. Il faut avoir une voile principale et une voilure de secours. La première est celle qui sera utilisée. Tandis que la deuxième ne servira qu’en cas de problème sur la voile principale.

Les fentes et les fenêtres représentent les autres types d’ouverture. Leur rôle est de réguler la pression de l’air se trouvant à l’intérieur de la voilure.  Le parachute affiche aussi une cheminée centrale.

Le parachute est équipé de 4 élévateurs dont deux se trouvent en avant et les deux autres se trouvent en arrière. L’ensemble est relié via quatre suspentes qui sont disposées sur le bord de la voilure. Il y aussi deux suspentes centrales qui seront reliées à la cheminée centrale.

Lorsque ces suspentes sont accompagnées par les panneaux stabilisateurs, cela rend la forme générale de la voilure incurvée. Aussi, un V de traction assure la liaison entre les élévateurs droits et gauches et la corde de traction. Deux mousquetons du harnais du parachutiste ou de la barre de traction, sont accrochés sur ce V de traction.

La taille du matériel

La conception des parachutes se fait généralement dans les pays anglo-saxons, en Angleterre, aux Etats Unis ou en Australie. La taille des parachutes ascensionnels indiquée par les concepteurs correspond au diamètre de la voilure à plat. La mesure est en « feet » (ft). La surface de la voilure, quant à elle, s’exprime en m2.

Les parachutes ascensionnels sont disponibles en différentes tailles sur le marché. La taille se base sur le poids maximum transportable par le parachute, c’est-à-dire le poids des personnes qui peut s’en servir. La taille dépend également de la force maximale du vent autorisée.

Certains modèles présentent des ouvertures supplémentaires qui se ferment à l’aide de fermeture éclair. On le retrouve le plus souvent dans les parachutes de grand diamètre. Les fermetures latérales permettent de rééquilibrer le parachute dans le cas où celui-ci ne vole plus droit.

A lire aussi : Les réponses aux questions sur le parachute ascensionnel

Le petit matériel en parachute ascensionnel

Outre le parachute en lui-même, vous avez également besoin de certains équipements. Cela va des équipements de sécurité jusqu’aux équipements permettant un meilleur envol, en passant vers les équipements indispensables.

Le gilet de sécurité

La sécurité constitue un élément essentiel pour pratiquer cette discipline. Pour ce faire, munissez-vous d’un gilet de sécurité respectant les normes. En règle générale, le gilet utilisé en PAN correspond au gilet destiné au Ski nautique à boucles.

Le gilet sert à assurer que le parachutiste bénéficie d’une flottabilité efficace. Tout comme le décollage, l’atterrissage se fait également en plein mer. Ainsi, le gilet protège le parachutiste contre les éventuels chocs durant l’amerrissage ainsi que pendant la pratique de la discipline.

Le sac ou le harnais

harnaisparachute ascensionnel

Le sac ou le harnais est un équipement indispensable pour faire du parachute ascensionnel. Son rôle est de permettre au parachutiste de s’accrocher au parachute, notamment au niveau du V de traction. Il permet également la pratique du vol ascensionnel en adoptant la position assise.

Dans la majorité des cas, les harnais correspondent au type de parachute. Sa conception est simple mais le harnais offre un confort au parachutiste. Les fabricants proposent souvent des harnais adaptés aux parachutes qu’ils commercialisent.

La barre de parachute

Barre de suspension paraachute ascensionnel

Si vous souhaitez vous lancer avec d’autres personnes, vous avez besoin de la barre de suspension. Cette dernière sert à emporter deux ou trois personnes en même temps, quelle que soit leur taille et leur poids. Les personnes sont disposées côte à côte.

Vous pouvez trouver des barres de suspension creuses et des barres de suspension pleines. Les deux types de barre sont tous conçus en aluminium. La barre creuse peut être ajustée. Idéalement, elle s’applique pour des vols en tandem. Tandis que la barre pleine est fixe et correspond à des vols composés d’une, de deux ou de trois personnes.

La corde de remorquage

Pour relier le parachute au bateau, il est indispensable d’avoir une corde de remorquage. En règle générale, il existe deux types de cordes de traction. Il y a les cordes pour le mode plage. Elles s’étirent sur une longueur constante durant la totalité du vol. Ces cordes sont en polypropylène. Leur diamètre oscille de 10 mm à 12 mm. Elles présentent également une résistance à la rupture qui peut aller jusqu’à 1400 kg.

Le deuxième type de corde est les cordes pour les bateaux plate-forme. Ces modèles sont fabriqués autrement que les cordes pour le mode plage. En effet, elles sont conçues et adaptées de manière à pouvoir être facilement enroulées et déroulées via un treuil. Leur diamètre varie de 8 à 10 mm et leur résistance à la rupture va de 1500 kg à 2500 kg.

Le bateau

Bateau parachute ascensionnele

Comme c’est déjà mentionné précédemment, pour faire du parachute ascensionnel, vous devez décoller depuis un bateau. De ce fait, trouvez un bateau adapté pour faire la traction. Deux types de bateau sont envisageables : le bateau de type ski nautique et le bateau plate-forme. Découvrez comment choisir un bateau pour les activités nautiques.

  •         Le bateau de ski nautique

Le bateau de type ski nautique convient au mode plage et pontons. La corde de traction s’attache au niveau du mât de traction central qui a été spécialement prévu à cet effet. A l’arrière du bateau, il existe une petite plate-forme qui sert à faciliter la remontée du parachutiste après un amerrissage.

  •         Le bateau plate-forme

Plusieurs pratiquants peuvent s’embarquer sur le bateau. Donc, si vous pensez partir en groupe, privilégiez ce type de bateau.

Découvrez aussi

Leave a Comment

*

code

CommentLuv badge