Quel type de planche à voile choisir ?

Quel type de planche à voile choisir ?

4.5/5 - (2 votes)

Vous débutez dans le windsurf et vous cherchez votre premier board ? Vous voulez vous procurer la planche à voile qui vous fera évoluer rapidement ? Le choix de la planche à voile est une étape très importante. La planche à voile influence votre progression. Vous pouvez maîtriser plus rapidement la discipline lorsque vous naviguer avec la bonne planche à voile. Pour ce faire, voici les critères à prendre en compte pour sélectionner la planche à voile adéquate pour vous.

Choisir en fonction de votre niveau

Choisir en fonction de votre niveau

Pour débuter la planche à voile, vous préférez sans doute vous entraîner dans un milieu léger afin de travailler votre équilibre et votre stabilité. Misez sur un flotteur grand, long et équipé d’une dérive afin que vous puissiez faire de longs bords et monter le vent tout en offrant une bonne qualité de glisse.

La planche de windsurf à dérive est un planche ressemblant à celle que vous avez fait vos premiers bords. Avec une telle planche, vos manœuvres seront plus faciles à réaliser sous un vent léger de 5 à 10 nœuds. Vous pourrez progresser petit à petit jusqu’à vos faire vos premiers jibes.

Par ailleurs, lorsque vous évoluez en niveau intermédiaire, vous souhaitez naviguer dans un vent moyen à fort. Pour avoir une excellente qualité de glisse, vous aurez besoin d’un flotteur plus court et léger. Le flotteur doit également s’équiper d’une dérive rétractable ainsi que d’un repose-pied sur le pont.

Choisir selon le profil du ou de la véliplanchiste

Choisir selon le profil du ou de la véliplanchiste

La morphologie du ou de la véliplanchiste est un critère très important à prendre en compte. Outre votre niveau (ici débutant), le choix de la planche à voile se fera en fonction de votre poids. Ce dernier aura un impact considérable sur le volume et la taille de la planche à choisir.

Plus votre poids sera élevé, plus vous aurez besoin d’une planche à voile volumineuse. Avec une planche moins volumineuse, vous risquez de ne pas pouvoir flotter dedans. Pour faire du windsurf, n’oubliez pas que les conditions de vent ont également une influence sur votre choix de planche. Si les conditions de vent sont faibles, il faudra choisir une planche à voile dotée d’un bon volume qui vous fera mieux flotter.

Par exemple, dans le cas des véliplanchistes plus expérimentés, ces véliplanchistes opteront pour des planche à voile avec peur de volume. Un tel type de voile permettra de gagner de meilleures performances et d’une bonne maniabilité.

Choisir la planche à voile en fonction du plan d’eau

Outre votre morphologie, le choix de votre flotteur dépend également du plan d’eau sur lequel vous allez naviguer. Dans le cas des vagues européennes, votre planche doit mesurer entre 220 et 235 cm de longueur, de 55 à 60 cm de largeur et d’un volume de 60 à 100 litres. S’il s’agit d’un autre type de vague, une planche dotée d’une petite largeur ainsi que d’un volume situé entre 60 à 90 litres de  volume. Mais tout dépend de votre poids.

Choisir en fonction du volume de la planche à voile

Choisir en fonction du volume de la planche à voile

Le volume de la planche à voile est un indice de flottaison de la planche qui s’exprime en litre.  Lorsque la planche possède un volume/litrage important, elle est moins susceptible de couler une fois que vous serez dessus. D’ailleurs, n’oubliez pas de porter des lunettes spécialisées aux sports nautiques pour protéger vos yeux.

Le choix du volume constitue une étape essentielle dans la recherche de votre planche à voile. De ce fait, si vous optez pour une planche présentant moins de volume, vous risquez de tomber à l’eau plusieurs fois si vous n’arrivez pas à garder votre équilibre.

Or, le premier objectif pour un débutant est de rester debout sur le flotteur. Pour ce faire, il faut que vous ayez des appuis solides tout en ayant les capacités de diriger et de conserver la direction.

De manière générale, le volume de la planche se situe entre 60 à 240 litres. Pour les débutants, le volume devrait se situer entre 150 à  220 litres. N’hésitez pas à demander des informations auprès de votre fournisseur d’équipements.

Choisir en fonction du type de flotteur

Il existe en général deux grandes catégories de flotteur : un flotteur rigide ou un flotteur gonflable. La planche rigide est bien solide et durable. La plupart des modèles permettent de naviguer plus rapidement. Par contre, elle peut être encombrante et requiert des barres de toit voire une remorque pour son transport.

Contrairement au flotteur rigide, le flotteur gonflable est moins encombrant. En effet, il se transporte très facilement. En deux temps trois mouvements, vous arrivez à le préparer.  Par ailleurs, une planche à voile rigide ne s’abîme plus rapidement.

A lire aussi – Comment monter son matériel en windsurf ?

Choisir en fonction de la pratique

Choisir en fonction de la pratique

Comme tous les autres types de sports nautiques, le windsurf comporte plusieurs types de pratique. En fonction de la pratique à laquelle vous vous adonnez, le choix de la planche à voile sera spécifique.

Freeride

La pratique du freeride s’adresse surtout aux débutants. Elle est polyvalente tout en étant adaptée à toutes les conditions. Pour cette pratique, la planche doit être stable et confortable. Elle s’utilise facilement et  ne requiert pas trop  d’efforts physiques pour la manier.

Lorsqu’elle tombe entre les mains d’un véliplanchiste expérimenté, elle peut atteindre une vitesse importante. Le plus grand avantage du freeride c’est qu’elle se pratique sans contraintes. Vous pouvez vous amuser tout en tirant des bords. Vous pouvez même réaliser des jibes facilement.

Slalom

Ce programme de windsurf s’adresse aux plus expérimentés. Pour pouvoir la pratiquer, vous devez d’abord maîtriser les règles de base de la planche à voile. C’est une course se déroulant le long d’un parcours de bouées. Il est généralement demandé aux véloplanchistes de faire des jibes.

Les voiles de la planche sont plus puissantes et plus grandes. De ce fait, les planches sont plus lourdes et requiert une bonne maitrise et plus d’efforts physiques. Si vous souhaitez vous aventurez dans cette pratique, misez sur une planche mesurant entre 220 et 250 cm de long et doté d’un volume de près de 120 litres.

Freestyle

Pour pratiquer du freestyle en windsurf, il faut réaliser des figures techniques. Elle se pratique généralement sur une surface d’eau plutôt plate. Comme le freestyle requiert la réalisation de différents manœuvres, il faut une planche maniable qui permet les glissades à reculons. Cela dit, une planche de freestyle doit proposer un appui adéquat afin que le véloplanchiste  puisse sauter. En principe, le flotteur possède un volume de 85 à 105 litres.

 

 

Découvrez aussi

Leave a Comment

*

code

CommentLuv badge