Navigation : quels sont les équipements indispensables pour le bateau ?

Navigation : quels sont les équipements indispensables pour le bateau ?

4.2/5 - (15 votes)

Avant toute sortie en mer, ou en eau douce, il est important de vérifier que l’on a tout ce dont on pourrait avoir besoin. On vérifie les victuailles, les affaires personnelles, les petits gadgets utiles, les équipements sportifs et les équipements pour le bateau. Tous ces éléments vous seront d’une grande utilité le cas échéant. Quels sont ceux que l’on ne doit jamais oublier ?

Le matériel de pêche

Le matériel de pêche

Quelle que soit la raison qui vous pousse à prendre le large, il est toujours agréable d’y associer une petite partie de pêche. Non seulement, cela va vous faire passer le temps, mais c’est aussi une manière pour remplir les estomacs affamés par l’air marin. Pour que la pêche soit bonne, pensez alors à emporter vos cannes à pêche avec tous les éléments qui s’y raccordent (hameçons, fils, plomb et appâts) ou à défaut, une ligne de traîne.

Cette dernière est facile à utiliser puisqu’il suffit de l’accrocher à l’arrière du bateau et d’attendre qu’un poisson morde à l’hameçon. Dans le cas où votre sortie a justement pour but d’aller pêcher au large, n’oubliez pas de vous équiper d’un sondeur Humminbird pour détecter facilement les zones poissonneuses. Il serait effectivement dommage d’aller pêcher et de ne rapporter aucun poisson puisqu’on a amarré dans une zone qui n’en contient pas. Cet appareil permet de voir distinctement les fonds marins pour débusquer vos proies.

Les dispositifs lumineux pour bateaux

On se dit tous qu’une virée en mer doit être agréable et reposante et elle le sera, mais cela ne vous empêche pas de prendre certaines précautions. Il est effectivement mieux de toujours se préparer au pire pour qu’en cas de pépin, les secours arrivent à vous retrouver rapidement. Ainsi, pour partir l’esprit tranquille, vérifiez toujours que des dispositifs lumineux ont été embarqués à bord du navire.

Grâce à eux, il est plus facile de repérer votre position. Les bâtons de signalisation lumineux ont une autonomie minimale de 6 heures après les avoir allumés. Ils sont faciles à utiliser et ont une portée minimale de 1 mile nautique.

Le miroir de signalisation

Tous les navigateurs connaissent ce genre de miroir. Ils ne servent pas vraiment à se refaire une beauté, bien que cela soit possible, mais à signaler sa présence aux secours ou aux autres navires dans les parages en cas de pépin. Pour l’utiliser, il suffit d’orienter l’éclat lumineux vers le point où se situent les secours.

La lumière reflétée a une portée moyenne de 10 km autour du bateau ce qui fait que vos chances d’être secourus sont plus importantes. Cet équipement n’est ni encombrant, ni lourd donc tâchez d’en avoir à bord.

Découvrez d’autres équipements indispensables passer un week-end en bateau

La ligne de vie

La ligne de vie est un sangle, un cordage, un câble … qui va être tendu en permanence de l’arrière à l’avant du bateau. Lorsque le marin doit monter sur le pont, se rendre sur la plage avant ou se déplacer vers le pied de mât, il doit y accrocher sa longe de harnais à l’aide du mousqueton. Ainsi, en cas de chute sur le bateau ou dans l’eau, il sera relié à l’embarcation.

Comme son nom l’indique, cette ligne veille à la vie du marin. Avant de prendre le large, il faut vérifier qu’elle soit bien rigide et bien en place. On la retrouve surtout sur les voiliers, mais il est toujours plus rassurant d’en installer une, quel que soit le type d’embarcation emprunté.

La trousse de secours

La trousse de secours

Cette trousse doit contenir des matériels de premier secours. Sa présence sur le bateau est obligatoire et en plus, il faut veiller à ce qu’elle soit étanche pour que son contenu reste au sec en cas d’accident.

Les autorités ont établi une liste précise de ce qu’elle doit contenir donc renseignez-vous là-dessus, car le contenu varie quelque peu selon qu’il s’agisse d’un bateau de type hauturier, d’une sortie pour faire de la plongée ou de la distance de navigation vis-à-vis des côtes. Dans tous les cas, elle doit permettre de prodiguer les premiers soins à bord avant l’arrivée des secours.

Les équipements individuels de flottabilité

Leur présence sur le bateau est également obligatoire. Parmi ces équipements, on trouve les gilets de sauvetage. Il est important de les vérifier avant de partir, car leur morphologie et leur poids doit être adaptés à la morphologie des passagers. Si vous comptez emmener des enfants durant la promenade, vous devez avoir des gilets de leur taille. Il en va de même pour les adultes.

On distingue deux catégories de gilets de sauvetage : les 100N pour les passagers de moins de 30 kg et les 150N, pour les plus de 30 kg. Ils doivent respecter les normes en vigueur.

En savoir plus sur les équipements individuels de flottabilité

Les filières

Des filières doivent être installées pour sécuriser le pont du bateau et éviter les chutes à la mer. Cet élément est indispensable surtout si vous avez des enfants à bord. Pour installer les filières, vous devez d’abord avoir des chandeliers. Ce sont des tiges métalliques pourvues d’un ou deux orifices et qui seront fixées verticalement sur le tour du pont. On se sert d’embases pour les maintenir bien droits.

Une fois les chandeliers en place, on fait passer les câbles à travers les orifices. Ces câbles constituent les filières. Il est important de prendre connaissance des normes en vigueur avant de mettre ces dispositifs en place. Ces normes permettent de connaître la hauteur des filières, la tension des câbles, l’espacement des chandeliers …

Découvrez aussi

Leave a Comment

*

code

CommentLuv badge